Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Layla-A. Lowell : Bienvenue sur Kuroshitsuji II Rpg ; Nous avons besoin de membres! Nobles, Shinigami, Démons, venez incarner votre personnage ou un de la série, et rentrez dans l'aventure! Ambiance garantie! ♥ :3
William Finchester : Tu veux que William plante son dard chez toi ? Tu vas avoir mal ._..
Elestial Archer : Si vous avez besoin d'éliminer votre voisin qui met de la musique trop fort ou juste par pure plaisir de l'éventrer car vous ne supportez-pas sa tête de débilos, contactez moi ♥
Alois Trancy : Mouhaha bienvenue chez nous, bienvenue chez les fous ! 8D

Partagez|

Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 31 Aoû - 17:03

La ville où se trouvait Alois Trancy était magnifique. Vienne, la capitale d'Autriche, était une ville bien peuplée, et où les rues s'étiraient presque jusqu'aux extrémités, magnifiques et pavées. Il était arrivé hier, et ne se lassait pas de passer et repasser dans les rues où les arbres bordaient le chemin, et où les magasins abordaient des couleurs bariolées. Il aimait la bonne humeur qui y régnait, et surtout, c'était la capitale de la musique. A chaque coin, on trouvait quelques personnes qui jouaient du violon, du piano, ou chantaient. Et Alois adorait cette ambiance fantaisiste qui y régnait. Mais bon, il n'était pas vraiment venu pour admirer la ville.

Flash Back
Dans son magnifique manoir en bordure de Londres. Alois s'était levé comme chaque matin, s'était habillé, et avait déjeuné, aux petits soins de Claude. Arrivait sans aucun doute l'heure d'ouvrir le courrier. Les quelques lettres qu'il y avait trouvé étaient dénués d'intérêt, mais une missive spéciale avait attiré son attention. Un message de la Reine, le comte avait reconnu son sceau. Intrigué, il avait ouvert avec précaution, et en était rester bouche-bée.

Au comte Alois Trancy

Vous êtes invités au couronnement de Sa Majesté, le Roi d'Autriche François-Joseph Ier, sous la protection de sa Majesté la Reine d'Angleterre Victoria. Nous espérons vous y trouvez, vous et si vous le désirez, quelques amis, de la haute société.
Nos sincères salutations
Le Palais Royal


On pouvait facilement comprendre la réaction d'Alois, qui, après avoir reçu cette lettre, en aurait étonné plus d'un. Le comte avait été plus que ravi de cette invitation qui lui permettrait de quitter le pays quelques temps. Emmener des amis... Il n'en avait pas. Il avait décidé d'y aller seul, quand il avait revu les précédentes lettres qu'il avait trouvé inintéressantes. C'étaient en fait des invitations à des réceptions, de gens de la haute société. Il avait eu alors une idée. Il prit les deux premières lettres, ayant décidé qu'il inviterait les hôtes des premières lettres. Loïssa VanRosselle et Léna... Etrange, cette dernière n'avait pas de nom de famille. Enfin, peu importe. Il avait rédigé en vitesse quelques lignes invitant les deux demoiselles avec lui au couronnement du bon roi d'Autriche. Il avait espéré qu'elles répondraient favorablement à sa demande.
Fin du flash Back

Finalement, il les attendait, près de l'entrée de la ville pour les guider jusqu'à leur habitation pour cette semaine. Il était plutôt fier de lui, ayant trouvé le moyen de se faire des pseudos-amis. Et cette façon de faire lui ressemblait bien. Tout semblait faux. Trop gentil. Mais peu importe. La première calèche arriva quelques secondes avant le deuxième, qui contenaient les deux jeunes filles. Il les aida à descendre l'une après l'autre, et leur adressa un sourire ravageur.

« - Bienvenue à Vienne mesdemoiselles ! Je suis très heureux que vous ayez accepter ma demande ! Avez-vous fait bon voyage ? »

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 1 Sep - 4:50

Léna, bien qu'étant un ange, s'était résignée à passé le voyage en calèche en compagnie de Loïssa avec qui elle avait échangé quelques mots. Elle avait bien évidemment fait "disparaître" ses ailes, ne souhaitant pas montrer sa véritable apparence pour le moment. A la place de ses habits de plumes, elle avait opté pour une robe bordeaux touchant presque le sol dont le bas était relevé "comme les princesses", disait-on. Un ruban violet lui entourait la taille et se refermait derrière elle en un neuf papillon. Un voile transparent également violet recouvrait sa robe à partir de sa taille et longeait celle-ci jusqu'à son achèvement, et ses gants de même couleur que ces derniers lui arrivait quasiment aux épaules. Ses chaussures étaient simples, sans talon et également violets. Elle n'avait pas de maquillage, mais en revanche portait un collier fait de rubis, d'or et d’améthyste. Elle avait choisi ces alliances de couleurs pour faire ressortir ses yeux rouges sangs ainsi que ses cheveux aussi blanc que la neige. Tous ses habits, elle les avait acheté en trichant un peu à vrai dire : elle avait rajouté des souvenirs d'elle au vendeur comme quoi elle était une très bonne amie, puis ainsi elle avait pu obtenir tout cela sans avoir à payer. Après tout, c'était une grande occasion pour elle que d'être invitée à une cérémonie comme celle-ci par le biais du comte Alois Trancy. Elle n'avait pas beaucoup fréquenté la noblesse, mais savait parfaitement comment s'y prendre en matière de politesse. Il suffisait juste de mettre la théorie en pratique.

Regardant le paysage défiler lentement, à la vitesse d'un cheval pour être plus précis, Léna pouvait constater à quel point la musique était présente dans ce lieu. A chaque coin de rue, une personne était en train de chanter ou de jouer d'un instrument. Cela n'était pas désagréable en soi, mais avait du mal à supporter tous ces bruits à la fois. Et puis, les magasins étaient si nombreux qu'elle ne s'amusait même plus à tous les compter pour passer le temps. L'ange tourna la tête vers le ciel bleu et dégagé. Ah, si seulement elle avait pu emprunter la voie des airs ! Elle serait arrivée depuis des lustres ! Mais elle aurait eu un peu de mal à atterrir en toute discrétion avec toute cette foule, elle avait donc accompagné Loïssa pour le voyage. Cette dernière avait l'air assez gentille, mais elle n'osait pas trop lui parler, faut de ne pas trop savoir de quoi parlait les nobles..d'argent, peut être ?... Ou encore pouvaient-ils se vanter de leur bien ? Quoi qu'il en soit, ce genre de conversation de ne l’intéressait guère et elle avait opté pour le silence.

Enfin, la calèche s'arrêta, prouvant que les deux jeunes filles étaient enfin arrivées à destination. Léna laissa Loïssa descendre en première, puis se fut son tour. Elle fut aidée par un jeune garçon à la chevelure dorée et aux yeux bleus. Sûrement Alois Trancy, supposait elle. Lorsqu'elle fut sur le sol, il prit la parole avec un sourire. Elle remarqua de la même occasion qu'il ne faisait à peine qu'une tête de plus qu'elle.

-Bienvenue à Vienne mesdemoiselles ! Je suis très heureux que vous ayez accepter ma demande ! Avez-vous fait bon voyage ?

L'ange ne répondit pas tout de suite, un peu stressée par le fait d'avoir été invité alors qu'elle ne faisait pas partie de la noblesse. Malgré tout, elle sourit à son tour au jeune comte, qui avait d'ailleurs l'air d'avoir à peu près son âge, d'apparence bien évidemment...

"Merci pour votre invitation à cette cérémonie, c'était aimable de votre part. le voyage était assez long, mais je suppose que cela vaut le coup." répondit-elle simplement

Elle n'avait guère envie de plus parler, d'autant plus qu'elle ne savait pas ou aller, et elle espérait qu'elle pourrait rester le plus possible avec Alois ou encore Loïssa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 1 Sep - 15:37

Une invitation pour le couronnement d’un roi en Autriche… Loïssa n’en revenait toujours pas. Quelques jours avant le départ, Loïssa avait reçu une lettre, disant qu’elle était invitée à une cérémonie de couronnement en Autriche. Déjà pour ça, elle fut étonnée mais lorsqu’elle vu l’auteur de la lettre, elle fut encore plus étonnée. Alois Trancy, le comte qu’elle n’avait vu qu’une seule fois de loin lors d’une fête. Elle se demandait pourquoi il voulait qu’elle l’accompagne, mais ne voulant pas avoir trop de questions sans réponse, accepta l’invitation en partant pour l’Autriche. Elle fut accompagnée par l’autre personne invitée, Léna, avec qui elle avait un peu parlé lors du voyage. Elle la trouvait fort sympathique, bien qu’elle ne puisse pas beaucoup discuter avec elle, faute de manque de sujets de conversations. Loïssa n’avait pas l’habitude de parler avec une autre noble, car elle était toujours accompagnée de son père lors de voyages ou autre, alors que là elle se retrouvait seule. Elle ne savait donc pas trop de quoi parler… Son père parlait beaucoup d’argent, ou de territoire lui appartenant, aimant se vanter. Mais Loïssa, elle, n’aimait pas se vanter de ce qu’elle possédait, donc elle ne dit rien sur cela. Elle se contenta de regarder par la fenêtre de la calèche le paysage défilant. Il n'était pas du tout le même qu’en Angleterre, et il était bien joli, trouvait-elle.

Loïssa, qui pour une fois avait optée pour des vêtements de noblesse, ne se sentait pas très bien dans la robe qu’elle portait. Mais elle était bien obligée de supporter, car ce n’est pas tous les jours qu’on est invité à une cérémonie de couronnement, surtout dans un autre pays. Elle avait retrouvé une robe dans sa pile, celle qu’elle aimait bien porter, contrairement aux autres. Une robe d’un ton bleu clair, lui arrivant à mi- mollets, n’aimant pas les robes trainantes au sol. Elle avait un gros ruban bleu un peu plus foncé autour du cou, et un autre autour de la taille. Elle en avait mis de plus petits servant d’élastiques dans ses cheveux qu’elle avait attachés en couette comme à son habitude, en laissant de la chevelure détaché derrière. Elle avait mis peu de bijoux, n’aimant pas trop ça non plus. Elle avait juste mis un collier fait de saphir et de topaze, rien d’autre. Cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas habillée comme ça, ayant perdue l’habitude.

La calèche fut arrivée à destination, et l’ambiance était déjà au rendez-vous. La ville était déjà en fête avant l’heure, c’était vraiment réjouissant. Loïssa remercia de la laisser passer la première, bien qu’elle aurait pu passer la deuxième. Elle fut aidée par un jeune homme en descendant, et elle le reconnut au premier coup d’œil. Alois Trancy, l’auteur de cette invitation. Elle remercia alors et regarda Léna descendre aussi, puis elle vit le jeune comte prendre la parole avec un large sourire.

-Bienvenue à Vienne mesdemoiselles ! Je suis très heureux que vous ayez accepter ma demande ! Avez-vous fait bon voyage ?

Elle ne voulait pas répondre la première, et détourna alors la tête vers la foule de gens autour d’eux. Elle attendait que son amie réponde en première, et se fut après quelques instants.

"Merci pour votre invitation à cette cérémonie, c'était aimable de votre part. Le voyage était assez long, mais je suppose que cela vaut le coup."

Elle attendit qu’elle eut finit sa phrase, et approuva les dires de Léna :

« Oui merci beaucoup. Je suis très heureuse moi aussi d’avoir été invitée. Le voyage fut long c’est vrai, mais cette ville est vraiment très différente de Londres, et ce n’est pas tous les jours que l’on est invité à un couronnement. » répondit-elle.

Elle fit un petit sourire, appréciant fort l’invitation du comte. Elle regarda autour d’elle encore une fois, aimant beaucoup l’ambiance de cette ville, cela changeait de Londres. Loïssa, en même temps que de regarder la ville en fête, se demandait si elle arriverait à devenir amie avec Alois et Léna, mais elle ne s’en souciait pas pour l’instant. Elle demanda alors à son tour, avec un petit sourire aux lèvres :

« Et vous comte, avez-vous fait bon voyage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 1 Sep - 17:41

Les deux jeunes filles qui se présentèrent à lui étaient très mignonnes. Elles attendaient chacune que l'autre parle, et, prenant les devant, un d'elles prit la parole :

-Merci pour votre invitation à cette cérémonie, c'était aimable de votre part. Le voyage était assez long, mais je suppose que cela vaut le coup.
-Oui merci beaucoup. Je suis très heureuse moi aussi d’avoir été invitée. Le voyage fut long c’est vrai, mais cette ville est vraiment très différente de Londres, et ce n’est pas tous les jours que l’on est invité à un couronnement.

