Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Layla-A. Lowell : Bienvenue sur Kuroshitsuji II Rpg ; Nous avons besoin de membres! Nobles, Shinigami, Démons, venez incarner votre personnage ou un de la série, et rentrez dans l'aventure! Ambiance garantie! ♥ :3
William Finchester : Tu veux que William plante son dard chez toi ? Tu vas avoir mal ._..
Elestial Archer : Si vous avez besoin d'éliminer votre voisin qui met de la musique trop fort ou juste par pure plaisir de l'éventrer car vous ne supportez-pas sa tête de débilos, contactez moi ♥
Alois Trancy : Mouhaha bienvenue chez nous, bienvenue chez les fous ! 8D

Partagez|

A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Mer 30 Nov - 19:41

Rufus, fixait le sol, le rouge aux joues. Pendant si longtemps, il avait cru ne jamais retrouver le bonheur... Et pourtant, aujourd'hui, bien que les évènements qui venaient de se dérouler étaient un échec, il y avait comme une éclaircie dans sa vie. Il avait une impression de renaissance. Sa vie recommençait, comme s'il ne s'était rien passé. Comme si... Personne n'avait cherché à l'assassiner, et pris celle qu'il aimait. Mais ça c'était du passé. Maintenant, il avait son propre soleil, sa petite lumière quotidienne, parfois difficile à supporter, mais tellement attendrissante... Jamais il n'aurait pu pensé qu'en sauvant ce jeune homme d'un terrible destin, il s'attacherait autant à lui. Il vit Vincent sourit lentement, le regarda droit dans les yeux, le Symphonia ne pouvant se détacher de son œil pourpre reflétant si profondément la mélancolie de son coeur. Pourtant, à cet instant, il savait qu'il avait enlevé un peu de cette souffrance qui le rongeait d'habitude. Un peu de baume pour eux deux. Puis, l'albinos se mit à répéter son nom en boucle, comme une douce mélodie qui sonnait dans les oreilles de Rufus, et se jeta dans au cou du rouquin, qui retint une exclamation de douleur quand Vince s'appuya sur ses blessures, ils tombèrent en arrière, s'étalant sur le lit. Il dû s'apercevoir qu'il lui faisait mal, car il se redressa rapidement, rougissant lui aussi, et s'excusant.

« - O-oh, excuse-moi... Je t'ai peut-être fait mal avec tes blessures... »

Rufus fit un signe de tête délicat, niant la plaie suintante. Il maître passa sa main délicate sur le bandage recouvrant sa plaie au ventre. Il frissonna à ce contact, la douleur toujours présente, quoique légèrement diminuée. Rufus lui prit son autre main, et entrelaça ses doigts avec les siens. Dans la continuité, Vince remonta sa main pour caresser la joue un peu égratignée du roux, et passa timidement un doigt sur ses lèvres... Avant de rougir violemment. Il s'assit à côté de Rufus, et plus sur lui, car la position était... un peu dérangeante. Il était tout rigide sur le bord du lit, et regardait droit devant lui, évitant le regard amusé de son démon. Puis, ne sachant pas vraiment quoi faire, il s'allongea à côté de son serviteur, sa tête contre son épaule, les joues toujours aussi flamboyantes.

« - Rufus... Oh, je ne sais plus quoi dire... »

Rufus caressa d'une main, en essayant d'éviter de se faire mal, les cheveux blancs comme neige de l'albinos, avec douceur. Lui non plus ne savait plus vraiment quoi dire. A vrai dire, même Louise n'avait jamais dormi dans le même lit que lui. Mais ce n'était pas plus mal. Mais d'un coup, Rufus se releva, grimaçant avec la douleur, mais horrifié par ce qu'il avait oublié. Il se tourna vers Vincent, qui était complètement surpris, et cria presque, dans un état secondaire, qui ne lui arrivait que très rarement :

« - Oh mon Dieu ! J'ai totalement oublié les préparatifs pour demain ! Il faut que j'aille les faire ! Tu m'excuseras ! Peux-tu aller te coucher tout seul ce soir ? »

Il n'attendit même pas que Vince réponde, et se leva péniblement du lit. Mais à peine fut-il debout, que ça tête lui tourna, et sa blessure le lança. Il dû s'appuyer contre le mur pour ne pas tomber, mais continua d'avancer. Il voulait absolument que les habitudes ne changent pas. Que rien ne change. Il voulait préserver l'existence tranquille de son maître. Alors il se devait de continuer d'avancer, même si la douleur le tailladait. Mais il n'alla pas loin, et tomba comme une pierre à peine la porte franchie. Il regarda avec des yeux coupables Vincent, et dit d'une petite voix, un peu honteuse :

« - En fait... Je ne peux pas les faire... Pardon... Je suis vraiment bon à rien... Tu devrais changer de domestique, et en prendre un plus compétent ! »

Il avait dit ça sur un ton d'humour, mais avec une pointe de vrai. Il savait que dans cet état, il ne pouvait rien faire. C'était même humiliant pour un démon ! Mais il fallait bien que quelqu'un s'occupe de Vince. Alors il ferait engager un domestique, qu'il choisirait sur des critères très stricts. On ne pouvait pas se permettre de prendre n'importe qui pour servir un noble tel que Vincent Regnard. Surtout après les récents évènements... La vie risquait d'être mouvementée dans les jours à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 8 Déc - 16:30


Just for you. ♥

Alors que Vincent était prêt à s'endormir, yeux clos, bercé par les douces caresses sur ses cheveux que Rufus faisait avec affections, celui-ci se releva d'un coup en grimaçant sous la douleur de ses blessures encore récentes. Le jeune homme lui, se releva à la suite, choqué, ne comprenant pas sur le coup, et se mit à regarder partout autour de lui, s'attendant à voir quelqu'un ou quelque chose susceptible de leur faire du mal mais non : rien. Juste Rufus dans un état d’affolement qu'il connaissait bien. Il était comme ça quand il était en retard dans le programme de la journée. il s'affolait et courait dans tout les sens pour rattraper le retard qu'il avait.

Vincent voulu poser une main sur l'épaule du rouquin pour attirer son attention mais celui-ci se leva ce qui fit que le jeune homme s’avança dans le vide avant d’atterrir par terre, sur les fesses. Rufus lui se mit à avancer à l'aide du mur mais n'alla pas bien loin ; il finit par s'écrouler par terre. Il était bien trop épuisé pour bouger. Vincent le regardait et le rouquin fit de même avant de lâcher d'un ton désolé:

« - En fait... Je ne peux pas les faire... Pardon... Je suis vraiment bon à rien... Tu devrais changer de domestique, et en prendre un plus compétent ! »

A l'entente de cette phrase, le jeune noble fit la moue en plissant son oeil. Il avait envie de lui balancer un "imbécile!" mais se retenu, ne voulant plus adopter ce comportement de gosse pourris gâté, hargneux et mal élevé. Enfin pas pour l'instant. L'albinos se releva en se frottant le bas du dos et en grimaçant, puis s’avança vers son Démon et le releva doucement avant d'aller le faire s'assoir sur le lit.

