Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Layla-A. Lowell : Bienvenue sur Kuroshitsuji II Rpg ; Nous avons besoin de membres! Nobles, Shinigami, Démons, venez incarner votre personnage ou un de la série, et rentrez dans l'aventure! Ambiance garantie! ♥ :3
William Finchester : Tu veux que William plante son dard chez toi ? Tu vas avoir mal ._..
Elestial Archer : Si vous avez besoin d'éliminer votre voisin qui met de la musique trop fort ou juste par pure plaisir de l'éventrer car vous ne supportez-pas sa tête de débilos, contactez moi ♥
Alois Trancy : Mouhaha bienvenue chez nous, bienvenue chez les fous ! 8D

Partagez|

Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 10 Déc - 10:44

Le comte Trancy finit son petit déjeuner, avec un empressement qui ne lui était pas familier. Il ne voulait pas faire attendre Loïssa pour leur sortie. Pour ne pas faire mauvais genre, il patienta à table avec la jeune fille jusqu'à ce qu'elle ait fini, puis ils sortirent de table, se dirigeant chacun vers leur chambre respective. Alois se regarda dans le miroir, et se fit à lui-même un sourire ravageur. Hmm... Ça allait. Il mit un peu de fond de teint pâle pour cacher ses cernes et se recoiffa. Il ne se coiffait jamais. Et là... Deux fois en une heure à peine. Il suffisait qu'une jolie fille arrive dans sa vie pour qu'il change de manière... Étrange le comte Trancy ! Il ouvrit son armoire, et réfléchit à quel manteau mettre par-dessus sa redingote rouge carmin. Peut être un manteau blanc ? A cette idée, il s'applaudit lui-même. Il sortit son manteau d'un blanc pur, et l'enfila. Rembourré de fausse fourrure étonnement chaude, il était très confortable. Claude faisait vraiment des merveilles sur le choix des vêtements ! A croire qu'il prévoyait sans cesse comment Alois allait réagir. Après tout, c'était lui qui le connaissait le mieux ! Puis, alors qu'il se mirait dans la glace, il entendit la voix lointaine de Loïssa résonner dans le couloir :

« - Euh Alois ? Je descends je t'attends en bas ! Après nous verrons où nous irons, d'accord ?
- Oui ! Je te rejoins tout de suite ! » s'exclama Alois en fronçant les sourcils.

Le blondinet regarda la montre à gousset qu'il avait dans sa poche et ouvrit de grands yeux. Déjà si tard ? Il relaça ses bottes en vitesse, et courut dans le hall pour rejoindre la jeune fille, qui était tout simplement ravissante avec son manteau court par-dessus sa magnifique robe. C'était bien rare qu'il fasse autant de compliments qu'il pensait réellement, bien qu'ils restent juste dans sa tête. Il était légèrement essoufflé, et dû s'arrêter un instant, avant de dire à Loïssa d'une voix qu'il aurait voulu moins sifflante par le manque de souffle :

« - Excuse-moi de t'avoir fait patienter Loïssa ! J'étais un peu occupé sur le choix de mon manteau ! Tu me pardonnes ? demanda-t-il d'une fausse voix coupable. Au fait, j'aimerais beaucoup qu'on aille se faire faire nos habits maintenant ! Comme ça, ce moment serait passé, et on aurait toute la journée pour faire ce qu'on veut ! Qu'en penses-tu ? »

Mais comme à son habitude égoïste, il n'attendit pas vraiment la réponse de la jeune fille, et l'entraina avec lui vers le magasin qu'il avait repéré, et où il trouvait que les costumes étaient du plus bel effet. Les couturiers de la boutique étaient les plus riches de la ville, et si les deux jeunes gens se ramenaient à la cérémonie avec des vêtements de cette boutique, ils seraient sûrement tout de suite remarqué comme des nobles de haut rang. Et comme cela risquait de coûter un peu cher, il payerait la robe de Loïssa, et passerait comme un gentleman à ses yeux... Parfait ! se dit-il en se félicitant intérieurement des idées miraculeuses qui foisonnaient dans son esprit. Il passa la porte de "Coutures & Pierreries" avec un retentissant : « Bonjour ! »

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 20
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 11 Déc - 13:23

« - Oui ! Je te rejoins tout de suite ! »

Avant même d'ouvrir la porte, la jeune fille entendit cette phrase qui était à moitié sourde vu d'où elle provenait. Elle se retourna et le comte était déjà là, il était venu rapidement. Elle lui fit un sourire, n'ayant rien à dire dans l’immédiat, mais le comte se chargea de combler le silence.