La première qui avait parlé avait les cheveux blancs coupés au carré, et de grands yeux rouges sang, qui lui rappelaient légèrement Claude. Elle portait une jolie robe dans les tons pourpres, qui lui allait parfaitement. Il n'arrivait pas à savoir laquelle des deux étaient Léna ou Loïssa... Mais en regardant la deuxième, il l'avait déjà vu. C'était Loïssa VanRosselle, qu'il avait croisé lors d'une réception. Elle aussi était jolie, avec une robe plutôt courte pour la saison, d'un magnifique bleu ciel. Elle avait une chevelure blonde assez longue, avec deux petites couettes sur le sommet de la tête. Il s'inclina devant les filles, en tenant les deux bords de sa redingote violette. Loïssa lui rendit son sourire, et demanda poliment :

-Et vous comte, avez-vous fait bon voyage ?
« - Oh, je l'ai trouvé bien long ! J'étais tout seul dans cette calèche, et je m'ennuyais ferme ! Mais je tenais à être là quand vous arriveriez ! Bon, allons-y, je vous emmène où nous logeons ! »

Il indiqua le chemin, et galamment, pris les bagages des demoiselles. Ce qu'il regretta amèrement vu leur poids. Mais il tint bon, et fit semblant d'être détendu pour ne pas qu'elles se moquent de lui.

« - Je suis content de vous voir arrivé ! J'en avais marre de marcher seul dans ses rues grandioses ! J'ai hâte de vous faire visiter la ville ! J'espère que vous apprécierez d'ailleurs ! »

Alois les guidait avec aisance dans les rues, comme si il avait toujours habiter là. Leur logement était un appartement duplex, qui prenait les deux derniers étages d'un immeuble de quatre étages. Le jeune comte grimaça quand il monta les marches, mais se retint de pester. Il fallait faire bonne figure devant les deux demoiselles. Une fois arrivé en haut, il les laissa tomber et un domestique sortit pour les prendre. Il s'épongea le front, et souffla. Puis il sourit à Léna et Loïssa, et leur fit signe d'entrer.

« - Et voilà ! C'est assez grand, prenez-vous aises ! Je me suis installé dans la chambre en haut, tout au fond ! Mais si vous la voulez, je vous la laisse... PAS ! »

Il se mit à rire de sa blague et tourna la tête vers les jeunes filles d'un air coupable. Après tout, il restait quand même Alois Trancy...

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 8:38

Léna attendit que Loïssa ne parle avant de faire quoi que ce soit. Elle commençait vraiment à stresser. Et si quelqu'un l'avait déjà vu sous sa forme d'ange ? Beaucoup de personnes l'avaient vu sous cette angle, mais peu étaient restés longtemps pour l’admirer lorsqu'elle leur lançait un regard noir. Mais bon, Elle était en Autriche maintenant, et à moins d'avoir une malchance extraordinaire à ce sujet, tout irait bien.

-Oui merci beaucoup. Je suis très heureuse moi aussi d’avoir été invitée. Le voyage fut long c’est vrai, mais cette ville est vraiment très différente de Londres, et ce n’est pas tous les jours que l’on est invité à un couronnement.

L'ange regarda autour d'elle. La ville était en fête, et tout ce qu'elle voyait ne lui laissait pas l'ombre d'un doute. Tous ces gens étaient sortis de chez eux rien que pour assister au couronnement. Seulement, si elle avait bien compris, cette évènement tant attendu n'aurait lieu que demain, il lui semblait. Elle ne savait plus trop, ne s'étant pas intéressée aux détails avant de partir ici.

-Et vous comte, avez-vous fait bon voyage ?

Elle regarda Loïssa, puis Alois. Ils avaient l'air de s'être déjà rencontrés, certainement à un bal ou quelque chose dans ce genre, contrairement à elle qui ne les voyait tous les deux que pour la première fois.

-Oh, je l'ai trouvé bien long ! J'étais tout seul dans cette calèche, et je m'ennuyais ferme ! Mais je tenais à être là quand vous arriveriez ! Bon, allons-y, je vous emmène où nous logeons !

Léna n'eut pas le temps de prendre ses affaires que le comte les avaient déjà en mains, avec celle de la jeune fille blonde en plus. Elle remercia timidement celui-ci, avant de le suivre à travers de la ville. Il avait l'air de savoir où il allait, et cela la rassurait grandement. En temps normal, elle aurait survolé un peu la ville avant d'y entrer pour éviter de se perdre, mais là elle était forcée de devoir rester auprès de son "guide". Toutes les rues se ressemblaient, et seules les maisons aidaient à les différencier, et encore, ces dernières étaient toujours disposées de la même manière, c'est à dire sur le bord de la ruelle, parfaitement alignées.

-Je suis content de vous voir arrivé ! J'en avais marre de marcher seul dans ses rues grandioses ! J'ai hâte de vous faire visiter la ville ! J'espère que vous apprécierez d'ailleurs !

Au moment où Alois eut finit sa phrase, il s’arrêta, montrant à Léna et Loïssa un grand immeuble duplex. Elle n'avait pas dormis dans ce genre d'endroit de luxe depuis des lustres, et il fallait donc profiter de cette chance comme elle le pouvait, sans pour autant éveiller les soupçons sur sa véritable identité. Ils entrèrent dans leur habitation et commencèrent à monter les marches. L'ange crut voir le visage du comte fatigué et essoufflé, mais elle se retint de faire la remarque, par politesse. Lorsqu'ils arrivèrent tout en haut de l'immeuble, le jeune noble posa les valises qui furent de suite reprises par des domestiques. Alois se retourna en souriant et fit signe d'entrer aux deux filles.

-Et voilà ! C'est assez grand, prenez-vous aises ! Je me suis installé dans la chambre en haut, tout au fond ! Mais si vous la voulez, je vous la laisse... PAS !

Sur ces mots, le comte rigolait, avant de regarder les deux jeunes femmes d'un air coupable. Un peu embarrassé par ce regard, Léna lui sourit, faisant mine d'être détendu, ce qui n'était pas le cas du tout. C'était presque comme si elle tremblait, et c'était bien la dernière chose qu'elle voulait qu'il se passe. Enfin...presque la dernière chose. Il ne fallait surtout pas qu'elle ne se mette en colère ou ne voit une araignée, sinon c'en était finit d'elle.

Elle entra la première dans leur logement. Partout où elle posait les yeux, tout n'était que luxure et confort. Cachant sa surprise derrière un visage calme, elle entama une petite exploration des lieux. Elle repéra la salle de bain, les trois chambres, dont celle d'Alois, la cuisine, la salle à manger, le salon et la terrasse un peu plus loin. Elle ne prit pas la peine de mieux regarder pour voir si il y avait d'autres pièces, se disant qu'elle verrait en temps voulu. Elle avait aperçut le principale, et cela lui convenait parfaitement. Elle se dirigea vers la chambre située entre celle du comte et d'une autre vide pour le moment, et tourna le regard vers les deux nobles.

"Pourrais-je prendre cette chambre, si cela vous conviens ?" demanda-t-elle doucement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 13:24

-Oh, je l'ai trouvé bien long ! J'étais tout seul dans cette calèche, et je m'ennuyais ferme ! Mais je tenais à être là quand vous arriveriez ! Bon, allons-y, je vous emmène où nous logeons !

Il est vrai que tout seul dans une calèche on s'ennuie ferme, surtout avec un voyage aussi long que celui-ci. Après la réponse du comte, celui-ci prit tout de suite les bagages des deux jeunes filles, ne laissant pas le choix à celles-ci. Loïssa le remercia du regard, et le suivit en compagnie de Léna qui avait l'air tendue. Les rues de la ville étaient vraiment très jolies, et cela changeait des rues de Londres. Alois avait l'air de savoir parfaitement où il allait, et ce n'était pas plus mal se disait Loïssa.

-Je suis content de vous voir arrivé ! J'en avais marre de marcher seul dans ses rues grandioses ! J'ai hâte de vous faire visiter la ville ! J'espère que vous apprécierez d'ailleurs !

Loïssa ne voulut rien répondre à cela, mais approuvait tout de même les dires du comte. Elle avait hâte de découvrir cette ville inconnue qu'elle trouvait déjà majestueuse rien qu'à y marcher dans les rues. Peu après ils arrivèrent à leur logement prévu, un grand immeuble duplex. Loïssa n'avait jamais eu la chance de dormir dans des endroits comme celui-ci, mais en était toute contente. Ils entrèrent alors dans l'immeuble luxueux du sol au plafond et montèrent les marches. Loïssa ne faisait pas attention à Alois qui avait l'air essoufflé en montant les marches, trop occupée à regarder autour d'elle. Ils arrivèrent enfin à leurs appartements, et là Alois lâcha les bagages qu'un domestique prit ensuite. Loïssa regarda le comte s'éponger le front, se disant alors que les valises avaient été un peu trop lourdes pour lui. En même temps, il fallait se doutes que les bagages de deux jeunes filles nobles étaient de lourd poids. Il fit alors signe d'entrer aux jeunes filles, toujours avec le sourire.

-Et voilà ! C'est assez grand, prenez vos aises ! Je me suis installé dans la chambre en haut, tout au fond ! Mais si vous la voulez, je vous la laisse... PAS !

Loïssa fur alors surprise de la fin de phrase du comte, mais en rigola elle aussi, appréciant les plaisanteries. Elle regarda alors Léna qui elle aussi souriait, mais elle remarqua qu'elle n'avait pas l'air d'aller bien. Peut être était-elle tendue, cela pouvait ce comprendre. Elle revint ensuite au comte, à qui elle dit avec le sourire :

-On vous reconnais bien là Comte. Cela fait plaisir de voir que même en notre présence, vous vous comportez normalement.

Elle le pensait réellement. Elle n'aimait pas les personnes faisant de faux semblants. Elle regarda alors Léna qui entrait dans les locaux, et la suivit. Les appartements avaient vraiment l'air d'être confortables, et cela réjouissait encore plus Loïssa qui était vraiment très contente d'être ici en ce moment. Elle suivait Léna dans son exploration des lieux, trouvant les pièces vraiment grandes et différentes. Le style n'était vraiment pas du tout le même que celui de l'Angleterre. Elle vit alors Léna s'arrêter dans la chambre du milieu, et celle-ci regarda alors les deux nobles en disant :

"Pourrais-je prendre cette chambre, si cela vous conviens ?"

Loïssa fit alors un sourire à la jeune fille et lui répondit aussitôt.

-Bien sûr tu peux la prendre si elle te plaît. Je prendrais la première chambre dans ce cas.

Loïssa alla aussitôt dans la chambre qu'elle avait par élimination, et elle lui convenait parfaitement. Elle alla alors à la fenêtre, et regarda les rues autour de l'immeuble. Tout le monde était dehors en ce moment, préparant la cérémonie, ou juste pour s'amuser. La ville était vraiment en fête.

-Au fait comte, quand a lieu la cérémonie déjà ? Je ne m'était pas posé la question avant je dois dire.

Il est vrai qu'elle ne s'était pas préoccupé de cela avant, trop heureuse de pouvoir quitter le pays pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 15:26

Alois fit visiter l'appartement luxueux dans lequel ils allaient vivre ensemble pendant quelques jours. Les deux salons, le grand, si ils accueillaient du monde, et le petit, quand ils n'étaient que tous les trois. L'un dans les tons bleus et l'autre gris. Une salle de bain générale, les chambres en possédaient une chacune. Il y avait une grande cuisine et salle à manger, où des domestiques s'activaient déjà pour le repas du soir. Les deux jeunes filles avaient l'air ravies, même si Léna semblait beaucoup plus tendue que Loïssa. Quand ils arrivèrent aux chambres, Léna dû flasher sur une des deux qui restait, car elle demanda poliment :

-Pourrais-je prendre cette chambre, si cela vous conviens ?
-Bien sûr tu peux la prendre si elle te plaît. Je prendrais la première chambre dans ce cas ! répondit Loïssa en souriant.

Parfait. Ses deux invitées paraissaient s'entendre. Mieux elles s'entendraient, moins il aurait à entendre les cris de disputes entre elles. Alois sourit à cette pensée. Il espérait de tout coeur ne pas avoir à se mêler d'une querelle de filles, où il se prendrait sans aucun doute des baffes... Loïssa se tourna vers lui, et lui demanda :

- Au fait comte, quand a lieu la cérémonie déjà ? Je ne m'était pas posé la question avant je dois dire...
« - Elle se tient dans deux jours ! s'exclama Alois gaiement. Je suis sûre que d'ici là, nous aurons le temps de faire le tour de la ville ! D'ailleurs, à ce sujet... Avez-vous pris une tenue présentable à mettre devant le futur roi ? Parce que vous ne pourrez pas y aller comme ça... Je ne dis pas ça pour vous vexer, rassurez vous ! »

Et, sans attendre leur réponse, comme à son habitude, et emmena les deux filles dans la salle à manger. Les domestiques venaient de finir le repas, et les plats les attendaient sur la table. Alois fronça les sourcils en voyant la disposition des chaises. Deux chaises à un bout de la longue table, et une à l'autre. Il se dirigea vers la chaise éloignée, et la rapprocha pour être juste à côté des demoiselles. Il détestait ce genre de manières. Il se doutait que ce n'était pas très "haute société", mais il avait horreur de manger seul à l'autre bout de la table, où l'on avait presque besoin d'un messager pour parler. Une fois qu'ils se furent installés, il prit la parole, sans toucher au saumon qui se trouvait dans son assiette.