« - Tu as tout à fait raison. Je vais même te virer et te chasser de chez moi tellement que tu es un bon à rien ! »

Vincent lui lança alors un regard terriblement sérieux pour lui faire comprendre que ce qu'il venait de dire était de l'ironie et ainsi qu'il sache que ce qu'il avait dit tout à l'heure, contre le sol était totalement débile. Il lui tapota rapidement la joue avant de se redresser, ne souriant toujours pas ; ce qui changeait de d'habitude. Il ressentait le besoin d'être naturel auprès de celui qu'il aimait, alors il tenterait de ne plus se forcer à sourire à tout bout de champs. Néanmoins, aujourd'hui, ou plutôt ce soir, il avait envie de faire rire le rouquin. Le voir sourire, amusé, était un besoin énorme au quotidien mais maintenant, là, à l'instant, ça l'était encore plus. Il dit tout de même une autre phrase sérieuse avant de mettre son esprit affuté en veille:

« - Si je t'entends encore une fois gémir de telles phrases, je jure de t'enfermer dans la cave du Manoir attaché en laisse! Tu m'as bien compris? »

Sur ces mots il se retourna et alla vers son armoire avant de l'ouvrir, farfouillant dans ses affaires bien rangés.

« - J'vais te le faire moi, le ménage et les tâches du Manoir! J'ai 20 ans, tu sais, je ne suis plus un gamin! Ou du moins je ne le suis plus physiquement... »

Sur ces mots il sortit une tenue de Maid comme les autres servantes avait. A vrai dire il ne savait pas non plus ce que cette tunique faisait ici. Mais en s’imaginant dedans, il se dit que cela pourrait être un sujet de moquerie pour son rouquin et que comme ça il le ferait rire et penser à autre chose. Sans aucune honte -surement car le fait d'avoir porté une robe l'y avait habitué-, il enleva sa chemise de nuit longue et blanche comme ses cheveux avant de la plier soigneusement dans le placard, puis enfila la robe et tout le tralala. Il tourna ensuite son regard vers Rufus et lui sourit gaiment, l'air enjoué.

« - Tu as vu? J'ai même la tenue qui va avec l'emplois! »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 8 Déc - 18:28

Le Symphonia regardait son maître avec un visage mi-coupable mi-amusé. Son trait d'humour n'eut pas l'air de lui plaire beaucoup, car le jeune homme fit la mou et plissa son unique œil pourpre. Comme il était tombé par terre quand Rufus s'était levé comme un fou, il se releva se massant le bas du dos, s'étant écrasé sur les fesses. Il s'approcha doucement de Rufus, le releva à son tour très délicatement, et le remis sur le lit. Puis, il le toisa très sévèrement, et d'un ton sérieux, sans un sourire, sorti une phrase qui intrigua au plus au point le serviteur :

« - Tu as tout à fait raison. Je vais même te virer et te chasser de chez moi tellement que tu es un bon à rien ! »

Rufus ouvrit la bouche de stupéfaction, avant de se rendre compte à quel point il était ridicule. Il n'était quand même pas sérieux ? Il savait qu'il était inutile, mais se faire rejeter à ce point ! L'albinos vint tapoter la joue du rouquin, qui devenait de plus en plus étonné. A quel jeu jouait donc son maître ? Il ne savait pas s'il devait en rire ou en pleurer. Il se contenta de fixer Vince de ses beaux yeux rouges, essayant de déchiffrer ses indéfinissables envies. Autant essayer de faire parler une chaise ! Vincent parla encore une fois avec un ton si sérieux qu'il déstabilisa Rufus.

« - Si je t'entends encore une fois gémir de telles phrases, je jure de t'enfermer dans la cave du Manoir attaché en laisse! Tu m'as bien compris? »

Rufus haussa un sourcil, puis esquissa un sourire en comprenant que le jeune homme blaguait. Il était vraiment un bon comédien, car le rouquin ne s'était douté de rien. Il se retint de rire, trouvant finalement le ton pincé de Vincent affreusement drôle. Celui-ci se dirigeait vers le placard, farfouillant dans les affaires que Rufus avait si bien rangé. Il déplaçait les piles, soulevait les vêtements pliés avec soins, les jetait en arrière... La chambre ressemblait ensuite à un champs de bataille, où les petits tas d'habits seraient les morts, et Vince serait l'ennemi victorieux. A cette pensée saugrenue, Rufus essaya de retenir un rire qui faisait trembler ses cordes vocales. Le jeune noble se tourna alors vers lui, un regard sombre et déclama :

« - J'vais te le faire moi, le ménage et les tâches du Manoir! J'ai 20 ans, tu sais, je ne suis plus un gamin! Ou du moins je ne le suis plus physiquement... »

Sur ce, il sortit de l'armoire l'uniforme des servantes que Rufus lui-même avait choisi d'un mouvement triomphal. Le rouquin ne savait pas comment cette tenue avait pu glisser dans la penderie de son maître. Le sourire qui était déjà présent sur ses lèvres s'élargit un peu plus encore, et ses yeux se firent rieurs, sa douleur qui lui lacérait les côtes pratiquement évaporée. Le jeune homme, peu pudique devant son serviteur, enleva sa chemise de nuit d'un blanc pur, et enfila la tenu de domestique. Ce fut le choc de trop. Ses yeux s'agrandir, complètement ébahi. Oui... Il l'avait vraiment fait...

« - Tu as vu? J'ai même la tenue qui va avec l'emploi ! »

Ce furent les mots de trop pour Rufus, qui explosa d'un rire bruyant. Il tomba en arrière sur le lit, bidonné. Les larmes lui vinrent rapidement aux yeux, ses abdos le lançaient, ses pommettes lui faisaient mal... Mais il s'en fichait et continuait de rire, se moquant ouvertement de Vince. Non, ça ne se faisait pas vraiment, mais la situation était si drôle ! Il rit comme ça pendant environ cinq minutes, ne pouvant pas s'arrêter. Quand enfin, son fou-rire fut a peu près passé, il se releva péniblement se frottant le ventre avec quelques sanglots rieurs, et déclara d'une voix qu'il voulait sérieuse, mais qui était trahie par le rire :

« - Ça m'embête beaucoup de te faire trimer ! Mais tu as l'air si... Ahem, décidé ! Mais je ne manquerait ce spectacle pour rien au monde, alors j'aimerais beaucoup voir comment tu fais le ménage... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 8 Déc - 18:52


Your smile is so Precious!
Petite illustration de Vince en soubrette 8D
Spoiler:
 

Vincent le savait. Savait quoi? Qu'avec tout ça, Rufus se moquerait au plus haut point. Sur le coup, il fallait qu'il avoue que c'était vexant, mais il finit par sourire d'une manière attendrie en le voyant rire de toute ses forces. Il sentit un sentiment de soulagement au fond de son cœur qui lui faisait tellement du bien. Il en avait même oublier sa tenue ridicule. Il en était sûr. Pour son rouquin, il irait jusqu'au bout du monde s'il le fallait, il pourrait même mourir pour lui, ça lui serait bien égal. Il savait maintenant ce que voulait dire "l'amour rend aveugle" et surtout "l'amour a ses raisons que la raison elle-même ignore". Ces phrases prenaient tout leur sens à présent. Voir l'être le plus cher à son monde heureux... C'était la plus belle chose qui puisse arriver a présent et il le pensait sincèrement. C'est pour ça que d'un coup, il se sentait irrésistiblement de bonne humeur.