« - Excuse-moi de t'avoir fait patienter Loïssa ! J'étais un peu occupé sur le choix de mon manteau ! Tu me pardonnes ? Au fait, j'aimerais beaucoup qu'on aille se faire faire nos habits maintenant ! Comme ça, ce moment serait passé, et on aurait toute la journée pour faire ce qu'on veut ! Qu'en penses-tu ? »

Il parla à moitié essoufflé, sa voix devenant un peu sifflante à la fin de ses phrases. Si elle le pardonnait ? Bien sûr, elle n'allait pas lui en vouloir pour ça voyons, se serait un peu idiot de sa part. Et puis, elle n'avait pas patienté tant que ça. Regardant le comte, elle sourit, trouvant que son manteau lui allait très bien. Elle trouvait même que tout lui allait, c'est pour dire ! Alois lui plaisait beaucoup, jamais elle n'avait ressentit quoi que se soit pour un garçon, mais là...

"Ce n'est pas grave du tout Alois voyons ! Et je suis d'accord, je te suis..."

Elle eu à peine le temps de terminer sa phrase que le comte l'emmena dans la ville. Il avait sûrement dû déjà avoir repéré le magasin en question, car il n'avait pas l'air de chercher un magasin au hasard. Il marchait d'un pas décidé à travers les rues. Tant mieux, comme ça, ils n'auront pas à chercher une boutique parmi toutes celles qui se trouvaient dans la grande ville. Ils perdront moins de temps, et comme ça, se sera vite terminé. Déjà que Loïssa s'était "forcée" de venir, comme elle disait, elle n'aimait pas trop les magasins et autres. Mais bon, là, ce n'était pas pareil que les autres fois, elle était avec.. Alois.

Ils arrivèrent devant la fameuse boutique de couture qu'Alois avait dû repérer, et il entra, disant un « Bonjour ! » assez fort pour qu'on l'entende, et Loïssa le suivit. Il y avait peu de monde, un peu normal, vu les allures que le magasins pouvait avoir. On pouvait tout de suite constater que ce magasin était un des meilleurs, et peut-être LE meilleur. Plein de vêtements de démonstration étaient là, pendus aux cintres accrochés aux murs. De merveilleux vêtements même, tous plus beaux les uns que les autres. Cette boutique ne devait pas négliger les clients, vu tout ça... Puis, une pensée traversa l'esprit de la jeune fille ; et si elle n'avait pas assez pour payer ? C'était fort possible, elle n'avait sûrement pas emmener assez pour un magasin de couture de ce rang. Elle n'y avait pas pensé en fait. Zut alors... Elle espérait qu'elle pourrait payer, tout de même.

Leur tour arriva peu de temps après, et les couturiers se pressèrent de prendre leurs mesures, et leurs choix pour les tenues. Euh... Loïssa ne savait pas du tout ce qu'elle voulait. Elle n'y avait pas réfléchit, et là tout de suite, elle n'arrivait pas à savoir. Elle dit donc qu'ils choisissent à sa place, eux qui étaient des professionnels, ils allaient bien trouver ce qui irait le mieux à Loïssa. Pendant que les couturiers prenaient en note les choix de chacun, la jeune fille alla regarder les vêtements qui pendaient aux murs du magasin. Ils étaient de démonstrations, mais ils étaient vraiment magnifiques. Ils étaient différents de ceux que l'on pouvaient trouver dans les boutiques de Londres. Lorsque tout ça fut finit, Loïssa demanda au comte.

"Alois, tu veux qu'on aille se promener pendant qu'ils font les tenues ?"

Elle saisit alors la main d'Alois, n'attendant pas trop sa réponse, et sortit de la boutique. Pourquoi attendre, et puis elle avait très envie de voir un peu plus la ville. Ils marchèrent dans les nombreuses rues de la grande ville, qui se ressemblaient presque toutes d'ailleurs. Mais c'était vraiment beau, toutes ces maisons, immeubles, qui étaient totalement différents de ceux de Londres. Loïssa était vraiment ravie de ce voyage, jamais elle n'aurait cru aller à Viennes un jour.

"Tu sais Alois, je suis vraiment heureuse d'avoir pu venir ici avec toi. Jamais je n'étais sorti de l'Angleterre je dois avouer. Je te remercie beaucoup."