« - Je suis désolé que vous n'ayez pas pu vous changez de votre voyage, mais je veux vous emmener voir les rues de Vienne le soir. Vous verrez, c'est magnifique ! Tout est illuminé ! »

Puis, il entreprit de découper son poisson, sans vraiment le manger. Il n'avait pas très faim, et espérait aller au plus vite dans les rues, même s'il fallait presser un peu Loïssa et Léna.

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 16:01

Léna entra dans sa chambre respective. Le lit était très luxueux et la couverture avait l'air d'être fait d'un tissu extrêmement chère, tout comme tout ce qui se trouvait dans l'appartement. Elle commença un peu à se détendre devant cette atmosphère agréable. Elle s'entendait très bien avec Loïssa, donc tout devrait bien aller normalement. Mais pour ce qui était d'Alois, elle n'avait pas encore trop fait d'opinion sur lui, considérant que cela était un peu tôt pour cela.

-Au fait comte, quand a lieu la cérémonie déjà ? Je ne m'était pas posé la question avant je dois dire...


Elle avait entendu la question sans le vouloir, mais cela tombait bien puisqu'elle aussi désirait savoir quand se passerait la cérémonie.

-Elle se tient dans deux jours ! s'exclama Alois gaiement. Je suis sûre que d'ici là, nous aurons le temps de faire le tour de la ville ! D'ailleurs, à ce sujet... Avez-vous pris une tenue présentable à mettre devant le futur roi ? Parce que vous ne pourrez pas y aller comme ça... Je ne dis pas ça pour vous vexer, rassurez vous !

deux jours ! C'était long mais au moins cela lui laisserait le temps de décompresser et de s'amuser un peu, et, avec un peu de chance, de faire un tour dans le ciel histoire de se repérer. Après tout, toute la ville était en fête, alors pourquoi pas elle ?

"eh bien, à vrai dire je pensais faire quelques achats ici, histoire de me fondre dans le décor...."
répondit-elle

Là, elle eut l'impression de parler dans le vide. Tant pis ! Au moins on ne lui poserait pas trop de question sur ce sujet qu'elle préférait éviter. Elle commençait juste à se sentir bien, alors ce n'était pas le moment de la stresser à nouveau.

Elle et Loïssa se laissèrent guider par Alois qui les menaient visiblement vers le salon, ou se trouvait la table à manger remplis de plats couteux et délicieux à voir, sentir et très certainement à manger. Deux chaises étaient l'une à côté de l'autre, et une autre étaient placée à l'autre bout de la table. Le comte se dirigea vers la chaise isolée et la porta pour finalement la poser à côté des deux autres. Sûrement n'aimait-il pas manger seul, du moins ce fut ce que pensa Léna en souriant devant cette attitude amusante et franche.

L'ange s'assit sur la chaise en face d'Alois, et espéra que cela ne dérange pas trop Loïssa de devoir s'assoir entre eux deux. Elle vit du saumon dans son assiette, et de la première qualité. On le voyait au premier coup d’œil. Elle s'apprêta à le découper soigneusement quand le comte prit la parole, la stoppant dans son geste.

-Je suis désolé que vous n'ayez pas pu vous changez de votre voyage, mais je veux vous emmener voir les rues de Vienne le soir. Vous verrez, c'est magnifique ! Tout est illuminé !

Léna hocha la tête en guise de réponse, tout en souriant. Elle était bien plus détendu maintenant qu'elle commençait à s'habituer à la présence de ces deux nobles qu'elle trouvaient plus gentils que la plupart des gens de hautes sociétés. Elle s'attaqua donc à son assiette, tout en faisant attention à ses manières. Lorsqu'elle eut fini son succulent repas, elle posa les couverts dans l'assiette, pour éviter de tacher la nappe avec la sauce étalée sur les couverts.

Elle se leva tout en s’excusant de ne pas aller jusqu'au dessert prétendant qu'elle n'avait pas très faim,et qu'elle désirait se rendre à sa chambre. une fois dedans, elle ferma la porte et et les rideaux, plongeant la pièce dans le noir. Elle s'approcha d'une bougie et l'alluma. L'ange fit ressortir ses ailes. Elle ne supportait pas de ne pas les sortir moins de deux fois dans la journée, et devait donc les "dégourdir" un peu. Pas qu'elle ne compte sortir, mais elle voulait juste leur faire prendre l'air. C'était comme si elle était restée assise toute la journée sans rien faire. Il était donc normal de sortir ses ailes. N'ayant pas vérifier que personne ne l'avait suivis, elle espérait juste que l'on ne l'observait pas. Il serait dommage que son secret ne soit dévoilé de cette manière. Léna s'assit sur le lit en poussant un soupir. Cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas fait disparaître ses ailes, et qu'elle avait eu des contacts avec les humains ainsi. Elle commençait d'ailleurs à s'attacher à eux, malgré le fait qu'elle savait que si elle se mettait en colère ou qu'elle apercevait une araignée, cela en était fini d'eux. C'était tout simplement plus fort qu'elle, dans sa nature...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 18:29

-Elle se tient dans deux jours ! s'exclama Alois
gaiement. Je suis sûre que d'ici là, nous aurons le temps de faire le tour de la ville ! D'ailleurs, à ce sujet... Avez-vous pris une tenue présentable à mettre devant le futur roi ? Parce que vous ne pourrez pas y aller comme ça... Je ne dis pas ça pour vous vexer, rassurez vous !


Deux jours... Cela convenait parfaitement à Loïssa, et comme ça ils avaient le temps de visiter la ville, ou d'apprendre à mieux se connaître tous les trois... Alois parlait de tenue présentable, mais Loïssa ne voyait pas trop de quoi il voulait parler... Loïssa haussa un sourcil en entendant la fin de la phrase du comte, mais ne fut pas vexée pour autant. Elle entendit alors Léna qui répondait à ces dires.

"Eh bien, à vrai dire je pensais faire quelques achats ici, histoire de me fondre dans le décor..."

Loïssa voulue elle aussi dire quelque chose mais Alois les entraîna dans la salle à manger aussitôt sa phrase finit, laissant la phrase de Léna dans le vent. Elle se dit alors qu'elle avait déjà beaucoup parlé, et donc n'en rajouta pas sur ce sujet.

Ils allèrent donc dans la salle à manger, où des domestiques avaient dressé la table et les couverts, et avaient préparés le repas. Elle remarqua qu'il y avait une chaise isolée des deux autres, et se dit que cela était fait exprès, comme dans la "haute société". Puis elle vit Alois se diriger vers la chaise isolée, et la déplacer jusqu'à la mettre à côté des deux autres. Elle comprit alors qu'il ne voulait peut être pas manger seul à l'autre bout de la table, et c'était compréhensible. Loïssa les laissa s'installer avant elle, et s’asseya alors sur la chaise entre Alois et Léna. Elle aimait bien laisser passer les autres avant elle, c'était dans son caractère, elle n'y pouvait rien... Elle vit alors que dans l'assiette se tenait du poisson, plus précisément du saumon. Elle n'aimait pas trop ça, mais se dit qu'il fallait qu'elle en mange, même un tout petit peu... Le comte Trancy prit alors la parole.

-Je suis désolé que vous n'ayez pas pu vous changez de votre voyage, mais je veux vous emmener voir les rues de Vienne le soir. Vous verrez, c'est magnifique ! Tout est illuminé !

Loïssa prit un léger sourire à ces mots, réjouie de cela. Elle trouvait ça bien que le comte prenne autant d’initiatives, elle appréciait même beaucoup. Ils commencèrent alors leur repas, mais elle ne mangea pas trop, vu qu'elle n'aimait pas trop, en plus elle n'avait pas très faim. Elle était très heureuse de manger en compagnie de Léna et d'Alois, les trouvant différents. Elle ne finissa pas son assiette, et regarda Léna qui sortait de table, qui s'excusait de ne pas manger le dessert, n'ayant pas faim. Elle lui sourit alors, et la regarda aller vers sa chambre, se demandant si elle allait bien. Loïssa ne se retira pas et continua jusqu'à la fin du repas en compagnie d'Alois, préférant le dessert au saumon. Le repas terminé, elle remercia Alois pour cette compagnie et alla dans sa chambre, voulant se changer, vu qu'ils sortaient. Elle sortit deux robes de sa valise, et n'arrivait pas à choisir laquelle elle voulait porter. Elle pensa donc demander l'avis de quelqu'un, Léna en particulier, vu qu'elle était aussi une fille. Elle alla donc en direction de la chambre de Léna, et oublia de toquer à la porte, perdant un peu ses manières. Elle ouvra donc la porte, et remarqua que la pièce était plutôt sombrer sans pour autant regarder Léna.

-Pardon de vous déranger, mais je n'arrive pas à chois...

Elle ne finissa pas sa phrase, regardant la jeune fille dans la pièce. Elle avait des ailes ! Oui des ailes avec des plumes noires et blanches ! Loïssa ne réagissa pas tout de suite, étant sous le choc, se demandant pourquoi la jeune fille avait des ailes. Elle se perdait dans ses pensées... Elle revenue alors à la raison, et perdit alors son sang-froid, criant aussi fort qu'elle pouvait, si bien qu'on pouvait facilement l'entendre de loin. Elle bafouilla en même temps des mots, sous le choc.

-Un... un... une... dé... démon..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 19:38

Léna mangea son saumon sans protester, ça se voyait qu'elle aimait bien. Par contre, Loïssa mangeait le sien petits bouts par petits bouts, elle ne devait pas aimer plus que ça, mais faisait un effort. Lui, mangeait maintenant avec avidité, comme à son habitude. Il n'était pas très doué dans les bonnes manières de la haute société, il n'en faisait qu'à sa tête. Soudain, Léna se leva, prétextant qu'elle ne se sentait pas bien. Alois pencha la tête sur le côté, intrigué, mais ne dit rien. Zut alors ! Peut être qu'à cause de ça, ils ne pourraient pas se promener dans les rues !

« - Ah ... Dis-moi si tu as besoin d'un médecin d'accord ? »

Il aurait bien voulu bouder, mais pas en face de Loïssa. Elle se montrait vraiment charmante, et resta jusqu'à la fin du repas avec lui. Ils se levèrent, et partirent dans leur chambre respective se changer pour le soir. Alois avait bien insisté sur le fait qu'il faisait froid, et donc, de s'habiller en conséquence. Il se dirigea vers son armoire, et sortit un manteau gris avec des bords faits de fausse fourrure. Il changea sa redingote pourpre pour une bleu nuit, et échangea les nœuds de ses bottes. Il s'admira dans le miroir, très satisfait de l'effet. Il sourit à son reflet, et sortit de la chambre. Dans le couloir, il entendit Loïssa qui parlait à Léna sur le choix de sa robe.

-Pardon de vous déranger, mais je n'arrive pas à chois...

C'était bien les filles ça... Mais soudain, elle poussa un cri. Un cri qui lui aurait briser les tympans s'il s'était trouvé à côté. *ça y est ! Elles ont commencé à s'entretuer !* s'affola Alois. Il courut vers la chambre de Léna prêt à intervenir... Et là, il resta sans voix. La jeune file était toujours là, avec sa jolie robe, mais elle avait des ailes. Une paire d'ailes magnifiques, qui déclinait du blanc jusqu'au noir, en passant par le gris, rappelant son manteau. Il ouvrit les yeux, sa bouche s'entrouvrit, il cherchait ses mots, et ne les trouvant pas, la referma. Un ange ! Il avait entendu Claude parler de ses créatures d’ailleurs, son majordome détestait ses humanoïdes à plumes. Il allait parler quand Loïssa parla, tout aussi surprise que lui.

-Un... un... une... dé... démon..? bégaya-t-elle.
« - J'aurais plutôt dit un ange... souffla Alois, sans quitter Léna des yeux. Mais qu'est-ce qu'un ange ferait sous l'apparence d'une humaine ? »

Il regardait Léna, sans comprendre. Que venait-elle faire ici ? Mettre la pagaille en tuant le futur roi ? Faire de la ville un brasier géant ? Et tout ça, arrivera à cause de lui. Alois était excentrique, mais il avait des limites ! Il attendait que Léna réponde, espérant simplement que tout ce qu'il avait imaginé était complètement faux. Si c'était le cas... Il ne voulait même pas y penser.