Rufus releva la tête et quelques larmes coulèrent tellement la situation, très comique, l'avait bidonner. Il dit alors en essayant de calmer légèrement sa voix déraillé qui ne s'était pas encore remise de ces rires:

« - Ça m'embête beaucoup de te faire trimer ! Mais tu as l'air si... Ahem, décidé ! Mais je ne manquerait ce spectacle pour rien au monde, alors j'aimerais beaucoup voir comment tu fais le ménage... »

Vincent ricana à l'entente de sa phrase.

« - Ça t'embête? C'est vilain, les mensonges...! »

Sur ces mots, il sautilla jusqu'à la "touffe" de linge, la ramassa soigneusement en s'accroupissant puis se releva, faisant semblant de réfléchir.

« - Alors attend... Si je me souviens bien, ça, ça se range.... »

Il se mit à sourire et s'avança vers son Démon, lui balançant tout les vêtements à la figure. Juste une fois... Il avait envie de se chamailler juste une fois avec lui. mais gentiment et affectueusement, contrairement à avant.

« - Ah, oui, en effet, je trouve ça très bien ranger ici! Tu ne trouves pas toi? »

Il s'empressa tout de même de récupérer les vêtements, embrassant la joue de Rufus au passage et alla ranger le tout dans l'armoire en repliant chaque vêtement correctement, même si maintenant, tout était chiffonné. Tant pis, se disait-il. après tout ce n'était pas a lui de faire ça, alors ça lui importait peu.

Il alla ensuite, après avoir remarquer le bordel monstre sur son bureau, ranger tout à sa place. il essuya la plume encore noire pour cause l'encre de chine et le rangea soigneusement dans son étuis. Il plia un papier qu'il rangea dans le tiroir de son bureau. A ses heures perdues, Vincent adorait composer de beaux poèmes. Ça le "défoulait" en quelques sortes. De plus ça entretenait son esprit créatif. Alors il n'allait pas se priver.

Après cela, il se tourna vers son Démon en essuyant sa tenue et lui sourit.

« - Bon, pour l'instant, la Madame de Ménage se débrouille plutôt bien non? »

Il avait dit cette phrase comme un gamin et il en sourit lui même.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 8 Déc - 19:55

Rufus bouffait encore de la situation. Vince en soubrette... Il fallait avoir vu ça au moins une fois dans sa vie ! Il essayait vainement de cacher ses soubresauts, pour ne pas vexer d'avantage son maître, qui avait eu sa dose. Mais il ne devait pas être bien vexer, car il sourit lui-même de son accoutrement. L’auto-dérision était une des qualités indéniables de Vincent. Il essuyait quelques larmes coincées au coin de ses yeux. Son albinos ricana quand il entendit la phrase emplie de sous-entendus. Il le traita même de menteur... Rufus, un menteur ? Mais jamais de la vie ! Il était un saint homme, n'ayant jamais fait de bêtises de son existence... Pendant qu'il tentait encore temps bien que mal de retenir son rire, qui ne se cachait pas si loin, il ne remarqua pas l'étrange manège de son maître, qui avait ramasser un petit tas de vêtements qui jonchaient le sol.

« - Alors attend... Si je me souviens bien, ça, ça se range... Ah, oui, en effet, je trouve ça très bien ranger ici! Tu ne trouves pas toi ? »

En disant ça, il avait balancé tous les fringues à la figure. Rufus, surpris, n'avait pas eu le temps d'esquiver, se reçu tout dans le visage. Il se retrouva, déconfit, avec une chaussette perchée sur le haut du crâne. Le rire qu'il avait retenu ressortit et il le laissa éclater de bon coeur. L'albinos rit lui aussi, repris avec empressement tous les vêtements et laissa au passage un baiser rapide sur la joue du rouquin. Il alla les ranger dans l'armoire d'un pas sautillant, les pliant un par un, avec beaucoup d'application, même s'ils étaient tout froissé. Rufus se redressa sur le lit, regardant avec attention les moindres gestes de son maître déguisé en domestique. Celui-ci alla ensuite ranger le capharnaüm qui encombrait le bureau. Il rangea la plume encore noirci par l'encre, et rangea quelques papiers dans le tiroir. Puis il se tourna vers son démon, le sourire vainqueur aux lèvres, et dit d'une façon puérile :

« - Bon, pour l'instant, la Madame de Ménage se débrouille plutôt bien non ?
- Mais oui.... Tu fais ça à merveille ! s'exclama le rouquin, un brin moqueur. On dirait que tu as fait ça toute ta vie ! »

Il avait prononcé cette phrase avec une pointe de taquinerie et un sourire malicieux. Juste pour embêter son maître, il se leva, et renversa le plateau qui contenait les remèdes que Vincent avait utilisé pour le remettre sur pied. Il mit la main devant sa bouche, et laissa échapper un "Oh !" faussement désinvolte. Il s'installa contre la rambarde de la porte, et sourit d'un air sournois.

« - Mince alors ! J'ai fait tomber le plateau ! Mais je ne peux pas me baisser pour l'instant... Il va falloir que tu le ramasses ! »

Une petite revanche sur le "jetage" d'habits en plein visage. Il avait essayé d'imiter ce que Vincent aurait dit, et il pensait avoir plutôt bien réussi sa performance, bien qu'il soit un piètre acteur. Faire le plus de bêtises possibles pour que le jeune homme ait plein de travail à faire... Oui, c'était une bonne perspective ! Il voyait déjà l'albinos se baisser à chaque fois pour ramasser ses idioties... Cette pensée le fit frissonner de plaisir. Chahuter son maître comme celui-ci le faisait habituellement... Et ça le changerait de tous les évènements de la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 8 Déc - 20:40


Tu veux jouer à ce jeu, hm?~

Apparemment, Rufus semblait se prendre au jeu et y participait même : un sourire malicieux, une réponse ironique et enfin par pure "maladresse" ; le rouquin renversa le plateau où se trouvait les bandages, solutions désinfectantes et le reste qui avait servit à Vincent plus tôt pour soigner un temps soit peu les blessures du Démon. Vincent haussa les sourcils, sur le coup, il y cru vraiment, mais le "Oh!" de trop lui mis la puce à l'oreille. Il cherchait à le taquiner encore plus hein? il était vengeur, le petit démon?