Tout en marchant, elle dit ces mots qui étaient sincères, et fit un sourire au comte qui marchait à ses côtés, ne lâchant pas sa main qu'elle avait saisie tout à l'heure, et qu'elle n'avait pas lâché depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 11 Déc - 14:36

Le jeune homme attendait avec autant de patience qu'il pouvait que les couturiers aient fini de prendre les mensurations des quelques nobliaux qui étaient arrivés avant eux. Alois avait envie de leur donne un bon coup de pied dans leur derrière pour les presser un peu, mais bizarrement, la présence de Loïssa le calmait tout de suite. Quand après quelques minutes qui lui parurent durer une éternité, ce fut fini, au moins cinq couturiers arrivèrent autour de la jeune fille et l'entourèrent de mètres pour la mesurer. Il vit qu'elle rougissait, et cela lui arracha un léger sourire. Puis, ils arrivèrent vers lui, et critiquèrent son tour de taille trop fin pour son âge, qui n'était pas proportionnée à sa taille. Alois les imitaient en faisant des grimaces pour faire rire la jeune fille. Puis ils leur demandèrent quelles couleurs ils voudraient, quelles formes pour leurs vêtements, accessoires, tissus spéciaux... Alois avait une petite idée sur la question, et voulait que sa tenue soit assortie à celle de Loïssa. Il demanda pour la couleur, qu'elle aille simplement avec leurs cheveux blonds, pour la forme, quelque chose de chic, d'assez moderne, typique d'Autriche, et qui ne passerait pas vraiment inaperçu parmi les centaines de nobles qui se trouveraient au couronnement. Passer inaperçu... Quelle horreur pour le blondinet ! Et pour tout le reste ils se débrouilleraient. Alois précisa qu'il serait prêt à mettre n'importe quel prix, donc ils faisaient ce qu'ils voulaient.
Pendant qu'Alois discutait avec les couturiers pour les petits détails, Loïssa admirait les nombreux vêtements qui étaient mis en exposition. Et à la voir s'extasier devant, elle aimait beaucoup. Elle se tourna ensuite vers le jeune garçon, et lui demanda :

« - Alois, tu veux qu'on aille se promener pendant qu'ils font les tenues ?
- Oui bien sûr ! Les vêtements seront prêts d'en environ quatre heures, cinq heures maximum ! Donc on a le temps ! »

Mais bizarrement la jeune fille n'attendit pas la fin de sa réponse et l'emmena avec elle dehors, en lui prenant la main. Tiens ! Les mauvaises habitudes se propageaient vite dit donc ! Lui aussi avait envie de découvrir un peu la ville, donc cela ne le dérangeait pas plus que ça. Et en plus, si c'était l'initiative de Loïssa, c'était encore mieux. Ils déambulèrent dans de nombreuses rues de la ville, beaucoup se ressemblaient, mais c'était magnifique, et les deux jeunes gens ne s'en lassaient pas. Les colombages n'étaient pas vraiment à la mode à Londres, et pourtant, cela ornaient magnifiquement les maisons.

« - Tu sais Alois, je suis vraiment heureuse d'avoir pu venir ici avec toi. Jamais je n'étais sorti de l'Angleterre je dois avouer. Je te remercie beaucoup. »

Alois tourna la tête, surpris des propos de la jeune fille. C'était la première fois qu'on lui faisait ce genre de remarque. Heureux d'être avec lui... Non, ça ne lui était jamais arrivé ! Mais ça lui faisait énormément plaisir. Comme quoi, quand il voulait, il pouvait devenir très agréable. Loïssa lui fit un petit sourire et serra fort la main du blondinet, qu'elle tenait toujours. Alois rougit, sûrement pour la première fois de sa vie.


« - M... Merci beaucoup L-Loïssa ! dit-il en bégayant un peu. Tu sais, c'est bien la première fois qu'on me dit être heureux avec moi ! Ça me donne envie de courir partout, de danser... ! »

Alois attrapa la seconde main de Loïssa et il la fit tournoyer. Puis il la lâcha et se mit à tourner sur lui-même en riant sous les yeux étonnés de la jeune fille. Il s'arrêta la tête lui tournant un peu, et se laissa tomber sur un banc, toujours souriant et les yeux rieurs. C'était bon de pouvoir être naturel ! Il rejeta la tête en arrière, et lui fit un sourire éclatant. Il l'aimait vraiment beaucoup... Et il avait l'impression que c'était réciproque. Ce qui le rendait encore plus heureux d'être avec elle.

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 20
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Dim 11 Déc - 20:26

« - Oui bien sûr ! Les vêtements seront prêts d'en environ quatre heures, cinq heures maximum ! Donc on a le temps ! »

Alois avait quand même dit quelque chose, bien que la jeune fille ne lui avait pas donner beaucoup de temps pour répondre. Cinq heures maximum, il fallait bien faire autre chose en attendant. Loïssa commençait à prendre ses aises, plus qu'au début en tout cas. Avant, elle n'osait rien faire, ni rien dire, mais là, ce n'était plus le cas. Etait-ce une bonne chose ? Peut-être, mais elle ne se posait même pas la question.

Lorsque Loïssa parla en marchant, le jeune comte avait tourné la tête, un peu surpris. Pourquoi donc ? Etait-ce les paroles de la jeune fille qui l'avait étonné ? Loïssa ne savait pas, mais elle sourit en voyant cet air étonné, et lui serra la main, ce qui le fit rougir, le rendant encore plus mignon qu'il ne l'était déjà.