[Désolé, c'est assez court, mais je n'ai pas réussi à faire plus long ^^']

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 2 Sep - 20:25

[Hrp : ne t'inquiète pas pour ça, tant que tu postes ^^ ]

Léna était encore dans ses pensées quand elle ouvrait la valise qui avait été déposé un peu plus tôt ici par un domestique. Elle sortit tout d'abord sa tenue de plumes, prévoyant de le mettre si elle devait voler. Soudain,elle entendit des pas s'approcher. Elle paniqua au point de ne pas avoir le temps de faire disparaître ses ailes, et elle aperçut avec horreur Loïssa ouvrir la porte sereinement, ne s'attendant sûrement pas à ce qu'elle allait voir.

-Pardon de vous déranger, mais je n'arrive pas à chois...

La jeune fille ne termina sa phrase que par un cri strident, qui ne fit qu'alerter le comte qui à sont tour accourait vers elles deux. Lorsqu'il arrivait, il eut la même réaction que Loïssa mais sans crier. Il n'avait tout simplement plus de voix.

-Un... un... une... dé... démon..?

-J'aurais plutôt dit un ange...Mais qu'est-ce qu'un ange ferait sous l'apparence d'une humaine ?

Elle ne savait pas trop quoi répondre. Tout cela arrivait si rapidement. devait-elle fuit ? Essayer de leur expliquer ? Mais leur dire quoi ? "je suis venu pour me distraire car la vie des anges sont longues et ennuyeuse" ? Ils ne la croiraient sûrement pas. C'était trop tôt pour eux pour connaître son secret. Mais maintenant qu'ils l'avaient vus, l'ange ne voyait pas d'autre alternative que d'essayer de leur faire comprendre qu'elle ne voulait de mal à personne et qu'elle n'était pas comme ses confrères qui voulaient "purifier" le monde. Et si ils ne la croyaient pas ? Tant pis....autant essayer de le dire la vérité, puis de s'envoler dans le ciel, puis de revenir au petit matin, juste pour les laisser le temps d'encaisser le coup sans qu'ils n'aient la pression de dire quelque chose qui pourrait l'énerver.....

"Je suis désolée de ne pas vous l'avoir dit plus tôt....c'est juste que...vous voyez, la vie des anges sont longues, et quand il ne se passe rien cela devient vraiment ennuyeux à force...alors j'ai juste voulu changer du quotidien et m'amuser comme les humains....Je vous assure que je ne vous veux aucun mal, ni à vous ni à qui que ce soit d'autre !" fit elle à moitié désespérée

Sur ces mots elle se dirigea vers la fenêtre, en prenant discrètement et rapidement ses vêtements de plume, puis ouvrit les rideaux et la fenêtre en grand, de façon à ce qu'elle puisse passer, et sauta. Elle déploya ses ailes et commença à s'élever dans les airs, reprenant de l'altitude. Avant de faire une promenade qui durerait sûrement toute la nuit, elle tourna son regard vers Alois et Loïssa en leur lançant un regard désolé, puis entama sa promenade. Elle souhaitait s'éloigner le plus possible des nobles pour le moment, pour les laisser réfléchir tranquillement. L'ange battait de ses ailes aussi vite qu'elle le pouvait, montant à sa vitesse de pointe. Le vent giflait son visage et lui sifflait désagréablement dans les oreilles. Pourtant, elle ne ralentit pas d'un pouce. Elle avait besoin d'un peu se défouler et de réfléchir à ce qu'elle venait de vivre.

Léna fit une chute libre vers le sol avant de plier ses ailes et de se déposer près d'un fleuve, à l'orée de la forêt, non loin de la ville. cet endroit était magnifique, avec les étoiles et la lune ornant le ciel, les arbres hautement perchés et la rivière coulant près d'elle, scintillant dans la nuit. Elle revêtit sa tenue qu'elle portait habituellement, qu'elle avait pris très discrètement au passage, puis s'assit contre un arbre et ferma les yeux. Penser était plus simple ainsi pour elle. Quoi que soit la réaction d'Alois et de Loïssa, elle reviendrait à l'aube, pour savoir si ils acceptaient de lui faire confiance, mais elle ne se faisait pas trop d'illusion... Sans trop s'en rendre compte, elle s'assoupit dépassée par les évènements, la tête penché en direction de la ville, qui n'était pas très éloigné de ce lieu d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 4 Sep - 14:39

[HRP : D'accord avec Léna ^.^]

-J'aurais plutôt dit un ange...Mais qu'est-ce qu'un ange ferait sous l'apparence d'une humaine ?

Alois parla presque en même temps que Loïssa, tout aussi choqué qu'elle. Loïssa ne parla pas plus après ses mots, se posant la même question qu'Alois. Un ange ici... Loïssa n'en revenait toujours pas. Elle se demandait si elle était tout de même une noble, bien que ce soit peu possible... Elle la regardait, attendant une réponse de sa part. Mais l'ange semblait perdu dans ses pensées, ou bien était-elle en train de réfléchir à sa réponse... Loïssa ne bougeait plus, et restait près d'Alois qui venait lui aussi de voir l'ange.

"Je suis désolée de ne pas vous l'avoir dit plus tôt....c'est juste que...vous voyez, la vie des anges sont longues, et quand il ne se passe rien cela devient vraiment ennuyeux à force...alors j'ai juste voulu changer du quotidien et m'amuser comme les humains....Je vous assure que je ne vous veux aucun mal, ni à vous ni à qui que ce soit d'autre !"

Elle parlait désespérément, et Loïssa l'écouta attentivement, réfléchissant à chaque mots prononcés. Elle ne savait pas si elle devait la croire ou pas... Après tout, elle leur avait caché son identité, et ne l'aurais jamais montré sans cette incident. Elle ne savait pas quoi penser maintenant, et ne voulait rien dire après les mots de Léna, elle en avait déjà trop fait... A vrai dire, c'était de sa faute tout ça, car c'était elle qui était entrée sans frapper... Si elle aurait frappé, Léna n'aurait pas été découverte. Loïssa se le reprochait maintenant.

Après ses mots, Léna s'approcha de la fenêtre, l'ouvra et prit son envole, ou plutôt on aurait dis qu'elle sautait dans le vide. Loïssa courut à la fenêtre d'où elle avait sauté, et la vit qui volait dans les airs. Elle aperçue un sourire désolé sur le visage de l'ange, qui s'éloignait au loin. Loïssa cria après l'ange qu'elle considérait comme une nouvelle amie, même si elle était différente.

-Léna ! Reviens ! Je suis désolée ! Reviens...

Elle avait beau crier de tout ses forces, l'ange était déjà loin... Elle s'en voulait, elle s'en voulait terriblement même. Elle l'avait fait fuir, alors qu'elle ne voulait pas. Elle se recula de la fenêtre, et versa une larme, se retournant vers Alois.

-Je suis désolée, terriblement désolée... J'ai tout gâché, tout est de ma faute...

Après ces mots, elle partit en courant dans sa chambre respective, désolée de laisser seul le comte. Elle ne savait pas quoi faire pour réparer cette erreur. Mais elle ne voulait pas tout laisser pour autant. Elle se demandait ce que faisait Alois pendant qu'elle était dans sa chambre, et se demandait si il allait venir ou pas. Enfin elle pensait surtout à Léna qui était partit, et se demandait où elle avait bien put aller en cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 4 Sep - 18:12

-Je suis désolée de ne pas vous l'avoir dit plus tôt....c'est juste que...vous voyez, la vie des anges sont longues, et quand il ne se passe rien cela devient vraiment ennuyeux à force...alors j'ai juste voulu changer du quotidien et m'amuser comme les humains....Je vous assure que je ne vous veux aucun mal, ni à vous ni à qui que ce soit d'autre !

Léna quitta la pièce par la fenêtre ouverte, déployant ses longues ailes dans la nuit. Alois n'eut pas le temps de la rattraper, laissant retomber la main qu'il avait lever pour l'arrêter. Loïssa resta un moment silencieuse, puis les larmes lui montèrent aux yeux. Elle se jeta sur le rebord de la fenêtre, et cria, suppliante et sanglotante, à Léna, qui était déjà bien loin à présent.

-Léna ! Reviens ! Je suis désolée ! Reviens...

Elle se tourna vers Alois, qui était resté stupéfait durant la scène. Il ne voulait pas que Loïssa se croit coupable. Après tout, ce n'était pas sa faute si Léna leur avait caché son identité. Il voulu la réconforter, quand elle se tourna vers lui, les sanglots la secouant.

-Je suis désolée, terriblement désolée... J'ai tout gâché, tout est de ma faute...

Et elle courut s'enfermer dans sa chambre avant qu'il est pu faire quoi que ce soit. Il donna un coup de pied dans le lit, de mauvaise humeur. Aller, c'est parti ! Il n'avait pas eu le temps de caser un mot dans la conversation, à part sa déclaration sur les anges. Ce qui avait rempli de malaise Léna, qui était partie ensuite. Ah les filles... Il ne les comprendrait jamais... Tout avait si bien commencer ! Il était vraiment mécontent de la tournure des évènements ! Il se dirigea vers la chambre de Loïssa, qui sanglotait sur le lit. Il s'approcha discrètement, ne sachant pas quoi lui dire. Il posa délicatement sa main sur son épaule, et elle releva la tête vers lui. Le jeune comte la regarda, et lui donna une tape sur le haut du crâne.

« - Pff, comme si c'était de ta faute patate ! C'est de sa faute à elle ! Elle n'avait pas à nous cacher ça ! Et je ne tiens pas à annuler notre promenade de nuit ! Alors viens ! »

Il ne lui laissa pas le temps de sécher ses larmes, il attrapa un des manteaux de Loïssa qui pendaient dans l'armoire, lui jeta, et l’entraîna hors de la maison. Arrivés dans la rue, Alois sortit un mouchoir de sa poche et sécha les larmes de la jeune fille en essayant de ne pas lui faire de mal. Puis il lui prit la main, et l'emmena vers une des nombreuses rues magnifiquement éclairées de lampions multicolores, et où des musiciens jouaient une valse. Il se tourna vers Loïssa, le visage encore brillant de larmes. Il lui prit la main, et passa l'autre derrière sa taille, et lui dit avec entrain :

« - Aller, dansons ! C'est toujours mieux que de se lamenter ! Tu m'accordes cette danse ? »

Et ils se mirent à valser, rudement bien d'ailleurs, sous le regards émerveillés des autres danseurs, qui s'écartaient pour laisser passer le couple qui valsait sous les étoiles.




_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 7 Sep - 14:28

Léna se réveilla en sursaut. Elle entendait de la musique non loin d'ici. Une musique de fête. De danse. Visiblement, elle devait bien être la seule à être attristée dans cette ville festive. Se levant, elle ramassa sa robe de soie et la plia, souhaitant garder ses vêtements de plumes, qu'elle trouvaient bien mieux que n'importe quel autres habits. En trois battements d'ailes, elle était assez haut dans le ciel. Elle constata que le soleil devait se lever dans quelques heures, ce qui lui laissa le temps de réfléchir à ce qui venait de se passer récemment. Elle s'était liée d'amitié avec des humains, ce qui était chose rare. Elle ne savait pas trop ce qu'ils pensaient d'elle, mais espérait qu'ils ne lui en voulaient pas trop et qu'ils lui feraient confiance, même si ce n'était pas gagné.

Elle se dirigea vers la source du bruit de musique, et se posa sur le toit d'une maison, aussi silencieuse qu'un papillon atterrissant sur une fleur. Elle observa les danseurs, aussi doués les uns que les autres. Mais un duo attira plus particulièrement son attention. Deux nobles...aux cheveux blonds. Alois et Loïssa ! Elle ne les quitta pas des yeux, à la fois étonné et un peu vexée qu'ils ne soient pas plus secoué par les évènement. Apparemment, elle ne les avait pas vraiment marqués. Malgré tout, elle n'arrivait pas à leur en vouloir. Cela faisait depuis si longtemps qu'elle ne s'était pas fait d'amis, elle n'allait pas tout gâcher à cause d'un si petit détail...

Laissant de côté ses pensées, elle regarda avec admirations le couple danser avec grâce et beauté sur la piste. Peu à peu, tout le monde s'arrêta pour les observer, et finalement, ils se retrouvèrent seuls au milieu d'une foule ébahie par leur talent. D'un côté, cela n'étonnait pas l'ange, elle savait que les gens de haute société savaient pratiquement tout faire, y comprit valser.

Camouflant ses ailes, elle sauta du toit pour atterrir lourdement sur le sol. Malgré cela, personne ne semblait l'avoir entendu. Heureusement pour elle. Elle ne voulait pas se faire passer pour une suicidaire en plongeant droit vers la terre ferme à partir du haut d'une maison de trois mètres. Elle se rapprocha un peu, se fondant à moitié dans la foule. Ses yeux rouges sang, ses cheveux blancs et ses habits ne pouvaient pas l'aider à se cacher, loin de là. Seule sa petite taille -celle d'une enfant de treize ans- pouvait l'aider à se fondre dans la masse. Elle les vit s'arrêter de danser, sur la demande de Loïssa, qui semblait aller assez mal.