Vincent se mit à sourire. Finalement, il ne semblait pas le seul "gamin" ici, dans cette pièce. Cela l'amusait. Car en plus, son plan marchait vraiment. Rufus semblait s'amuser et oublier les évènements précédents.

« - Mince alors ! J'ai fait tomber le plateau ! Mais je ne peux pas me baisser pour l'instant... Il va falloir que tu le ramasses ! »

Le jeune homme leva les yeux au ciel. Il en rajoutait encore plus. Ce n'était pas la peine, il avait compris! Mais son sourire s'étira encore plus, vraiment amusé. Il se pencha doucement en prenant garde bien sûr en rabaisser le bas de sa robe, un peu trop courte, et ramassa le tout pour poser ensuite le plateau sur le bureau. Il poussa un faux soupire de fatigue et regarda le roux en souriant légèrement, yeux clos.

« - Olalah... Je sais pas toi, mais moi, après tout ces efforts, je suis fatigué! »

Après avoir dit cela, il alla doucement se blottir dans les bras de son Démon, au passage un peu plus grand que lui, et passa ses bras autour de sa taille, blottissant son visage contre son torse en soupirant cette fois ci d'aise. Il souriait doucement, tellement bien dans les bras de son amour. Il rouvrit doucement son oeil et regarda d'un air absent les quelques mèches à Rufus qui retombait sur son torse. Il leva sa main jusqu'à elles et alla entortiller ses doigts autour de ses mèches douces et flamboyantes. Ils étaient si beaux. Il aurait pu les admirer toute la soirée. Mais il leva son regard rubis vers les yeux pourpres du Démon, le regardant d'une manière légèrement intimidée.

« - Tes... Yeux... Ils sont vraiment beaux. Je les adores, tu sais. »

Il détourna immédiatement son regard, ses joues rougissant doucement sous la légère gêne après avoir dit ce qu'il pensait. Il n'avait pas l'habitude de faire ce genre de compliment, et encore moins a haute voix, dit en plus à quelqu'un. Mais il avait eu une folle envie de le dire. Et il ne s'arrêta pas là. Il semblait inarretable, invincible, c'était tellement étrange!

« - En fait, j'aime beaucoup de choses chez toi... Voir... Tout... Oui... Je crois qu'en faite je t'aime tout entier! »

La gêne qu'il avait eu avant s’amplifiant et il re-cacha sa tête aux joues rouges écarlates contre le torse de Rufus, ne voulant plus montrer son visage devant lui sous la honte du moment, agrippant doucement à lui d'une manière particulièrement attendrissante.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Ven 9 Déc - 22:13

Rufus s'était pris au petit jeu de Vincent, qui jouait à merveille la petite domestique. Quelques remarques sarcastiques, et il ne se vexait même pas... Jour de chance, ou ENFIN, son albinos prenait sur lui ? Ou simplement qu'il avait décidé d'être à fond dans son rôle... Que le Symphonia trouvait taillé pour lui. Son maître leva les yeux au ciel, et se baissa pour ramasser les bêtises volontaires du rouquin. Il se releva, et poussa un énorme soupir, tellement énorme que Rufus sut tout de suite qu'il était "légèrement" exagéré. Puis il se tourna vers lui, et le regarda d'un air exténué.

« - Olalah... Je sais pas toi, mais moi, après tout ces efforts, je suis fatigué !
- Et bien écoute, moi ça va ! » dit le démon en riant.

A ces mots, le jeune homme se blottit dans les bras du Symphonia. Il passa ses bras autour de sa taille et posa délicatement la tête sur son torse. Rufus eut un sourire légèrement soulagé de voir qu'il était quand même plus grand que son maître... Il aurait eut un peu la honte de savoir qu'il était plus petit... Le profiteur de câlin ferma les yeux et soupira cette fois si d'aise. Il était si mignon comme ça que le démon caressa doucement ses cheveux, tout en soutenant le corps gracile qui se tenait entre ses bras. Il se mit à jouer avec les quelques cheveux roux qui tombaient sur son torse. Puis, il croisa le regard pourpre de Rufus, et se mit à rougir, tout en bégayant une phrase qui toucha beaucoup le démon :

« - Tes... Yeux... Ils sont vraiment beaux. Je les adores, tu sais. »

Rufus rougit à son tour, troubler par les mots touchants du jeune homme. Il bredouilla à son tour un faible «Merci». C'est étrange comme chaque compliment dans la bouche de l'albinos paraissait amplifié... Ceux que lui faisaient ces nobles de pacotilles à la Cour semblaient si faux... Mais ceux-là lui procuraient un intense bonheur. Cela ne ressemblait pas à Vince de se livrer de cette manière. Mais ça faisait tellement plaisir à Rufus qu'il voulait que ce moment de félicité dure infiniment. Heureusement, Celui-ci semblait intarissable en manière de compliments.

« - En fait, j'aime beaucoup de choses chez toi... Voir... Tout... Oui... Je crois qu'en faite je t'aime tout entier! »

Il rougit encore plus qu'avant, en essayant un peu de se cacher. La première phrase qui vint à l'esprit de Rufus fut "Tomate trop mûre qui allait exploser". Il se mordit la lèvre pour ne pas rire, et préféra prendre le jeune homme dans ses bras. Cette phrase sonnait tellement puérile, qu'il avait presque honte d'y avoir penser. L'albinos s’agrippa à lui de manière très touchante, que le Symphonia abandonna sa pensée aux tomates.

« - Moi aussi je t'aime Vince... J'aime tes petits défauts parfois irritants, mais qui te rendent si particulier... J'aime tes qualités qui me remontent le moral, alors que tu en aurais sûrement plus besoin... J'aime quand tu penses aux autres avant toi... Et... J'aime quand tu es habillée en jeune fille, dit-il un un léger sourire. C'est une blague hein... Juste pour te dire que je t'aime de n'importe quelle façon que tu sois... Je me réjouie chaque jour de progresser en ta compagnie... Car tu es devenu quelqu'un d'essentiel pour moi... »

Il venait de déballer tout ce qu'il retenait depuis quelques temps déjà. Alors, à son tour, il rougit, mais était assez fier d'avoir enfin pu lui dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Sam 10 Déc - 18:53


Love Struck ~

Beaucoup trop gêné, Vincent ne remarqua pas que Rufus essayait tant bien que mal de contenir quelques rires. En revanche, il décolla légèrement sa tête de son torse lorsque le Démon se mit a dévoiler les fonds de sa pensées, ce qui fit rougir au plus haut point le jeune homme, tellement cela le touchait.