« - M... Merci beaucoup L-Loïssa ! dit-il en bégayant un peu. Tu sais, c'est bien la première fois qu'on me dit être heureux avec moi ! Ça me donne envie de courir partout, de danser... ! »

A peine avait-il dit cela qu'il prit la deuxième main de la jeune fille et la fit tournoyer. Loïssa fut prise de surprise, mais se laissa faire, heureuse de voir que l'air étonné d'Alois était parti, laissant place à la bonne humeur. Il la lâcha, et tourna sur lui-même quelques tours, puis il s’arrêta. La jeune fille le regardait faire, un sourire aux lèvres. Il se laissa alors tomber sur un banc proche d’eux, on aurait dit qu’il avait la tête qui tournait… Normal ! Il avait l’air d’être.. lui-même. C’était beau aux yeux de Loïssa de le voir comme ça, naturel. Il laissa tomber sa tête en arrière, faisant un grand sourire à la jeune fille, qui n’avait pas bougé depuis, le scrutant du regard. Elle lui rendit son sourire, et alla s’asseoir à ses côtés.

"Et bien tu sais, je suis contente d’être la première personne qui te dit être heureuse avec toi. Tu es gentil, attachant… Comment ne pas se sentir bien à tes côtés ?"

Elle le regarda encore, lui souriant toujours, puis tourna la tête pour regarder devant elle. Elle l’aimait beaucoup ce comte… Jamais elle n’avait autant aimé un garçon. Pourtant, ils ne se connaissaient que depuis une journée… Elle l’avait rencontré lors de réceptions ou autres, mais elle ne faisait pas trop attention à lui.. Mais là, c’était totalement différent. Comme quoi, tout peut changer en quelques jours.

"Hm alors, que faisons-nous maintenant ? On continue notre promenade, à part si tu as une autre idée en tête."

Cette fois-ci, Loïssa lui laissa le temps de répondre, pas comme tout à l’heure. Si il disait que continuer lui allait, alors ils continueraient leur petite visite de la ville. Mais si il proposait quelque chose, elle le suivrait, sans aucun doute. Elle ne savait pas pourquoi tout à l’heure, elle n'avait pas attendue de réponse de sa part... Peut-être parce qu’elle avait envie de sortir de cette boutique. C’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas supporter plus longtemps, mais elle faisait des efforts, pour Alois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Jeu 22 Déc - 17:35

La ville de Viennes tournait, dansait et virvoletait dans sa tête. Tournoyer avait un peu épuiser le comte , qui reprenait difficilement son souffle. Alois regardait le ciel, avec une soudaine envie de savoir voler. C'est fou comme les êtres humains étaient attirés par ce qu'ils ne pouvaient pas avoir. Il jeta un regard discret vers Loïssa. Oulà... Elle bougeait un peu trop à son goût. Il ferma les yeux, attendit quelques instants, et les rouvrit. La jeune fille s'était assise à côté de lui, et le regardait avec un sourire sur le visage.

« - Et bien tu sais, je suis contente d’être la première personne qui te dit être heureuse avec toi. Tu es gentil, attachant… Comment ne pas se sentir bien à tes côtés ? »

Le jeune garçon la regarda avec de grands yeux étonnés. Les adjectifs "gentil" et "attachant" ne lui allaient pas vraiment... Mais si Loïssa le voyait comme ça, il en était ravi. Car personne avant ne lui avait déjà dit qu'il était attachant... Cela lui faisait tout drôle à l'intérieur de sa poitrine. Il sourit tristement à la jeune fille, les yeux perdus dans les vagues.

« - Je n'ai jamais eu d'ami avant toi... Tu es sûrement la première ! Personne ne m'avait déjà dit que j'étais gentil ou attachant... On m'a toujours dit "pénible", "irascible" et même "inutile"... Mais jamais gentil... Ça me fait énormément plaisir Loïssa, tu peux en être sûre ! »

Il était plein de sentiments contraires. Il était heureux que la blonde lui ai dit qu'il était gentil, mais un peu triste d'avouer que c'était la seule personne à lui avoir dit... Mais en même temps, cela lui prouvait qu'il pouvait être accepté comme il était par la société, et cela lui réchauffait le coeur. Et en plus, c'était Loïssa qui lui avait fait cette déclaration. Il en était doublement joyeux. Jamais il n'avait trouvé une jeune fille aussi charmante, et aussi adorable qu'elle. En fait, avant, il détestait les filles. Mais Loïssa venait de changer radicalement son point de vue sur le sexe opposé.