Léna la suivit dans la ruelle sombre. Elle voulait savoir ce qui lui arrivait. Même si celle ci ne lui faisait pas -ou plus- confiance. Mais elle n'eut pas le temps de placer un mot qu'elle aperçut avec horreur des hommes musclés s'approcher un peu trop près de la noble. Se camouflant, elle les regarda, ou cas où ceci n'était qu'une fausse alerte. Pourtant, elle n'avait presque aucun doute là dessus. Ces hommes n'étaient pas amicaux. Mais alors pas du tout. Ils s'approchèrent de la jeune fille, et ils discutèrent avec elle. Bien qu'ayant de meilleurs oreilles que les humains, l'ange n'était pas suffisamment prêt pour les entendre.

Tout à coup, un des hommes prit le bras de Loïssa, et tenta de l'emmener, bien que cette dernière ne se débatte énormément. D'un bond, Léna sortit de sa cachette, les ailes déployées. Elle lança un regard noir aux crapules, qui déguerpirent avec une rapidité surprenante. S'approchant de son amie, elle l'observa, la mine inquiète. Voyant un léger mouvement de recul de la part de la noble, elle s'arrêta, et détourna les yeux.

"Tu vas bien Loïssa ?...Je suis désolée si je t'ai fait peur, je voulais juste faire partir ces crapules..."
dit elle doucement

Ce n'était que maintenant que Léna se demandait où était passé Alois. Elle ne l'avait pas vu depuis que la jeune fille ne s'était éloignée. Elle se demanda si il avait vu ce qui s'était passé. Elle décida de l'oublier un moment, juste le temps de savoir si son amie allait bien.

[hrp : Je t'ai un peu contrôlé Lony, donc si tu n'es pas d'accord avec ce que je t'ai fait faire, tu me préviens et je change tout cela ^.^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 14 Sep - 15:17

[HRP : Aucun problèmes Lény, de toute façon tu n'avais pas d'autres choix je supposes x)]

Alois était entré dans la chambre, et posa sa main sur l'épaule de la jeune fille. Celle-ci releva la tête et reçu une tape sur la tête de la part du comte.

-Pff, comme si c'était de ta faute patate ! C'est de sa faute à elle ! Elle n'avait pas à nous cacher ça ! Et je ne tiens pas à annuler notre promenade de nuit ! Alors viens !

Elle n'eu le temps de ne rien faire que Alois lui jeta un des ses manteaux et l'emmena dehors pour la fête. Arrivés dans la rue, il lui essuya les larmes moins nombreuses avec un mouchoir sortit de sa poche. Puis il l'emmena vers des rues éclairées de toutes les couleurs, et Loïssa vit des musiciens qui jouaient une danse. La danse... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas danser. Alors qu'elle regardait les personnes qui dansaient, elle sentit Alois lui prendre la main et de mettre l'autre derrière la taille. Elle le regarda, et l'écouta :

-Aller, dansons ! C'est toujours mieux que de se lamenter ! Tu m'accordes cette danse ?

Elle fit un signe positif de la tête, et ils commencèrent à danser. Elle voyait les autres danseurs s'écarter pour leur laisser de la place pour passer, et ça la rendait mal à l'aise. Elle avait toujours été timide, mais en plus entourée d'autres personnes, elle ne put s'empêcher de rougir un peu. Elle voulut arrêter sinon, elle allait vraiment devenir rouge comme une tomate.

-Pardonnez-moi comte, mais je préférerais arrêter pour l'instant... Je reviens.

Elle partie quelques instants loin de la foule, dans une ruelle. Elle s'y arrêta quelques instants, repensant à Léna qui était partie, et qui n'avait pas donné signe de vie. Elle s'en inquiétait, même si elle ne la connaissait pas plus que ça. A ce moment, elle vit des hommes s'approcher. Elle croyait qu'ils ne faisaient que passer, mais elle les vit s'arrêter en face d'elle, et ils commencèrent à lui poser des questions. Elle n'y répondait pas, et voulu partir. Seulement un des hommes lui prit le bras, la retenant de partir. Elle se débattait en vain, car ces hommes avaient beaucoup plus de force qu'elle. Soudain, elle vit quelqu'un bondir près d'eux, mais sur le coup, elle ne faisait pas attention à la personne qui venait d'apparaître. Les hommes, à la vue de l'ange, partirent en courant, sûrement effrayés. C'est à ce moment qu'elle regarda la personne qui avait fait fuir les crapules. Léna ! Loïssa eut un geste de recul non voulu, et la regarda avec stupéfaction.

"Tu vas bien Loïssa ?...Je suis désolée si je t'ai fait peur, je voulais juste faire partir ces crapules..."

L'ange dit sa phrase doucement, voyant que la jeune fille avait reculé. Loïssa n'en revenait toujours pas de voir son amie ici, alors qu'elle était partie tout à l'heure. La jeune fille ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras, heureuse de la revoir ici.

-Oui je vais bien, et tout ça grâce à toi ! Je voulais aussi m'excuser pour tout à l'heure, je n'aurais pas du crier comme je l'ai fait... Merci de les avoir fait partir !

Elle lui sourit, voulant lui faire comprendre qu'elle était heureuse de la revoir. Elle lui prit alors le bras et lui dit, le sourire toujours aux lèvres :

-Aller range tes ailes et viens avec moi ! On va rejoindre Alois !

Elle l'emmena vers le comte, supposant qu'il était resté sur la place où ils avaient dansé tout à l'heure. Elle le vit, et lui fit signe, le rejoignant avec Léna.

-Désolé d'être partie mais au moins je ne suis pas partie pour rien ! Léna est revenue !

Elle dit tout cela avec une immense joie, le sourire aux lèvres.

[HRP : Excusez-moi pour le temps que ça m'a prit, mais j'essaye de faire le plus vite que je peux ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 14 Sep - 17:39

Ils continuaient à fendre la foule, tournoyant dans la nuit. Mais Loïssa devenait de plus en plus rouge, et Alois commençait à se demander si elle n'allait pas tomber dans les pommes. Elle se recula du comte Trancy, et le lâcha.[/i]

-Pardonnez-moi comte, mais je préférerais arrêter pour l'instant... Je reviens.
« - Att... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'elle était déjà partie. Il regarda autour de lui, déboussolé. Pourquoi était-elle partie ? Sa compagnie n'était pas bien ? Les gens le fixait, comme une bête en cage, et il tourna le dos à la foule, et alla s'asseoir sur un banc. Il se prit la tête entre les mains, se laissa aller à quelques larmes. Léna, et maintenant Loïssa... Il n'avait pas vraiment choisi les bonnes personnes ! Elles l'abandonnaient, alors que c'était lui leur hôte ! Sympathiques ces demoiselles ! Puis, il essuya rageusement ses larmes, et attendit, que Loïssa reviennent, pour pouvoir exprimer sa colère. Il attendit, deux minutes... Cinq minutes... Au bout de dix minutes, il commençait vraiment à s'impatienter. Puis, enfin, Loïssa apparue, tout sourire, tenant par la main une autre jeune fille. Léna. Elle ne manquait pas du culot celle-là ! Il les regarda s'approcher, l’œil mauvais.

-Désolée d'être partie mais au moins je ne suis pas partie pour rien ! Léna est revenue !

Alois la fusilla du regard. Ah, elle était désolée ? Ça ne se voyait pas trop. Elle avait un grand sourire, et Léna pareille. Génial. Elles n'avaient aucun scrupule. Il se rassit plus confortablement, et leur jeta un regard hostile. Pour qui le prenaient-elles ? Il n'était pas un bouche-trou ! Et il leur avait offert une place pour le couronnement de l'empereur ! Ce n'était pas rien ! Il attendit quelques secondes, et répondit d'un air hautain.

« - Oh mais c'est pas grave ! On s'en fiche d'abandonner Alois ! Puisque ce n'est qu'Alois ! Mais par contre, on chouine quand Léna nous quitte ! Mais laisser Alois derrière, quelle importance, puisque de toute façon, il ne va rien dire, il est trop bien élevé pour ça ! Et ba non ! Je ne suis pas comme ça ! Je ne sers pas de passe-partout pour être inviter n'importe où ! Alors, j'espère que vous avez quelque chose à dire pour votre défense, car je suis trèèèès énervé ! »

Il avait dit tout ça en une traite, et reprit son souffle en une grande bouffée d'air. Il les regarda, patientant quelques secondes. Elles avaient le souffle coupé par sa déclaration. Il n'allait pas être gentil, alors qu'elles le laissaient tomber comme une vieille chaussette ! Il se leva et se dirigea vers l'appartement où ils logeaient, mécontent de ne pouvoir admirer les rues éclairées de Vienne. Pourquoi il avait choisi les deux premières de la liste ? Et pas les deux dernières lettres ? Si ça se trouve, il aurait même pu tomber sur Ciel Phantomhive... Et peut être qu'il aurait accepté sa demande... Il shoota dans un journal, qui se colla a sa botte. Il se baissa pour la décoller, et aperçu les deux filles qui le suivait prudemment. Il les toisa, puis eu un sourire railleur.

« - Ah, vous avez peut être besoin d'aide pour rentrer ? C'est dommage, il n'y a que moi... Peut être que là, vous ne me laisserez pas ! »

Il attendit que les deux demoiselles soient à sa hauteur, et recommença à avancer. Toute la pression qu'il avait accumulé s'évapora d'un coup, et il respira, libéré d'un poids. Il mit ses mains derrière sa tête, et regarda le ciel. Il était vraiment gentil... Pardonner à deux ingrates comme ça... Ce n'était pas vraiment lui... Mais en un sens, ce n'était pas plus mal.

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 16 Sep - 15:57

Léna observa Loïssa, un peu gênée. Elle ne savait pas trop si elle devait essayer de s'approcher de la jeune fille ou partir. Mais elle n'eut pas le temps de beaucoup y réfléchir, car celle ci se jeta littéralement dans ses bras.

-Oui je vais bien, et tout ça grâce à toi ! Je voulais aussi m'excuser pour tout à l'heure, je n'aurais pas du crier comme je l'ai fait... Merci de les avoir fait partir !


La noble sourit à l'ange, qui lui retourna ce sourire si chaleureux à ses yeux. Elle ne pensait pas qu'elle serait pardonnée de si tôt pour avoir caché une information comme cela ! Mais au moins, elle put comprendre qu'elle avait une réelle alliée en face d'elle, qui ne la laisserait pas tomber, pas comme ses parents en tout cas...

-Aller range tes ailes et viens avec moi ! On va rejoindre Alois !


Léna hocha la tête en guise de réponse, et entreprit de camoufler ses ailes, chose extrêmement facile à force d'entrainement. Mais sa tenue de plumes ne passeraient pas inaperçue...tant pis. Elle était tellement contente que Loïssa ne l'est pardonnée qu'il était normal pour elle qu'Alois ne la pardonne également. Rien qu'à cette pensée, son cœur bondissait de joie, et un sourire joyeux étirait ses lèvres. Elles marchèrent à travers la foule en ligne droite, vers le comte, assis sur un banc. Elle voyait bien au passage quelques personnes qui chuchotaient ou la fixaient quand elle passait près d'eux dans ces vêtements, mais ce ne fut pas le plus choquant à ses yeux. Le noble paraissait...en colère. Et peut être triste, si elle ne se trompait pas. Mais pourquoi ? Elle voulu ralentir le pas, mais la jeune fille était trop rapide pour que l'ange ne se le permette. Elle la suivit donc docilement, et, lorsqu'elles furent au près du comte, elles s'arrêtèrent.

-Désolée d'être partie mais au moins je ne suis pas partie pour rien ! Léna est revenue !

-Oh mais c'est pas grave ! On s'en fiche d'abandonner Alois ! Puisque ce n'est qu'Alois ! Mais par contre, on chouine quand Léna nous quitte ! Mais laisser Alois derrière, quelle importance, puisque de toute façon, il ne va rien dire, il est trop bien élevé pour ça ! Et ba non ! Je ne suis pas comme ça ! Je ne sers pas de passe-partout pour être inviter n'importe où ! Alors, j'espère que vous avez quelque chose à dire pour votre défense, car je suis trèèèès
énervé !


Alois les fusilla du regard, comme ci elles venaient de commettre l'un des pires péchés au monde. Cela eu pour effet de faire rater un battement de cœur à Léna, qui ne revenait pas que le comte ne puisse posséder un tel regard furieux. Lui qui avait l'air si innocent et gentil...il venait de complétement changer de personnalité. Comme elle avec son côté "Ange" et son côté "Démon". Elle se sentit à la fois vexée et triste, de voir à quel point son ami pouvait être en colère.

"Alois, je suis désolée, mais...."

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que celui ci était déjà bien loin, et elle supposa donc qu'il ne l'avait tout simplement pas entendu. Mais elle n'allait pas abandonner comme cela. Elle venait de se faire des amis, ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs siècles dans son cas, alors elle n'allait pas le laisser partir ainsi ! Les deux seuls être humains qu'elle considérait à présent comme des amis, elle n'allait pas les abandonner de si tôt ! Elle allait les protéger, au péril de sa vie si il le fallait.