« - Moi aussi je t'aime Vince... J'aime tes petits défauts parfois irritants, mais qui te rendent si particulier... J'aime tes qualités qui me remontent le moral, alors que tu en aurais sûrement plus besoin... J'aime quand tu penses aux autres avant toi... Et... J'aime quand tu es habillée en jeune fille. C'est une blague hein... Juste pour te dire que je t'aime de n'importe quelle façon que tu sois... Je me réjouie chaque jour de progresser en ta compagnie... Car tu es devenu quelqu'un d'essentiel pour moi... »

D'abord affreusement attendrit par ce qu'il venait de dire, Vincent releva totalement la tête pour le regarder, un grand sourire au lèvre, fixant son regard dans le siens. Il resta un bon bout de temps comme cela, à admirer les prunelles du rouquin, avant d'éclater subitement de rire. Il venait de butter sur la partie de la phrase qui était tout de même risible. Il avait sortit ça en plein milieux de "tendresse". Ça contrastait vachement, donc forcément que ça se remarquait! Il n'avait pas pu sauter l'occasion de rire sur cela.

Se reculant tout en se tenant le ventre, oubliant de nouveau sa tenue de ménagère, le jeune homme essuya une larme au coin de son oeil puis étouffa ses rires, regardant ensuite et de nouveau Rufus.

« - Rufus... Tu ne m'avais jamais dit que tu étais fétichiste! Ce n'est pas bien de me cacher des choses tu sais! J'ai eu de la chance que tu ne me saute pas dessus au bal, dis-moi! Un Démon... Un Démon fétichiste... »

Il éclata de rire de plus belle et s'écroula contre le lit tout en se tenant les cotes, ayant mal à force de se moquer de lui. C'était gentillet. Juste car il avait préciser que c'était une blague. Sinon, il n'aurait peut-être pas relever ses mots. Il retenu de nouveau des larmes dû à la nervosité de ses rires incessants puis s’arrêta en soufflant un peu, allonger sur le coter et vers Rufus, une main devant le visage, cachant légèrement celui-ci. Il se remit à sourire, puis à rire, et finalement s'arrêta pour de bon.

Après cela, il ne cessa pas de le regarder dans cette même position, puis se souvenu de sa tenue, ce qui le fit à peine rougir.

« - Quoi que... Si j'arrêtais de m'habiller de la sorte aussi! »

Il se releva doucement, assis à présent sur le matelas moelleux et chaud, puis retira la tenue de servante, avant d'aller sous la couette, cherchant par la suite et du regard sa longue chemise de nuit blanche.

« - Tien... ? Où est-ce que j'ai bien pu mettre cette chemise? »

Il arrêta son regard sur Rufus puis lui sourit doucement. Il était prêt a balancer une phrase qu'il voulait retenir. Mais finalement il craqua et lui lança d'un ton des plus malicieux et taquin ;

« - Oh, après tout, ce n'est pas très grave... Pas vrai? Pervers! Je l'ai vu, ton regard! »

Son sourire se voulait doux et moqueur, avec une touche attendrissante. Il le taquinait bien entendu, sachant que Rufus n'était pas un gros voyeur. Enfin... Qu'en savait-il? Après tout, les personnes amoureuses dévoraient des yeux leur amour. Peut-être que c'était ainsi avec eux. En tout cas Vincent ne se privait pas d'en faire de même, sans gêne aucune, tellement il était euphorique. Tout cela lui avait fait surtout oublier à lui la dure journée qu'ils avaient eu. Mais au final lorsqu'il y pensait, il se disait qu'il y avait du bon dans le mal qui c'était produit. Si tout cela n'était pas arriver, ça n'aurait jamais dévoiler les sentiments que les deux éprouvaient l'un pour l'autre. On pouvait dire que c'était un mal pour un bien, en somme. Et pour une fois qu'il y avait plus de bon dans le mauvais, Vince était heureux. Surtout si ça concernait lui et son Démon. Il ne savait d'ailleurs pas depuis combien de temps il ressentait ces choses, mais en tout cas, c'était bien présent, et ça prenait une énorme place dans son faible poitrail.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Dim 11 Déc - 10:31

Vince regarda le démon roux avec un visage attendrit. La déclaration qu'il venait de lui faire venait du fond de son coeur. Il était même devenu tout rouge de l'avoir faite. Le jeune homme le regardait dans les yeux, ni l'un ni l'autre ne voulant détacher ce regard qui en disait beaucoup plus que n'importe quelle parole. Mais l'albinos brisa d'un coup ce calme, et se mit à rire, se tenant les côtes. Rufus se doutait de la raison de son rire, mais aurait espérer qu'il ne s'arrête pas dessus... Pour quoi allait-il passer ?

« - Rufus... Tu ne m'avais jamais dit que tu étais fétichiste! Ce n'est pas bien de me cacher des choses tu sais! J'ai eu de la chance que tu ne me saute pas dessus au bal, dis-moi! Un Démon... Un Démon fétichiste... »

Vince s'écroula sur le lit, laissant échapper des larmes de rire. Il se tortillait dans tous les sens, trouvant ça très très drôle. Rufus fronça les sourcils, un peu vexé. Ah d'accord... Il le prenait pour un fétichiste ? Ce n'était pas très reluisant pour lui... Mais en même temps, qu'elle idée lui était passée par la tête pour dire ça ? Et s'il n'avait pas relever en disant que c'était une blague, peut être ses propos seraient-ils passés inaperçus.. Mais pas là ! L'albinos se tordait toujours sur le lit, essayant de souffler entre ses crises de fou-rire. Puis, il sembla se calmer, et regarda sa tenue, puis dit avec un grand sérieux :

« - Quoi que... Si j'arrêtais de m'habiller de la sorte aussi ! »

Le jeune homme se releva, encore secoué de rire, et apparemment décida d'enlever sa tenue de servante, car il la retira sous les draps, et chercha ça chemise de nuit du regard. Rufus la voyait, mais ne faisait rien pour l'aider. Vu comment il venait de se moquer de lui, il avait bien le droit d'avoir une petite revanche.

« - Tiens... ? Où est-ce que j'ai bien pu mettre cette chemise ? »

Rufus, qui savait où elle se trouvait, avait un fin sourire sur les lèvres, ce qui dû attirer le regard de son maître, qui lui aussi, devait encore avoir quelques phrases à balancer pleines de moqueries. Il lui sembla qu'il se retenait, mais ça ne dura pas longtemps, quelques secondes après cette impression, il lui lança une petite réplique très gentille :

« - Oh, après tout, ce n'est pas très grave... Pas vrai? Pervers! Je l'ai vu, ton regard ! »

Bien... Après fétichiste, il avait le droit à pervers... Mais quelle gentillesse ce soir Vincent ! avait-il envie de dire. Mais Le traiter de pervers lui avait sûrement fait oublier tous les évènements passés de la soirée. Il eut envie de grincer des dents, mais eut une idée flamboyante, presque autant que ses cheveux. Il eut un sourire sournois, un peu comme les pervers. Après, tout, si Vince le prenait pour un de ses hommes, il allait lui montrer... Qu'il se trompait ! Il s'approcha du jeune homme toujours avec ce sourire sur les lèvres. Puis d'une voix velouté et mielleuse, il lui dit :

« - Je ne crois pas être un de ces hommes là... Car si j'étais un pervers... J'aurais fait ça ! »