« - Hm alors, que faisons-nous maintenant ? On continue notre promenade, à part si tu as une autre idée en tête. »

Alois prit le temps de réfléchir. La jeune fille avait eu quelques réserves sur le fait de faire les boutiques. Il ne lui imposerait donc pas ça. Il détestait faire quelque chose qu'il n'aimait pas, alors pourquoi infliger ça aux autres ? Il réfléchit à ce qu'il avait envie de faire. Hmm... Il n'avait pas tant d'idées que ça ! Il y avait un très beau zoo à Viennes, mais il ne savait pas si elle aimait les animaux. Ils pouvaient aussi se diriger vers le château impérial et le visiter... Il préférait demander, plutôt que de se lancer dans des propositions hasardeuses.

« - Et bien, le Zoo de Viennes est un endroit intéressant, il contient beaucoup d'animaux bizarres, tels que des girafes, ou des éléphants ! Mais le château impérial est vraiment beau ! On m'a conseillé ces deux endroits là. On va à celui que tu préfères ! »

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 20
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 28 Déc - 13:35

« - Je n'ai jamais eu d'ami avant toi... Tu es sûrement la première ! Personne ne m'avait déjà dit que j'étais gentil ou attachant... On m'a toujours dit "pénible", "irascible" et même "inutile"... Mais jamais gentil... Ça me fait énormément plaisir Loïssa, tu peux en être sûre ! »

Oh.. Loïssa n’aurait pas pensé ça, jamais. Mais il avait l’air triste de lui dire cela. Il est vrai que ce n’était pas joyeux, de n’avoir aucuns amis… Elle compatissait totalement avec lui, comprenant ce sentiment de.. solitude. La jeune fille n’était pas du tout sociable, elle. Jamais elle ne prenait l’initiative de faire des rencontres avec d’autres nobles, dans les bals ou les réceptions par exemple. Elle n’aimait pas le monde, elle se sentait étouffée, prisonnière de ce monde de noblesse et de richesse. Jamais elle n’aurait pensé se retrouver enfermée là-dedans. Elle regrettait tellement sa vie d’avant, sa vie lorsqu’elle était encore enfant. Mais elle avait quand même eu une chance immense de se retrouver dans le monde des nobles… Mais depuis ce jour de son entrée dans ce monde totalement différent du sien, son caractère se referma sur elle-même, et elle devint solitaire.

Alors pour elle, avoir des amis est très précieux, d’abord parce que pour elle, avec ce nouveau caractère, il est bien difficile pour elle de nouer des amitiés. Et ensuite, elle n’a jamais pu se confier à quelqu’un de ce qu’elle avait vécu, alors un ami, c’est une personne avec laquelle on s’échange des choses, des dires et des secrets… Mais malheureusement, elle n’en a jamais eu, et donc elle renferme sa souffrance sur elle, faisant évoluer son caractère, mais pas dans le bon sens…

« - Et bien, le Zoo de Viennes est un endroit intéressant, il contient beaucoup d'animaux bizarres, tels que des girafes, ou des éléphants ! Mais le château impérial est vraiment beau ! On m'a conseillé ces deux endroits là. On va à celui que tu préfères ! »

Un zoo ? Et un château ? Oh mais c’est super tout ça ! Jamais elle n’avait visité un zoo, ce serait la première fois aujourd’hui. Elle en avait toujours rêvé, enfin pas toujours ! Mais elle avait très envie d’aller le voir. Et après, visiter le château impérial, ce serait bien ! Les châteaux d’Autriche ne devaient pas être les mêmes que ceux d’Angleterre, ce serait une bonne raison pour aller admirer les différences que peuvent avoir les pays, même si c’était dans un château. Loïssa montra un air enjoué à ces propositions, souriant et commençant à sautiller sur place.

« - D’accord ! Allons au zoo en premier, et puis après on ira visiter ce château ! Ça te convient ? Allez, c’est parti ! »

Un fin rire accompagna ses mots, qui furent dis avec un grand enthousiasme qui pouvait très bien se remarquer. Ils marchèrent donc en direction de ce fameux zoo, et plus ils marchaient, plus l’impatience de Loïssa grandissait. Et oui, l’impatience était son plus grand (?) défaut, malheureusement… Mais elle n’allait pas céder à cela tout de même, ce serait un peu dommage de se laisser emporter pour si peu, surtout qu’ils approchaient du lieu qu’ils allaient visiter.

A première vue, le zoo paraissait immense, et remplit de beaucoup de sorte d’animaux, tous aussi différents et rares les uns que les autres. C’était vraiment merveilleux à regarder, tant d’animaux réunis dans un seul et même lieu. La jeune fille ne put s’empêcher de sourire au jeune blond qui l’accompagnait, heureuse d’être là en ce moment. Hmmm… Quels animaux voir en premier parmi tous ceux présents dans ce zoo ? La jeune fille réfléchissait dans sa tête, tout en regardant ce qui les entourait en marchant. Il y avait tellement de choix que s’en était terrible. Mais pourquoi pas les tigres, elle avait toujours voulue en voir un jour. Bon allez, c’est parti pour les tigres !