"Viens Loïssa, on le suit..." fit elle déterminée

Léna suivit discrètement Alois, sans faire le moindre bruit grâce à ses collants de plumes, et a sa respirations légère. Son amie la suivait de derrière. Quand elle posa le regard sur la jeune fille, cette dernière paraissait à la fois troublée et inquiète. La pauvre...Elle devait avoir ressenti le même choque qu'elle même lorsque le comte s'était mis en colère....

Elles marchèrent au moins une demi heure d'après l'ange, quand Alois les remarqua. Elle les observa d'un sourire qui n'était pas du tout comme les sourires habituels. Normalement, les sourires exprimaient de la gentillesse, alors que là...c'était plus de la raillerie qu'autre chose...

-Ah, vous avez peut être besoin d'aide pour rentrer ? C'est dommage, il n'y a que moi... Peut être que là, vous ne me laisserez pas !

Léna fut à nouveau choqué par ce qu'il venait de dire. Mais elle ne se mit pas en colère pour autant, et garda son calme, tout en se dirigeant vers Alois. Elle le regarda d'un air désolée et triste à la fois. Elle ne souhaitait pas le moins du monde l'offenser plus que cela, car elle l'appréciait beaucoup, même après le fait qu'il ait dit de telles choses...Mais il devait bien avoir ses raisons. Peut être avait il vécut des évènements difficiles par le passé...ou peut être était ce dans sa nature. Après tout, elle même pouvait passer de son côté naturel si gentil à son côté "Démon" en voyant une araignée ou en s'énervant...heureusement, elle avait finit par apprendre à contrôler sa haine. Une bonne chose, parce que sinon elle aurait déjà répliqué très, très méchamment.

Elle et Loïssa suivirent le comte tranquillement lorsqu'il se remit en marche. L'ange se fit toute petite, ne voulant pas l'énerver encore plus. Elle accéléra un peu de façon à se retrouver à ses côtés, puis prit la parole timidement.

"Alois...je suis vraiment désolée de t'avoir laissé tout seul...Mais...je ne savais pas trop comment toi et Loïssa allaient réagir quand vous m'avez vu dans la chambre...et puis quand Loïssa s'est fait agressée, je n'allais pas la laisser comme ça, alors je l'ai aidé...Mais le plus important, ce que nous soyons ensemble à la fin, non ?"

Léna avait parlé si timidement et si doucement qu'elle crut ne pas reconnaître sa propre voix. Malgré tout, elle savait que c'était elle qui avait parlé, il n'y avait aucun doute la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 8 Oct - 9:50

Elles venaient de rejoindre Alois, lorsque Loïssa vit un regard différent sur le comte, pas le même que d'habitude. Il avait l'air... énervé.

-Oh mais c'est pas grave ! On s'en fiche d'abandonner Alois ! Puisque ce n'est qu'Alois ! Mais par contre, on chouine quand Léna nous quitte ! Mais laisser Alois derrière, quelle importance, puisque de toute façon, il ne va rien dire, il est trop bien élevé pour ça ! Et ba non ! Je ne suis pas comme ça ! Je ne sers pas de passe-partout pour être inviter n'importe où ! Alors, j'espère que vous avez quelque chose à dire pour votre défense, car je suis trèèèès énervé !

Loïssa écarquilla les yeux, stoppant sa respiration quelques secondes. Il avait vraiment l'air en colère là ! Il n'avait pas le même caractère que tout à l'heure, il était devenu différent. Loïssa réfléchit alors à quesqu'elle avait pu faire pour qu'il se mette ainsi en colère. C'était sûrement lorsqu'elle était partie tout à l'heure, mais elle n'aurait jamais pensé qu'il s'énerverait comme ça... Elle voulut parler, et entendit Léna commencer une phrase :

"Alois, je suis désolée, mais...."

Elle aussi avait l'air mal, comme Loïssa. C'est vrai, jamais elles n'avaient vu le comte comme ça, aussi énervé. L'ange ne put terminer sa phrase, car Alois s'était levé entre temps et était partit. Il n'avait pas l'air de vouloir entendre quoi que se soit. Loïssa n'osait pas le suivre, elle ne voulait pas le mettre plus en colère. Elle ressentait un mal étrange, ne sachant pas trop quoi. C'est alors que Léna décida de le suivre.

"Viens Loïssa, on le suit..."

Loïssa n'avait pas trop envie, mais elle n'avait pas trop le choix. Elle ne voulait pas rester seule. Elle suivit donc Léna, mais resta un peu en retrait. Elles marchaient discrètement, ne voulant pas que le comte les remarque. Ce qui fut tout le contraire. Alois les avait vu, et se retourna alors en disant, toujours énervé :

-Ah, vous avez peut être besoin d'aide pour rentrer ? C'est dommage, il n'y a que moi... Peut être que là, vous ne me laisserez pas !

Se fut un nouveau choc pour les deux filles. Loïssa savait très bien qu'il allait réagir comme ça, et se mordit la lèvre. Elle ne le regardait pas pour autant. Elle ne voulait pas le regarder, elle s'en voulait tellement. Elle voulait dire quelque chose, mais aucun mot ne voulait sortir... C'est alors qu'il se remit à marcher. Léna fit de même, et marchait un peu plus vite pour pouvoir le rattraper. Loïssa remarcha, mais ne regardait pas devant elle. Elle entendit alors Léna dire au comte :

"Alois...je suis vraiment désolée de t'avoir laissé tout seul...Mais...je ne savais pas trop comment toi et Loïssa allaient réagir quand vous m'avez vu dans la chambre...et puis quand Loïssa s'est fait agressée, je n'allais pas la laisser comme ça, alors je l'ai aidé...Mais le plus important, ce que nous soyons ensemble à la fin, non ?"

Loïssa releva alors un peu la tête. Est-ce que le comte allait les pardonner ? Ce n'était pas sûr... Elle s'approcha donc un peu pour être près d'eux, et voulu parler elle aussi. Son coeur battait à tout allure, et aucun mot ne voulait sortir de sa bouche. Elle essaya quand même...

-Je.. suis vraiment désolée Alois mais... Je ne pensais pas que tu te mettrais en colère. Je.. lorsque je suis partit tout à l'heure, c'était parce que je me sentais mal... mais je ne voulais pas t'énerver. S'il te plaît, accepte nos excuses Alois...

Elle ne put dire plus que ça. Elle n'y arrivait pas. Elle avait pourtant dit la vérité. Elle était partit parce qu'elle était mal à l'aise certes.. A cause de la foule sûrement, mais peut être pour autre chose aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 8 Oct - 10:13

Le comte Trancy regarda les deux filles se rapprocher un peu de lui, pensant sans doute que sa colère était partie. La bonne blague. Non mais ! Si elles croyaient l'avoir comme ça, elles pouvaient se mettre le doigt dans l’œil ! Et jusqu'au coude en plus ! Léna s'avança un peu plus que Loïssa, signifiant sans doute qu'elle allait parler. Ce qu'elle fit, avec une voix toute timide, se qui voulait sûrement dire qu'Alois leur avait fait peur...


"Alois...je suis vraiment désolée de t'avoir laissé tout seul...Mais...je ne savais pas trop comment toi et Loïssa allaient réagir quand vous m'avez vu dans la chambre...et puis quand Loïssa s'est fait agressée, je n'allais pas la laisser comme ça, alors je l'ai aidé...Mais le plus important, ce que nous soyons ensemble à la fin, non ?"

Il allait lâcher une réplique cinglante, quand Loïssa aussi prit la parole, d'une voix encore plus timide et tremblante que Léna. Il se tourna vers elle, un regard dur, qui voulait dire : "J'espère que tu as une bonne raison de m'avoir laissé tout seul, parce que j'avais confiance en toi".

-Je.. suis vraiment désolée Alois mais... Je ne pensais pas que tu te mettrais en colère. Je.. lorsque je suis partit tout à l'heure, c'était parce que je me sentais mal... mais je ne voulais pas t'énerver. S'il te plaît, accepte nos excuses Alois...

Le blondinet la regarda dans les yeux, et soupira. Il n'arrivait pas à résister à une fille aussi mignonne que Loïssa, surtout après des paroles dites aussi gentiment. Il leur tourna le dos, et réfléchit à grande vitesse. Il réussit à calmer sa colère, et se dit qu'il n'allait tout de même pas gâcher leur petit séjour, alors que celui-ci avait si bien commencer. Et puis les demoiselles restaient tout de même charmante, bien qu'elles l'aient littéralement abandonné. Il se retourna vers les deux filles, qui attendaient sûrement un coup d'éclat de sa part, et leur sourit, mais cette fois, d'un petit sourire gentil.

« -Ah là là... C'est sûrement parce que je suis faible... Mais j'accepte vos excuses... Je ne suis pas un monstre après tout ! J'espère que vous ne me referez pas un coup comme ça ! »

Il s'approcha d'elles, et leur prit chacune une main. Ils marchèrent tous les trois dans la rue, sans but précis. Ils débouchèrent sur le fleuve qui traversait la capitale, le Danube. Puis soudain, un feu d'artifice fut tiré, les lumières se reflétant à merveille dans l'eau. Alois, prit par ses pulsions enfantines, lâcha les mains des deux jeunes filles, et se dirigea en sautillant vers les barrières de sécurité, pour ne pas tomber dans le fleuve. Il grimpa dessus, se mit debout, et contempla avec béatitude les lueurs qui explosaient dans le ciel. Il se laissa tomber lourdement sur le rebord, sur le fesses, les pieds dans le vide, et applaudissait dès qu'une nouvelle fusée explosait. Il fit signe aux deux filles de le rejoindre, puis se reconcentra sur les étincelles qui brillaient dans le ciel étoilé. Il s'émerveillait à chaque nouvelle couleur, à chaque explosion plus forte et résonnant dans ses tympans. Il criait même parfois :"Oh la belle bleue !" C'était des paroles puériles, mais c'était aussi la première fois qu'il pouvait admirer un feu d'artifice. Sa soirée qu'il pensait finalement gâchée n'était peut être pas aussi pourrie qu'il l'avait cru. Il jeta un regard vers les filles, et se prit même à espérer qu'elles s'amusent autant que lui.

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 19
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 27 Oct - 0:04

Plus Léna regardait Alois la dévisager, plus elle avait envie de disparaître ou de se transformer en souris pour se cacher dans un trou. Certes, il n'était qu'un simple humain face à elle, mais elle ne pouvait pas nier sa crainte face à cette colère. On pouvait être sûr qu'il avait changé du tout au tout. D'une personne polie et charmante, il était passé à quelqu'un de...coléreux...et...sadique...? Elle n'en était pas sûr, mais elle avait l'impression de voir un petit sourire sadique se former sur son visage. Elle espérait seulement rêver.

-Je.. suis vraiment désolée Alois mais... Je ne pensais pas que tu te mettrais en colère. Je.. lorsque je suis partit tout à l'heure, c'était parce que je me sentais mal... mais je ne voulais pas t'énerver. S'il te plaît, accepte nos excuses Alois...

L'ange remercia intérieurement Loïssa d'être intervenue avec des paroles si douces et timide, car elle voyait déjà le comte s'apaiser. Elle failli souffler un bon coup, mais cela ne serait pas très gentil de sa part. Elle resta donc silencieuse, prête à écouter les répliques d'Alois, bien qu'il ait l'air moins en colère. Finalement, il finit par laisser échapper un petit sourire gentil, ce qui surprit autant que rassura Léna.

-Ah là là... C'est sûrement parce que je suis faible... Mais j'accepte vos excuses... Je ne suis pas un monstre après tout ! J'espère que vous ne me referez pas un coup comme ça !

Elle lui rendit son sourire, contente qu'il l'ait pardonné elle et Loïssa. Le comte prit les deux filles par la main, et les emmena déambuler à travers les rues de cette ville. Elle se laissa faire et ne parla pas, savourant ce moment de plaisir...Le bonheur...c'était quelque chose qu'elle n'avait pas pu vivre depuis de nombreuses années, bien malgré elle. Mais elle avait toujours préféré rester seule, pour éviter de faire du mal à ceux qui lui étaient chères. Après tout, savoir contrôler sa colère était chose aisée à force d'entraînement, mais empêcher les araignées d'apparaître face à elle en était une impossible. Au bout d'un moment, ils arrivèrent en face d'un fleuve, assez jolie au gout de l'ange. Elle l'avait déjà survolée pendant la soirée, et elle se souvenait avoir vu un petit attroupement de personnes non loin de là. Enfin, vu qu'il faisait complétement noir malgré les faibles éclairages de la ville, elle n'en était pas sûr.