Tout se passa en un éclair. Il attrapa la chemise de nuit de Vince avec une rapidité incroyable, que même son maître n'aurait pu détecter, et se précipita au-dessus de l'albinos, dans une position hautement suspicieuse. Puis avec un sourire, il s'approcha lentement du visage de son visage, les mains s'avançant vers le ventre de Vince... Et se mit à le chatouiller avec acharnement. La revanche du Symphonia sera terrible.. Il n'arrêterait que lorsque le jeune homme le supplierait d'arrêter. Son but avait été dès le début de le chatouiller. Mais il espérait avoir quand même réussi à lui faire un tout petit peu peur. Juste un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Dim 11 Déc - 12:57


Innocent... Or not? ê_e

Alors que Vincent ramenait un peu plus la couette sur lui en grelotant de froid, la température ambiante n’étant pas très chaude, Rufus s'approcha doucement du lit dans un sourire sournois. Ou pervers... ? Le jeune homme releva sa tête et regarda donc faire le rouquin, sentant son sang se glacer face à cette tête. Il ne l'avait jamais vu comme ça et ne savait pas s'il plaisantait ou s'il était sérieux... Et il devait avouer qu'il avait plutôt peur.

« - Je ne crois pas être un de ces hommes là... Car si j'étais un pervers... J'aurais fait ça ! »

Vincent écarquilla les yeux. Tout ce qui se passa était rapide ; Rufus saisie la chemise de nuit de l'albinos et partit ensuite se mettre au dessus de lui, dans une position pas très innocente. Il ne comprenait pas. Son cœur battait à toute allure, et il regardait le rouquin droit dans les yeux, la tête affalé contre son oreiller. Il prit un air apeuré lorsque Rufus approcha doucement ses mains de son ventre. Tout en se mordant la lèvre inférieure, il se sentit tout de même prêt à se laisser faire, y croyant vraiment ; Mais c'était tout autre chose!

Le Démon se mit à le chatouiller d'un seul coup ce qui fit éclater de rire Vincent. Il se mit à se débattre, mais au fur et à mesure, il sentit une colère étrange s’emparer de lui. Ses rires se firent au fur et à mesure nerveux puis il fronça les sourcils et se mit à repousser Rufus pour qu'il se stop. Mais comme celui-ci ne semblait pas résolut à arrêter de sitôt, Vincent lui donna une baffe sans vraiment y réfléchir, ce qui fit arrêter le rouquin.

Haletant doucement, le jeune homme fixa d'un air très en colère et insatisfait le rouquin qui était toujours au dessus de lui.

« - Comment... Oses-tu... Jouer comme cela avec moi? Et Avec mes sentiments?! Tu trouves cela drôle, peut-être? Et bien moi pas! Je... Je ... J'y ai cru, tu sais?! »

Vincent repoussa de nouveau l'homme au dessus de lui puis se décala sur le coté, son lit grand et majestueux ne manquant pas de place, et après cela, ramena la couette jusqu'en haut de sa tête avant de se rouler en boule sur lui même, enrouler dans les draps, laissant apparaitre à l'extérieur une boule de couette. Il était honteux, honteux d'avoir cru à tout ça et très en colère vis à vis du fait que Rufus avait oser jouer avec CETTE chose. Il était tellement frustré par tout cela qu'il ne remarqua même pas les larmes lui monter aux yeux, sourcils froncés, l'air impardonnable. Il ne voulait plus bouger d'ici à présent, profondément outré...

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Dim 11 Déc - 13:48

Niveau peur, Rufus était servi. Le jeune homme pris un air vraiment apeuré, quand il se rapprocha avec une expression qu'il n'abordait jamais. On pouvait comprendre ce genre de peur. Mais Vince se laissa faire quand il se positionna au dessus de lui... Pour ensuite le chatouiller de toutes ses forces. Au début, l'albinos riait d'un rire franc, pris en même temps part la surprise. Mais au fur et à mesure, son rire devenait plus saccadé, comme s'il était dû aux nerfs qui lâchaient. Il essaya de repousser le roux, mais Rufus était bien décidé à continuer pour prendre sa revanche sur le "pervers". Il ne vu rien venir. Vince leva la main et la rabaissa bien vite sur sa joue. Sous le choc, il tourna la tête. Ses yeux et sa bouche s'ouvrirent de surprise. Il s'attendait à tout... Sauf à se prendre une gifle. Vincent haletait et fusillait du regard son démon qui était toujours au-dessus de lui.

« - Comment... Oses-tu... Jouer comme cela avec moi ? Et Avec mes sentiments ?! Tu trouves cela drôle, peut-être ? Et bien moi pas! Je... Je ... J'y ai cru, tu sais ?! »

Il repoussa Rufus qui se poussa bien vite, ne croyant toujours pas à ce qui venait de se passer. Vincent lui avait... mis une baffe ?! Alors que lui jouait seulement ! Et de toute façon, c'était lui qui avait commencé ! Il ne ressentait pas la douleur, mais son amour propre venait d'en prendre un coup. Ce fut à son tour d'être en colère. Vince se roula en boule à l'opposé dans le lit, remontant la couette sur lui. D'un mouvement de colère, il jeta la chemise de nuit avec force vers Vincent, et sortit à grands pas de la chambre, en refermant la porte d'un claquement retentissant.

Puis, il s'adossa contre le mur en face de la chambre et passa sa main sur l'endroit où l'avait frappé l'albinos. Sa colère retombait, et il se sentait de plus en plus coupable, des regrets affluant dans son esprit. Les larmes lui montèrent aux yeux... Il l'avait bien cherché cette gifle. Ne dit-on pas : "Qui sème le vent récolte la tempête" ? Il se releva, et voulu rentrer dans la chambre. Mais sa main resta suspendue dans le vide au-dessus de la clenche. Il n'osait pas rentrer. Et si Vince le rejetait ? Il ne se décidait pas à entrer. En fait, il était lâche, et ne voulait pas affronter le regard dur que lui jetterait son maître.

« - Vince... Je suis désolé... Mais tu m'avais traité de pervers et... Je n'ai pas tellement apprécié à vrai dire... Je voulais juste jouer, et prendre comme une petite revanche... Mais tu l'as également mal pris... Je m'excuse... »

Rufus avait prononcé ça à voix basse, si bien qu'il n'était pas sûr que l'albinos ait entendu. Il recula de la porte, et se dirigea à pas lents vers le grand salon où il commencerait les préparatifs pour la journée de demain. Il était rongé par le remord, d'avoir gâché ce petit début de bonheur. Il éteignit à distance les chandeliers d'un mouvement de main, et resta assis sur un canapé dans le noir, seul, à se ressasser ses idioties, bien que la gifle l'ai un peu énervé, mais c'était tellement peu de choses à côté de perdre l'amitié de Vincent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Dim 11 Déc - 19:06


... Remords poignants.