Ils approchèrent de l’enclos des tigres, un enclos très grand d’ailleurs ! Il y avait plein de ces félins à la fourrure orange rayée de noir, tous aussi beaux les uns que les autres. On aurait dit des chats géants, ou de gigantesques peluches que l’on voulait serrer fort dans ses bras, tellement leurs fourrures avaient l’air douces.

« - Oh regarde comme ils sont si beaux ! J’ai toujours rêvé dans voir un jour, les tigres sont vraiment des animaux magnifiques. Dommage qu’on ne puisse pas en voir souvent en Angleterre, se serait cool ! »

Alala, cette jeune fille pouvait avoir des idées saugrenues parfois ! Mais bon… Elle resta un moment à regarder les félins dans l’enclos, puis ils allèrent voir les autres animaux. Des éléphants ! Ils étaient tellement impressionnants, ces grands animaux avec leur si grande taille ! Mais ils étaient assez rigolos, avec leur trompe. C’est alors que la jeune fille sentit son ventre gargouiller un peu. Elle proposa alors à Alois, ne sachant pas trop si lui aussi avait faim.

« - Dis, ça te dit de manger quelque chose ? Une glace, ou une barbe à papa ? C’est comme tu veux, tu choisis ! Et c’est moi qui offre, tu n’as pas le choix là-dessus par contre ! », dit-elle avec un élan de joie, un fin rire sur la fin, et un sourire pour couronner le tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 7 Jan - 19:33

Loïssa réfléchissait aux propositions avec un air très attendrissant. Alois avait touché juste apparemment, la jeune fille aimait beaucoup les deux. Puis, la VanRosselle déclara qu'elle voulait faire les deux. Et en commençant d'abord par le zoo... Puis en finissant par le château. Paaaaarfait. Il préférait commencé d'abord lui aussi par voir des animaux. Non pas qu'il adorait ça, mais ça lui permettrait de se défouler en premier et ensuite d'être relativement calme pour visiter le château. Il prit galamment le bras de Loïssa, et il se dirigèrent vers le magnifique zoo de Viennes dans un grand éclat de rire. Le comte et son invité marchèrent pendant cinq cents mètres environ, et arrivèrent devant le grand portail qui encadrait l'entrée du parc. Des centaines d'animaux vivaient ici. Le jeune homme laissa le soin de choisir à Loïssa le premier enclos qu'ils iraient voir. Rares fois où il était galant... Mais ça lui arrivait de plus en plus souvent ! la jeune fille voulut voir... Les tigres. Ces gros félins au pelage roux et blanc tigré de noir. Alois ne les aimait pas particulièrement, les trouvant trop paresseux pour réussir à dominer les animaux. Mais Loïssa, elle, s'extasia devant :

« - Oh regarde comme ils sont si beaux ! J’ai toujours rêvé dans voir un jour, les tigres sont vraiment des animaux magnifiques. Dommage qu’on ne puisse pas en voir souvent en Angleterre, se serait cool ! »

Alois nota dans un coin de sa tête de demander à Claude à son retour d'Autriche où se trouvaient les tigres les plus proches de Londres. Une occasion de plus de voir la demoiselle. Il eut un sourire éclatant pour la jeune fille, qui lui dévoilait petit à petit ses goûts au fur et à mesure qu'ils apprenaient à se connaître. Cela lui faisait très plaisir, lui qui n'avait jamais vraiment réussi à se lier à quelqu'un. Puis, après s'être rassasié des tigres, ils allèrent voir les éléphants. Le blondinet préférait ses imposants animaux. Au moins, eux, ils étaient très intelligents. Et ils possédaient tous les atouts pour réussir. Un corps très impressionnant, des défenses aiguisées pouvant transpercer n'importe quoi... Et une trompe pour attraper les choses en hauteur, compensant le manque des bras. Alois avait également envie de voir les singes, mais dû garder ce moment pour plus tard, car la jeune fille demanda

« - Dis, ça te dit de manger quelque chose ? Une glace, ou une barbe à papa ? C’est comme tu veux, tu choisis ! Et c’est moi qui offre, tu n’as pas le choix là-dessus par contre !
- Hmm, effectivement, je commence à avoir assez faim ! Je préfèrerais une barbe à papa, c'est une des choses que j'aime le plus ! Mais je peux payer hein, ça ne me dérange pas... »