Un bruit sourd résonna à ses oreilles, ce qui la fit sursauter. Elle leva machinalement les yeux vers le ciel, puisque le son provenait d'en haut. Elle put apercevoir un feu d'artifice voler dans le ciel, avant d'éclater et laisser son reflet dans l'eau se refléter et rendre ce fleuve encore plus magnifique. Alois lâcha les mains des deux filles, avant d’accourir vers les feux d'artifices, presque comme ci il était prêt à sauter aussi haut que possible pour les toucher. Il avait l'air d'un enfant dans cet était, et son sourire était tellement grand que si elle avait dit à quel point il pouvait être effrayant par moment, personne ne l'aurait cru. C'était un peu comme ci il pouvait changer de caractère aussi facilement que l'on pouvait changer de sujet dans une conversation. D'abord bien élevé, ensuite presque sadique et enfin...enfantin ? Ce n'était pas courant tout cela, mais au moins, on était sûr de ne pas s'ennuyer avec lui.

Léna se plongea dans ses pensées pendant que Loïssa et le comte s'émerveillait devant les feux d'artifices. Elle ne savait pas trop si c'était une bonne idée pour elle de se rapprocher autant d'être humain, qu'elle pourrait tuer sans même avoir le temps de s'en rendre compte. Après tout, voir une simple araignées pouvaient coûter la vie à ceux qui l'entourait, alors avoir des amis n'étaient pas forcément une bonne idée. Elle se demandait d'ailleurs si elle ne devait pas leur effacer leur souvenirs d'elle....cela vaudrait mieux que de les voir se faire littéralement égorgé par elle. Leurs morts lui pèseraient trop sur le cœur...

Soufflant un bon coup, l'ange s'approcha d'Alois et de la comtesse, avant de se concentrer et d'"activer" son pouvoir du contrôle des souvenirs. Ses ailes sortirent automatiquement, comme pour l'aider à contrôler leurs souvenirs. Elle ne s'attarda pas sur leur passé, mais elle put apercevoir des choses assez épouvantables venant du jeune comte. Malgré tout, elle ne se déconcentra pas, et accéléra sa recherche jusqu'à arriver à l'instant de leur rencontre. Elle commença à effacer de leur mémoire tout instant passé avec elle, ne laissant qu'une simple ombre comme image d'elle. Tandis qu'elle s’attelait à la tâche, elle sentit une larme perler sur sa joue. Elle savait que cela lui ferait mal au cœur s'ils se recroisaient, mais ce n'était pas pire que de les tuer...

"Désolée Loïssa...Désolée Alois..."


Sur ces mots, d'un coup d'aile puissant qui créa des petite vagues sur les eaux du fleuve, elle s'envola dans le ciel, se retournant une seule et unique fois pour voir les deux humains la fixer du regard. Évidemment, elle n'aurait pas eu le temps de se cacher, surtout avec ses ailes, alors elle n'avait rien de mieux à faire que de voler bien haut dans le ciel, laissant un petit mystère planer sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Ven 28 Oct - 12:56

-Ah là là... C'est sûrement parce que je suis faible... Mais j'accepte vos excuses... Je ne suis pas un monstre après tout ! J'espère que vous ne me referez pas un coup comme ça !

Il les avait pardonné. Loïssa n'y croyait plus, mais à cet instant, tout lui paru mieux. Il avait sourit, mais cette fois, c'était un sourire gentil qu'il avait sur les lèvres. Loïssa voulut soupirer mais, ça ne se faisait pas. Elle se contenta de rendre le sourire, tout aussi chaleureux que gentil. C'est alors que le comte prit la main de chacune des deux filles, et les emmena marcher dans les rues de la ville. Où allait-il les emmener cette fois ? Tout les endroits étaient possibles, mais ils allèrent au bord du fleuve, et où se préparait un feu d'artifices. Il y avait un attroupement de personnes, sûrement là pour voir les lumières éclairer le ciel. C'est lorsque Loïssa vit ce monde que les artifices commencèrent à voler tout en haut, au-dessus de leurs têtes. Les lumières que produisaient les feux étaient magnifiques, et elles se reflétaient dans l'eau du fleuve, illuminant tout. Le ciel devenait rouge, bleu, vert, ... en fonction des artifices qui étaient lancés, c'était vraiment magnifique.

Assez magnifique pour que le comte Trancy reste en émerveillement devant toutes ces couleurs. Il lâcha les mains des deux jeunes filles, et alla jusqu'à la barrière de sécurité, où il s'assit, faisant signe aux deux filles de le rejoindre. Heureusement qu'il y avait une barrière d'ailleurs... Car il aurait bien pu tomber, tellement il était émerveillé par ce feu d'artifices. Le comte avait prit l'apparence d'un enfant, alors que tout à l'heure, il ne l'avait pas été du tout. Il changeait d'humeur très facilement, c'est ce que pensait Loïssa, et sûrement Léna. A la vue de cet enthousiasme qui avait prit contrôle du comte, Loïssa ne put s'empêcher de faire un sourire. Alois pouvait être effrayant parfois, mais restait au fond de lui, un grand enfant.

Loïssa aimait beaucoup les feux d'artifices, et celui-ci était vraiment un des plus beaux qu'elle avait vu. Elle se prit d'émerveillement aussi, scrutant du regard le ciel illuminé par toutes ces couleurs. Les autres personnes étaient toutes aussi émerveillés, tout le monde avait les yeux rivés sur le ciel, ou certains regardaient parfois les reflets que faisaient les lumières dans l'eau. Tout ceci était vraiment merveilleux.

C'est alors que Loïssa, toujours en train de regarder le feu d'artifices, sentit quelque chose... Elle ne savait pas quoi, mais c'était bizarre... Mais elle n'y prêta pas trop attention, plus concentrée sur les lumières dans le ciel. Puis, cette sensation disparue aussitôt. Tout lui paraissait flou à cet instant, bizarrement. Elle se demandait se qu'il lui arrivait tout d'un coup. Peut être la fatigue... En réalité, l'ange avait effacé, à Alois et Loïssa, le moment où ils s'étaient rencontrés avec l'ange, mais seulement avec l'ange. Mais Loïssa ne le savait pas car, elle ne se souvenait plus de rien à propos de cette fille ange. Comme si elles ne s'étaient jamais vu, jamais rencontrées... Dur à croire, mais c'était pourtant ça que l'ange avait fait, avant de s'envoler dans le ciel. Loïssa leva alors la tête, et l'aperçu un court instant. Assez court pour ne pas trop l'avoir remarqué, mais un peu quand même. L'ange s'était éclipsée, et Loïssa se mit à réfléchir un instant, se demandant bien se qu'elle avait aperçu. Elle tourna la tête pour regarder le comte, et pour savoir si lui aussi, il avait vu quelque chose.

"J'ai cru voir quelque chose dans le ciel, pas vous comte ?"

Peut-être l'avait-il vu, peut-être pas. Mais peu importait la réponse d'Alois, ce n'était juste qu'une question pour savoir si c'était une hallucination de la part de Loïssa.

Le feu d'artifices était terminé, et beaucoup de gens étaient partis se promener dans les rues, après avoir vu ce magnifique spectacle. Loïssa avait une sensation étrange depuis tout à l'heure, mais pour quelle raison, elle ne le savait pas. La fatigue, se disait-elle. Mais ce n'était pas ça du tout. Peut-être que Léna n'avait pas effacé tout ? Pourtant, Loïssa ne s'en souvenait aucunement, aucun souvenir de rencontre avec elle n'était dans sa tête. Bizarre diriez-vous...

"Bizarrement, j'ai l'impression que quelque chose manque... Vous n'avez pas cette impression, vous ? Ou c'est peut-être la fatigue, après tout..."

Elle fit un sourire au comte, se demandant vraiment quelle était cette sensation. Mais elle ne voulu s'attarder à chercher, c'était la fatigue, se disait-elle, la fatigue et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 29 Oct - 15:33

Alois était comme transporté par l'ambiance festive. Il battit des mains, et s'exclamait de temps en temps sur la couleur de la fusée qui jaillissait en bouquet dans le ciel. Loïssa l'avait rejoint, et semblait être tout aussi émerveillée que lui. Il lui sourit de toutes ses dents, béat d'admiration devant le ciel étoilé emplie de magnifiques lumières. Le blondinet regardait la jeune fille à côté de lui, et la trouva resplendissante... Elle avait un petit quelque chose qui faisait chavirer son cœur... Pendant quelques instants, il oublia Léna, qui devait être juste derrière eux, plus concentré sur le visage de Loïssa que sur les fusées colorées. Il se fichait complètement que la jeune fille qu'il observait le remarque, il était tout simplement fasciné devant la beauté de la demoiselle. Il n'avait pas remarqué au départ à quel point sa peau était pâle, ses jolis yeux d'un rouge irisé, profond aux éclats sanglants. Il se rapprocha imperceptiblement d'elle et fit jouer ses doigts sur la pierre, juste à côté de ceux de Loïssa. Alors qu'il tentait de mettre son plan d'approche à exécution, il sentit une vague lui envahir l'esprit, et tout devint brumeux autour de lui. Il eut l'impression... De perdre quelque chose. Un manque qui submergea son cœur.

"Désolée Loïssa...Désolée Alois..."

Une phrase qui fut prononcée juste à côté de lui, et qu'il oublia sitôt l'avoir comprise. Il fronça les sourcils, intrigué, et aperçu une force sombre s'éloignant dans le ciel, parmi les feux d'artifice. Il se frotta les yeux, les ferma, les refrotta. Il avait des hallucinations ou quoi ? Il se tourna vers Loïssa, avec interrogateur. Elle aussi semblait avoir remarqué quelque chose dans le ciel.

"J'ai cru voir quelque chose dans le ciel, pas vous comte ?"

Alois acquiesça d'un signe de tête, cherchant avidement du regard ce qu'il avait bien pu voir de si extraordinaire dans le ciel. Mais plus il essayait de se souvenir de la silhouette qu'il avait vu, plus elle se dispersait dans son esprit, jusqu'à devenir une forme brumeuse. Il se concentrait de toutes ses forces, mais rien à faire. Il avait complètement oublié. La chose qui avait attiré son regard aurait tout aussi bien pu être un gros oiseau.
Le feu d'artifice se termina, et les promeneurs s'éparpillèrent, commentant avec animation le magnifique spectacle qui venait de se dérouler. Alois, d'habitude, aurait bondit sur ses pieds, pour discuter avec animation sur les couleurs, et que ça n'avait pas durer assez longtemps à son goût. Mais bizarrement, il resta sur place, les yeux dans le vide, avec une impression de manque. Il ressentait presque une douleur physique. Loïssa aussi, avait l'air perdu. Alois bailla un grand coup, ce qui le rassura. C'était sûrement la fatigue. Cette impression allait donc rapidement s'enlever.

"Bizarrement, j'ai l'impression que quelque chose manque... Vous n'avez pas cette impression, vous ? Ou c'est peut-être la fatigue, après tout..."

« - En fait, j'ai eu exactement la même impression... s'exclama le blond, un air étrange sur le visage. Demain, si tu veux, on ira faire les boutiques ! Pour bien s'habiller pour le couronnement ! Ce sera chouette ! Mais... Avant, je vais aller dormir, parce que je ne tiens plus ! On y vas ? »

Il n'avait encore pensé qu'à lui... Mais il s'en fichait, il était crevé, et ne se sentait pas vraiment bien. Il se mit à côté de Loïssa, pensant à remettre sa technique d'approche pour le lendemain. Il se remémora le trajet, et entraîna la blondinette dans les rues encore animées de Vienne. Magnifique spectacle que des rues la nuit... Il adorait cette ambiance sombre, mais assez animée pour ne pas avoir peur. Il se dirigeait à pas sûrs vers leur habitation, endroit où il se sentait parfaitement bien. Il y avait pris ses aises. Sa sensation de malaise persistait, bien qu'il essayait de se changer les idées. Il comptait pourtant inviter deux personnes à Vienne... Il aurait dû se rappeler pourquoi il avait changer d'idée ! Mais là, pas moyen... Étrange... Mais le comte n'était du genre à s'interroger des siècles sur un sujet qui l'importait si peu. Pour l'instant, son objectif premier était : se rapprocher de la charmante blonde qu'il entraînait dans toute la ville.




_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 30 Oct - 16:56

-En fait, j'ai eu exactement la même impression... s'exclama le blond, un air étrange sur le visage. Demain, si tu veux, on ira faire les boutiques ! Pour bien s'habiller pour le couronnement ! Ce sera chouette ! Mais... Avant, je vais aller dormir, parce que je ne tiens plus ! On y va ?

Loïssa était soulagée, elle n'était pas la seule à avoir vu quelque chose dans le ciel. Mais qu'était-ce alors ? Ils l'avaient vu tous les deux, donc ce ne pouvait être une hallucination... Mais Loïssa ne s'attarda pas sur ce détail, voyant, et comprit pas les paroles d'Alois, que lui aussi était fatigué. Elle se mit aussi à réfléchir un peu sur ce qu'avait dit le comte. Demain, faire les boutiques... Loïssa n'aimait pas faire les boutiques. Cela pouvait paraître bizarre et incongru, mais c'était bien le cas. Elle ne savait pas quoi décider, elle se contenta d'hocher la tête avec un sourire, et suivi Alois pour rentrer à leurs appartements. En chemin, elle réfléchissait à ce qu'elle allait décider, car il fallait bien qu'elle donne une réponse au comte...