Toujours sous cette couette épaisse et chaude, Vincent sentit quelque chose s'écraser contre lui, d'un manière plutôt brusque même si l'objet en question ne semblait pas peser lourd du tout. Il ferma ses yeux, se mordant la lèvre inférieure. Puis il se mit à trembloter lorsque Rufus claqua violemment la porte. Il fallut quelques secondes pour qu'ensuite, le jeune homme éclate en sanglots tout en serrant les draps le plus fort qu'il lui était permis, les larmes qui perlaient du coins de son oeil retombant le long de ses joues pour ensuite venir s'écraser avec mélancolie contre le matelas. Ses soubresauts se calmèrent enfin, alors que l'air sous cette couette disparaissait presque complètement. Il avait horriblement chaud mais n'avait aucune envie de se lever.

De plus, le sommeil le gagnait énormément. Et sans qu'il ne le remarque, entre quelques larmes versées, il ferma doucement ses yeux. Mais dès que ses paupières furent closes, l'image de Rufus projetée dans son esprit les lui fit rouvrir immédiatement. Il voulait aller le voir... Et s'excuser... Car n'être pas à coter de lui le faisait se sentir mal, et de plus, il s'en voulait tellement... Oui. Il fallait qu'il aille le voir. Et bien sûr, qu'il lui présente ses excuses. Même si c'était dur au niveau de l'amour propre... Mais celui qu'il éprouvait pour Rufus était beaucoup plus précieux, alors il n'y avait pas de quoi comparer.

Il repoussa alors doucement sa couette, respirant lentement l'air on-ne-peut-plus-frais de la pièce, puis regarda avec contemplation la chemise de nuit près de lui. C'était donc ça, ce qu'il lui avait balancer avec rage? ... Vincent sentit les larmes lui monter de nouveaux aux yeux mais les ravalas aussitôt, prenant le vêtement afin de l'enfiler doucement. Ses membres tremblait encore, mais il ne préférait ne pas y faire attention.

Il se leva donc, ses pieds nus le faisant tressaillir au contact du marbre qui servait de sol et il se dirigea lentement vers la porte, l'ouvrant doucement, avant de marcher dans les couloirs. Il finit par arriver aux escaliers principaux, et en descendit un avant d'arriver dans le hall d'entrée. Là, il vira à droite, traversa plusieurs pièces dans une grande pénombre, tout le personnel dormant à cette heure si tardive, puis atterrit dans le grand salon du Manoir. Il vit alors la tête de Rufus dépasser du canapé, de dos. Son cœur se serra aussitôt, et d'un pas doux et feutré, il s'approcha. S'approcha, s'approcha puis se stoppa... En arrivant contre le dossier du canapé. Il prit une inspiration indétectable, puis passa lentement ses bras autour du cou de son Démon, allant nicher son visage dans le cou de celui-ci, sentant de nouveau ses larmes lui monter aux yeux. Il fini par dire d'une petite voix tremblante et hésitante, teintée de remords;

« - E-excuse-moi... Je... Je ne suis qu'un idiot... Je n'aurais pas dû te gifler de la sorte... Je ... M'en veux vraiment... Mais tu sais... Je l'ai vraiment mal pris... Je n'aime pas qu'on joue à ça avec moi... Qu'on me fasse croire des choses... Et encore moins de telles actes... Tu... Comprends... ? Je n'ai jamais eu de contacts de ce genre de ma vie alors... »

Sur ces mots, il fourra d'autant plus son visage dans son cou, retenant de nouveau des larmes, soupirant de soulagement du au fait d'avoir lâcher ce qu'il voulait lui dire depuis tout à l'heure. Le noir de la pièce aidait à apaiser Vincent car Rufus ne pouvait ainsi pas le voir. Enfin il espérait qu'il ne puisse pas le voir... Car il ne savait pas ce que les Démons pouvaient posséder comme pouvoirs.

Tremblant doucement comme il y a quelques minutes, il ne le lâcha pas et resta comme il était, ne voulant plus bouger d'ici à présent, espérant que son Démon lui pardonne... Sinon, il s'en voudrait toute sa vie.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Lun 12 Déc - 20:44

Les secondes s'écoulaient lentement pour Rufus, qui attendait dans le noir, broyant les pensées sombres qui l'assaillaient. Qu'elle idée avait-il eu de faire ça à Vince. Il s'en voudrait toute sa vie si le jeune homme ne lui parlait plus.Il avait envie de courir le rejoindre, de rester à ses côtés, mais évidemment, il était bien trop lâche pour mettre son plan à exécution. Rien que d'imaginer la réaction de Vincent le pétrifiait sur place. Jamais il n'aurait pu y aller. Il espérait, qu'avec le temps qui passe, leur tension s'adoucirait, mais le roux aurait tout donné pour revenir ne serait-ce qu'une minute en arrière. Une larme s'échappa de son œil et roula sur sa joue. Il n'eut même pas envie de l'écraser, elle était le symbole de sa douleur. Pas une souffrance physique, mais qui lui faisait beaucoup plus mal que ça. Il était tellement plongé dans son désespoir qu'il n'avait pas entendu un petit frottement, qui pourtant aurait dû le réconforter. Il ne sentit pas cette présence qui aurait dû le faire frémir de joie. Il n'avait pas senti le souffle chaud sur sa nuque qui aurait dû l'alerter. Mais il fit un bon sur le canapé quand il sentit des bras passer autour de ses frêles épaules et la tête de Vince se poser dans son cou. Il ne bougea pas, trop surpris de le voir ici. Le jeune homme resta quelques instants sans rien dire, puis parla doucement, d'une voix tremblante, encore chargée de sanglots :

« - E-excuse-moi... Je... Je ne suis qu'un idiot... Je n'aurais pas dû te gifler de la sorte... Je ... M'en veux vraiment... Mais tu sais... Je l'ai vraiment mal pris... Je n'aime pas qu'on joue à ça avec moi... Qu'on me fasse croire des choses... Et encore moins de telles actes... Tu... Comprends... ? Je n'ai jamais eu de contacts de ce genre de ma vie alors... »

Rufus sentit ses larmes revenir en force. Quel pitoyable démon il faisait... Cela faisait trois fois qu'il pleurait dans la même soirée... Il avait un peu honte de lui. Mais ses derniers sentiments humains étaient plus forts que sa volonté de démon, et il ne s'en plaignait pas vraiment... Il laissa quelques minutes s'écouler, savourant l'effet magique qu'avaient eu les mots de Vince. Il sentait dans son cou le visage de son albinos, et sa présence le réconfortait. Il avait du mal à trouver les mots pour répondre à ceux de Vincent. Ils restaient coincés dans sa gorge, ne cherchant pas à sortir. Puis, il prit son courage à deux mains, essayant d'oublier cette lâcheté qui le paralysait temps, et se lança d'un voix tout aussi tremblante et hésitante que celle de Vince :

« - Oh V-Vince... Pourquoi tu t'excuses ? C'est moi, et entièrement moi qui devrait êt-être désolé ! Tu as bien fait de me mettre une gifle ! Car je n'ai eu que ce que je méritais ! Si je n'avais pas cherché... Nus n'en serions pas arrivés là ! »