Ils allèrent donc au stand de vente de barbe à papa, où Alois décida de se faire un délice fraise-framboise. Loïssa en choisit une également, puis ils allèrent s'asseoir sur un banc, en face d'un enclos de pingouins. Alois aimait beaucoup ces petits oiseaux là. Ils étaient un peu handicapés de ne pas pouvoir voler, mais ils étaient vraiment tordant quand ils marchaient comme avec un smoking ! Il ne se lassait pas de les regarder, plongeant la tête la première dans de l'eau gelée... Adorables ! Il se tourna vers la jeune fille, avec une question qui lui brûlait presque la langue. Cette question était bien inutile, mais était d'une importance primordiale pour la blondinet :

« - Loïssa... J'ai quelque chose à te demander... On peut aller voir les singes ? »

Oui, les animaux préférés du comte Trancy étaient bien ces bestioles toutes velues, incroyablement agiles, et qui ressemblaient tant aux êtres humains... Peut être que le blondinet se retrouvait dans leurs grimaces... En tout cas, c'était principalement pour ça qu'il avait proposé le zoo, et espérait que la jeune fille apprécie également ces animaux.

_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lady Fire❞


♫ Messages : 77
♪ Age : 20
♫ Localisation : Peut-être derrière toi...
♪ Emploi/loisirs : Tu veux que je te montre ? ~
♫ Humeur : Héhé ~



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Mer 25 Jan - 16:46

Le comte avait bien évidemment accepté de manger quelque chose en attendant. Ils allèrent au stand de barbe à papa le plus proche, et firent chacun leur choix. Ils allèrent alors manger leur friandise sur un banc, non loin d’un enclot de ces chers pingouins ! Non en fait, il était juste en face des animaux. Ils étaient vraiment mignons, bien qu’ils n’aient pas une bien jolie démarche. Mais c’est pour cela que ces volatiles étaient intéressants ! Ainsi que leurs couleurs, c’était marrant de les regarder plonger dans l’eau, et encore plein d’autres actions de leur part. Loïssa en avait entendu parler, mais n’en avait jamais vraiment vu de ses propres yeux. Ce voyage aura apporté beaucoup de nouvelles choses à la demoiselle, et ce n’était pas encore terminé, loin de là !

Cela faisait déjà quelques minutes que les deux nobles étaient assis à regarder les oiseaux, et soudain le comte demanda une chose à la jeune fille. C’était comme s’il n’avait pas pu s’en empêcher, comme s’il avait eu envie de demander cela depuis longtemps.

« - Loïssa... J'ai quelque chose à te demander... On peut aller voir les singes ? »

Les singes ? Pourquoi pas ! Et puis ils étaient là pour ça, regarder, observer des animaux peu communs, qu’on ne peut malheureusement pas quotidiennement. Et le comte avait vraiment l’air de vouloir aller les voir, alors bon ! Loïssa lui répondit positivement bien sûr, et ils se levèrent pour marcher en direction de l’enclot des singes. Il n’était pas bien loin d’ailleurs. Il y avait bien du monde autour de cet enclot, les primates avaient du succès à voir cela ! Normal, lorsqu’on va dans un zoo, on ne peut pas ne pas aller au moins voir les singes ! Ces animaux si proches de l’homme. Dans les gestes, la corpulence, ils ressemblaient tout de même !

Le monde qu’il y avait autour de l’enclot se fit moins important, et jeunes nobles pouvaient à présent mieux voir. Ils s’approchèrent jusqu’à être tout à l’avant, pouvant bien voir les animaux. Ils étaient tout de même nombreux ! Ils se balançaient, ils jouaient même ensemble à un jeu inconnu. C’était aussi marrant de les regarder que les pingouins de tout à l’heure. Il y avait vraiment des animaux intéressants ! Quel pur bonheur ce zoo, il n’aurait vraiment pas fallu le rater ! A un moment, l’un des singes de l’enclot eu une réaction que Loïssa trouva plutôt intéressante, et un peu marrante aussi. Le primate avait dû se cogner quelque part, et il avait l’air d’avoir mal, si bien qu’il faisait comme les humains, se frottant la main comme pour atténuer la douleur. Elle n’avait jamais vu cela ! Il avait l’expression du visage qui allait avec la douleur, on aurait presque dit un enfant qui venait de se cogner la main. Loïssa le montra du doigt, tout en parlant à Alois.

« - Oh regarde celui-là, tu ne trouves pas qu’il paraît le plus… intelligent ? Ce n’est peut-être pas le mot qui convient le mieux mais bon ! »

La jeune fille lâcha un petit rire, et ne put s’empêcher de regarder le comte fixement, comme perdue dans ses pensées. Euh… Pourquoi elle le regardait enfin ?! Surtout qu’elle ne détachait pas le regard. Elle pensait, pensait, jusqu’à se rendre compte qu’il vaudrait mieux sortir des pensées qui traversaient son esprit en ce moment. Elle secoua un peu la tête, faisant l’air de rien, ne voulant pas paraître encore plus bête qu’elle ne l’avait paru il y a un instant. Elle se sentit rougir un peu… Ah non, pas ça maintenant ! Elle se mordit la lèvre, cherchant quelque chose à dire. Elle se sentait quelque peu gênée, trouvant que sa timidité prenait trop le dessus sur elle, alors que tout allait bien il y a à peine quelques minutes. Elle détestait quand ça devenait comme ça… Elle dit la première chose à laquelle elle pensa, voulant combler le silence qui persistait.