Arrivés à l'immeuble où étaient leurs appartements, Alois et Loïssa montèrent les marches qui donnaient leurs donnait accès à leur habitation temporaire. Par rapport à l'extérieur, l'appartement était bien calme. Se dirigeant vers sa chambre, Loïssa remarqua quelque chose ; Pourquoi avait-elle prit la chambre la plus éloignée de celle du comte ? Elle se le demanda pendant un petit moment, mais ne voyant vraiment aucune raison, elle entra dans celle qu'elle avait choisi. Elle y prit ses affaires, et les emmena dans la deuxième chambre, qui était plus proche de celle d'Alois. Elle n'aimait pas être loin des gens, surtout la nuit. Simple phobie. Elle fit beaucoup de remue-ménage dans l'appartement, et s'en excusa alors.

"Excuse-moi, mais je déteste être isolée. Je me demande d'ailleurs pourquoi j'avais choisi la première chambre... Enfin !"

Lorsqu'elle eut finit, elle se retira dans sa nouvelle chambre pour se changer. La robe qu'elle portait commençait sérieusement à la gêner. Déjà qu'elle n'aimait pas porter des robes, mais si en plus elles la gênaient... Enfin, ce n'était pas non plus la fin du monde ! Elle pouvait bien faire un effort, surtout qu'Alois l'avait invité et était très sympathique avec elle. Elle l'aimait vraiment beaucoup... Elle avait eu de la chance d'être invitée, vraiment. Et puis, cette ville était magnifique, surtout le soir. Elle était vraiment heureuse d'être venue ici. Et être en compagnie du comte était encore mieux...

Elle s'était changé, et à ce moment-là, elle se souvint qu'elle avait oublié de dire des choses au comte. Comme par exemple, si elle avait décidé de faire les boutiques ou non ! Et puis, dire au revoir ou bonne nuit était plutôt poli, non ? Mais se présenter en chemise de nuit n'était pas, disons... Oh et puis zut, il fallait qu'elle lui donne sa réponse, elle n'aimait pas donner une réponse au dernier moment ! Elle sortit discrètement de sa chambre, et alla devant la porte de celle du comte. Il y était sûrement. Elle toqua alors, et attendit... Aucune réponse, elle décida donc d'entrer. Elle ne laissa dépasser que sa tête, ne voulant pas qu'Alois la voit dans cette tenue. Elle se retint de rougir, et dit timidement :

"Pardonne-moi d'entrer comme ça, mais c'était pour te dire que je voulais bien aller faire les boutiques demain... J'avais oublié de te donner ma réponse..."

Elle le regarda un instant, essayant de retenir son rougissement. Timide comme elle était, ce n'était pas une mince affaire. Après quelques instants, elle s'exprima de nouveau :

"Si ça ne te dérange pas, je vais aller me coucher, je suis assez fatiguée de la journée. C'était vraiment bien aujourd'hui. Bonne nuit, Alois."

Elle afficha un sourire en signe de bonsoir, et lui jeta un dernier regard avant de sortir de la chambre et de fermer la porte. Elle alla alors dans sa chambre, et se coucha. Elle s'endormi assez rapidement, fatigué de cette journée qu'elle n'était pas prête d'oublier...

Le lendemain matin

Le soleil essayait de rentrer dans l'appartement à travers les fins rideaux et les volets. Ce qui réveilla Loïssa. Il n'était pas tôt, ni tard. Elle se leva donc, et se prépara pour cette journée à venir. Lorsqu'elle fut prête, elle sortit de sa chambre, et alla directement dans la salle à manger. Le petit-déjeuné était déjà sur la belle et longue table. Il y avait vraiment toutes sortes de mets, qui avaient l'air tous aussi appétissants que les autres. Ne voyant pas le comte, elle s'assit à la table, et l'attendit, ne voulant pas commencer à manger toutes seule. Elle espérait juste qu'il allait bientôt venir, car elle commençait à avoir faim...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Lun 31 Oct - 18:00

Les deux nobles arrivèrent à l'appartement où ils logeaient quelques minutes plus tard. Le comte se faisait déjà une joie à l'idée de la journée qui allait se dérouler le lendemain. Faire les boutiques avec Loïssa... Il y avait de quoi s'amuser particulièrement ! Il se réjouissait, et aurait presque tapé des mains pour l'exprimer. Quand ils rentrèrent dans l'habitation, il paraissait bien vide et calme. Alois se dépêcha de mettre un peu d'ambiance, en allumant toutes les lumières et sautillant partout. Il s'affala ensuite sur son lit, complètement mort après avoir couru partout. Il entendit Loïssa faire presque autant de remue-ménage que lui, et ça le fit beaucoup rire. Elle parla à travers les murs, elle au moins s'excusa du bruit.

"Excuse-moi, mais je déteste être isolée. Je me demande d'ailleurs pourquoi j'avais choisi la première chambre... Enfin !"

Sa remarque le fit rire aux éclats, un rire joyeux qui contredisait son état de fatigue. Même quand il était crevé, il pouvait toujours paraître en forme ! Comme quoi, être un éternel gamin pénible et exubérant avait parfois des avantages ! Il alla dans sa salle de bain, et se regarda dans le miroir, prenant quelques poses flatteuses, et décida qu'il était grand temps d'aller se coucher s'il ne voulait pas voir sa jolie peau pâle se ternir, et avoir des cernes gigantesques sous les yeux. Il mit sa longue chemise d'un bleu pâle, fine et large, qu'il adorait. Elle était toute douce, et il ne dormait jamais sans elle. Il se mit au lit, et prit un livre qu'il avait acheté ici : "Petits meurtres à Vienne". Livre passionnant sur les meurtres qui avaient secoués la capitale. A ce moment là, on toqua à la porte. Une petite tête blonde, timide, dépassa de l'encadrement. Alois lui sourit pour l'encourager à parler.

"Pardonne-moi d'entrer comme ça, mais c'était pour te dire que je voulais bien aller faire les boutiques demain... J'avais oublié de te donner ma réponse..."

Alois ne retint pas sa joie, et laissa échapper un :"Chouette !" de ravissement. Il était vraiment content qu'elle ait accepté son invitation. Il était décidé à la remercier en lui offrant un cadeau. Un bijou, une robe, même un gros bouquet de fleurs... Tant que ça lui ferait plaisir ! Il la regarda, toujours cachée, et compris sûrement pourquoi. La blondinette était en chemise de nuit, et avait l'air gênée que le comte la voit comme ça. Il pencha la tête sur le côté et sourit.

"Si ça ne te dérange pas, je vais aller me coucher, je suis assez fatiguée de la journée. C'était vraiment bien aujourd'hui. Bonne nuit, Alois."
« - Bonne nuit Loïssa ! Dors bien ! Attends-moi pour déjeuner demain ! Enfin, si j'arrive à me réveiller tout seul ! »

La jeune fille referma doucement la porte. Alois sourit dans le vide, attendrit par la timidité de la blondinette. Ça ne lui arrivait pas souvent d'être attendrit, ou même attiré par une demoiselle. Mais il aimait beaucoup la présence de Loïssa. Elle avait comme un effet... apaisant sur lui. Il replongea dans son livre si intéressant, qu'il lu encore pendant une heure. Il était presque une heure du matin quand il souffla sur sa bougie, et s'enfonça dans sa couette où il plongea dans un sommeil profond.

Lendemain matin :
Alois sentait la douce chaleur des rayons du soleil envahir la chambre. Pourtant, il n'avait pas envie d'ouvrir les yeux, ce qui aurait signifié qu'il devrait se lever. Il aimait paresser des heures dans son lit. Puis soudain, il les ouvrit d'un coup, et bondit, faisant tomber les draps de flanelle par terre. Il sauta du lit à baldaquin et couru dans la salle de bain, où il se lava et s'habilla à la vitesse de l'éclair. Il avait complètement oublié qu'il devait déjeuner avec Loïssa ! Elle devait l'attendre depuis longtemps ! Lui qui lui avait demandé de l'attendre pour déjeuner... Quel idiot ! Il s'habilla avec une redingote rouge, et changea vite les nœuds qui attachaient ses bottes cavalières. Il se brossa les cheveux, chose qui arrivait très rarement, et déboula dans la salle à manger, où la jeune fille attendait patiemment, assise sur une chaise.

« - Je suis complètement désolé ! J'ai eu un peu de mal à me réveiller... J'ai lu trop tard hier soir, je n'aurais pas dû... Excuse-moi de t'avoir fait patienter autant ! »

Cela ne lui ressemblait pas du tout de s'excuser comme ça. D'habitude, il n'aurait pas du tout fait attention au fait d'arriver en retard ou non. Mais là... Il avait fait attendre Loïssa ! Ce n'était pas n'importe qui quand même ! Il demanda aux domestiques d'apporter le petit déjeuner en vitesse. Ils s'exécutèrent, et deux minutes plus tard, la table était surchargée de petits pains, croissants et chocolatines, viennoiseries spéciales... de Vienne, évidemment. Alois mordit avec avidité dans un pains aux raisins et se délecta du goût qu'il lui laissait dans la bouche. Il finit rapidement son chocolat chaud et s'étira en baillant. Franchement... quelle idée de se coucher aussi tard !


_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 19
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 8 Déc - 11:33

« - Bonne nuit Loïssa ! Dors bien ! Attends-moi pour déjeuner demain ! Enfin, si j'arrive à me réveiller tout seul ! »

Alois lui avait bien dit de l'attendre pour déjeuner le matin... Mais il n'était toujours pas là. Il avait sûrement du mal à se réveiller. Ce n'était pas bien grave pour Loïssa. Enfin, juste que son estomac criait famine, mais à par ça, rien. Comme ça, elle avait du temps pour réfléchir à plein de choses. Comme penser à cette journée qu'ils allaient passer ensemble. Une journée avec le comte, c'était génial ça ! Plus que génial même ! Loïssa était vraiment ravie de cela. Mais quand elle repensait à, faire les magasins... Elle essayait de se réjouir tout de même. Elle n'appréciait pas, mais tant pis ! Ce n'était pas tous les jours que l'on pouvait faire les boutiques de Vienne, surtout avec un comte aussi charmant... Il fallait en profiter un maximum, quitte à faire ce qui ne plaît pas.

C'est alors qu'arriva enfin Alois, qui était un peu en retard tout de même... Cela faisait un bout de temps que Loïssa s'était mise à table. Mais bon, du moment qu'il soit là, c'était le principal.

« - Je suis complètement désolé ! J'ai eu un peu de mal à me réveiller... J'ai lu trop tard hier soir, je n'aurais pas dû... Excuse-moi de t'avoir fait patienter autant ! »

Après s'être excusé, il fit signe aux domestiques d'apporter la nourriture, à savoir des petits pains et autres viennoiseries de Vienne bien sûr !

"Ce n'est pas grave Alois, je ne t'en veux pas du tout. Mangeons maintenant, comme ça on sortira après !"

Loïssa parla d'un air enjoué, avec un sourire aux lèvres. Puis elle porta son regard sur les viennoiseries. Les regarder donnait encore plus d'appétit à la jeune fille, qui ne se fit pas prier. Elle goûta plusieurs pains, elle n'avait jamais mangé cela avant. C'était vraiment délicieux, ces pains avaient un bon goût. Alois aussi avait l'air de se régaler. Tant mieux ! Il s'étira alors, juste après avoir fini son chocolat chaud. Il s'était vraiment couché tard pour bailler ainsi. Du moment qu'il soit en forme pour la journée !

Après avoir fini son déjeuné, Loïssa alla dans sa chambre pour se préparer à sortir. Bien qu'elle n'avait rien à mettre de plus, peut être un manteau... Peu importait ! Elle attendit quelques minutes dans sa chambre, perdue dans ses pensées. Puis elle sortit, et alla dans le hall, vers la porte d'entrée. Attendant le comte, elle parla d'un ton assez fort pour qu'il puisse l'entendre :

"Euh Alois ? Je descends je t'attends en bas ! Après nous verrons où nous irons, d'accord ?"

Elle attendit quelques secondes, pour écouter une quelconque réponse de la part du comte. Puis elle ouvrit la porte, et descendit les escaliers qui menaient dehors. Il faisait bon pour un matin, et la ville était calme comparée à la veille au soir. Pensant à cette journée qu'elle allait passer avec le comte, un sourire lui apparut aux lèvres, aussi innocent qu'elle.

[Excuses-moi, je n'ai pas trop fait avancer le RP, mais je ne savais pas trop quoi mettre x) et pardon du retard é_è]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


❝❞





MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive :: Notre cher et vaste monde~ :: » Around The World ! :: Europe :: Autres-