« - Euh question, pour te connaître un peu mieux ! Ton animal préféré ne serait-il pas ces animaux en face de nous ? C’est juste une impression que j’ai hein ! »

Elle prit un air à peu près normal, même si ses rougeurs ne voulaient pas trop s’atténuer, c’était vraiment embarrassant… Elle sourit en essayant de cacher sa "timidité" qui refaisait surface peu à peu, ne sachant pas trop quoi faire de plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝~Cranky Lord~❞


♫ Messages : 169
♪ Age : 21
♫ Localisation : Dans mon beau manoir près de Londres
♪ Emploi/loisirs : Creveur de n'yeux ♪
♫ Humeur : Sadique ~ ♥



MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna] Sam 25 Fév - 10:08

Le comte regardait avec fascination les animaux qui gambadaient dans leur cage. Loïssa lui demanda si les singes n'étaient pas ses animaux préférés. Mais évidemment que si ! Il allait répondre, quand il remarqua quelque chose. Les singes n'avaient pas si l'air heureux que ça. Et ils vivaient dans un endroit ridiculement petit. Il réfléchit dix secondes, et décréta qu'il n'aimerait définitivement pas se trouver à leur place. Vivre dans un si petit endroit, sans jamais voir au dehors, ne pas pouvoir vivre en liberté... Il était finalement écœuré de ce zoo. Il se détourna, fixa Loïssa, et dit d'un ton royal et impétueux :

« - Allons ailleurs ! Ce zoo ne mérite même pas d'avoir des animaux aussi mignons ! »

Il prit la main de la jeune fille, sous le regard médusé des gardiens, et sortit en trombe de l'endroit. Non mais ! Ça leur apprendra de traiter aussi mal ces adorables animaux ! Pingouins ou singes, il les vénérait autant. Alors ceux qui leur faisaient du mal devaient être punis ! Il chercha quelque chose à faire, et décida de faire déguerpir tous ceux qui attendaient pour rentrer au zoo. Il se tourna vers Loïssa, et parla d'une voix forte et pleine de mépris, pour que tout le monde entende ce qu'il avait à dire :

« - Je ne sais pas comment tu as trouvé ce zoo Loïssa, mais vraiment, on se croirait dans une porcherie ! Les animaux ne sont même pas soignés, des détritus jonchent le sol... Et les gardiens ne sont vraiment pas accueillant ! Je déconseille ce zoo à tous ! »

La moitié de la file d'attente s'en alla dès qu'il eut prononcé ces mots. Il s'éloigna, tenant toujours Loïssa par la main, puis une fois hors de vue du zoo, il éclata de rire, et lâcha la main de la jeune fille. Il n'en revenait pas d'avoir fait fuir tout ce monde ! Et il était sûr en plus, que le bouche à oreille allait se faire, et les recettes du zoo allaient fortement baissées... Parfait ! Ça leur apprendra à maltraiter de pauvre animaux ! Il s'arrêta enfin de rire, la main sur le ventre, ayant mal aux abdos. Il regarda Loïssa, qui était en totale incompréhension. Oups, c'est vrai, il avait oublié de lui parler de son plan. Il prit une expression penaude, et dit d'une voix qu'il voulait timide :

« - Oh Loïssa, je suis désolé de mettre emporter comme ça... Mais ça m'a vraiment énervé de voir ces pauvres petites bêtes enfermées dans des cages ridicules ! Alors bon... Je me suis peut être un peu emporté... »

Il fixa son amie avec un air coupable, de s'être trop emporté. Il se ramollissait le comte Trancy en présence de la jeune fille. Jamais il ne se serait excusé de ses bêtises devant quelqu'un d'autre. Mais bon, il estimait qu'ici, c'était à peu près pour la bonne cause... Et donc que la demoiselle ne lui en voudrait pas trop pour ce qu'il avait fait...


_________________
MOI, j'ai eu une rose de Willy ♥️
Deux jolies roses de Lollypop ♣️
Une magnifique rose de Laylounette !
Et aussi, huit roses de Lily ! ♦️
Et puis, une tulipe encore de Lily ! ♠️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


❝❞





MessageSujet: Re: Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour en Autriche [Loïssa & Léna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive :: Notre cher et vaste monde~ :: » Around The World ! :: Europe :: Autres-