Il avait tout dit d'une traite, sans respirer entre ses phrases. Il regardait Vincent avec ses yeux pourpres, qui suppliaient sans doute le jeune homme de tout pardonner, de ne pas lui en vouloir. Si il ne le pardonnait pas... Il en mourrait. Il leva la main pour caresser les doux cheveux blancs de l'albinos, et fut rassuré de voir qu"il ne le rejetait pas. Il bascula la tête en arrière, et eut un sourire mélancolique. Oh Vince... Si il savait comme Rufus l'aimait. D'un amour passionné et interminable, inaltérable. S'il devait en venir à sacrifier sa vie pour lui... Il n'hésiterait pas une seule seconde. Quand à accomplir le pacte qui s'était fait entre eux... Il ne pourrait jamais manger cette âme si pure... Cela le tuerait... Lui ancrer si profondément dans les ténèbres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Mar 13 Déc - 17:33


Tolérance.

Au bout d'un certain moment, Vincent sentit son Démon réagir. Et rouvrit donc son oeil et tenta de le regarder, ce qui était dur étant donné qu'il le voyait de dos. Tant pis, il était de toute manière trop bien logé pour devoir bouger. Sa joue était collé contre le cou et donc la peau étonnamment froide de son cher Rufus. Froide, et pourtant, il la trouvait chaude. Réconfortante.

Finalement, Rufus réussit à prendre la parole et donc répondre à la phrase de Vincent, d'une voix tout aussi tremblante que celle que le jeune homme avait eue.

« - Oh V-Vince... Pourquoi tu t'excuses ? C'est moi, et entièrement moi qui devrait êt-être désolé ! Tu as bien fait de me mettre une gifle ! Car je n'ai eu que ce que je méritais ! Si je n'avais pas cherché... Nous n'en serions pas arrivés là ! »

Vincent rouvrit son oeil, légèrement soulagé à présent. Son démon avait tourné la tête de quelques centimètres pour le regarder, surement pour savoir s'il comptait partir en guise de rejet de pardon. Or, c'était tout autre. Le jeune homme resserra même ses bras autour de son cou, et le regarda timidement, ne bougeant pas, toujours aussi bien niché. Trop bien même pour bouger d'un millimètre!

La main du rouquin vint alors caresser doucement les cheveux de Vincent. Celui-ci tressaillit sous la surprise puis se mit à sourire, d'autant plus à l'aise. Mais ce fut Rufus qui bougeant et brisa ce moment de tendresse, basculant sa tête en arrière pour regarder le jeune homme de ses yeux pourpres tout en souriant mélancoliquement. Vincent se mis à le regarder, redressant légèrement sa tête. Le regarder? il l'admirait, le dévorait des yeux même. Ce que son Démon pouvait être beau... Il le pensait très fortement, si bien qu'il se mit à rougir légèrement dans cette pénombre. Et sans qu'il ne comprenne son geste propre, alla pencher son visage vers le siens pour déposer doucement ses lèvres sur celles du rouquin, l'embrassant ainsi délicatement. Ce moment... Oh, si seulement il pouvait durer éternellement! C'était si agréable, si plaisant, il se sentait pire qu'euphorique, et encore. C'était indescriptible. Somptueux, magnifique...

Finalement, il recula doucement ses lèvres, puis rouvrit son oeil, ayant fermé celui-ci l'instant du baiser pour pouvoir à présent le fixer droit dans les yeux. Il se sentait tellement bizarre. Il ne savait comment décrire cette sensation. C'était de l'amour peut-être. Bah, évident, étant donné qu'il l'aimait. Mais lui-même n'en savait trop rien, de ce que c'était, l'amour au niveau des ressentis. Juste que c'était agréable et étrange... Ce qui collait parfaitement avec les sensations du moment.

Il resserra légèrement l’étreinte qu'il portait autour du cou à Rufus et posa son front contre le siens dans un petit sourire timide. Celui-ci ne mit pas beaucoup de temps à partir lorsqu'il pensa à des choses plutôt embarrassantes. Il se posait des tas de questions... Sur ce qui se serait passé si Rufus avait exécuter ce qu'il lui avait fait croire il y a quelques instants. Mais il ne pouvait rien savoir étant donner que ces choses là, il n'en avait jamais eu l’expérience. En tant que Noble, il devait se garder pur et chaste jusqu'au mariage, mais comme il ne comptait aimer personne d'autre que Rufus, il se demandait si un jour, il saurait ce que cela pouvait être ; mariage entre homme était d'une interdis et de deux, il n'aimait pas les pactes de ce genre qui enchainait des personnes ensembles.

Toujours était-il, il fut pris d'une folle envie. Mais était tellement gêné, qu'il n'osait pas ouvrir la bouche. Il releva donc sa tête et se redresse correctement, au passage grimaçant de douleur à force d'être resté trop penché dans la même position pendant quelques minutes ce qui lui tiraillait légèrement le dos, puis regarda ailleurs tout sauf vers le rouquin. Il commença à balbutier quelques mots tout en plissant son oeil, on-ne-peut-plus gêné, puis réussis à aligner une phrase non sans difficulté.

« - R-Rufus... J'aurais a-aimer... Heu... »

Mais cette phrase n'était pas complète. Il avait trop honte de demander quelque chose pareil. D'ailleurs, il se demandait au final s'il plaisait vraiment à Rufus physiquement... ? Déjà qu'il se haïssait, ça n'aidait pas à se trouver "beau", même si il l'était dans son style. Il fut pris d'une soudaine peur et baissa la tête, tristement. Et si il était repoussant au final? Et que Rufus n'était comme ça que par pure pitié? Il n'en savait trop rien... Et au final réussis à finir sa phrase d'un ton étonnamment triste, plus triste que gêné.

« - ... J'aurais aimer que tu continues tes actes précédents... Mais que tu les continues vraiment... Et que tu ne t'arrêtes pas... »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Jeu 22 Déc - 19:30

Rufus avait basculé la tête en arrière pour fixer de ses yeux pourpres ceux de Vincent. Se noyer dans l'océan de merveilles qu'ils représentaient, et d'y vivre pour l'éternité... Cela lui convenait parfaitement. L'albinos s'approcha, et déposa un léger baiser sur les lèvres du rouquin. Rufus aurait tant aimer rester ainsi éternellement. Ce moment était un de ceux que le Symphonia avait cru ne jamais plus avoir. Il recula doucement ses lèvres, et Rufus l'admira encore une fois. Il le trouvait magnifique. Chaque chose de son visage était pour lui un réconfort. Son nez, sa bouche, ses yeux... Tout chez lui semblait à ses yeux sublimes.

« - R-Rufus... J'aurais a-aimer... Heu... »

Rufus se releva un peu, de façon à voir mieux le jeune homme. Hmm, il sentait que c'était quelque chose d'important. Pas une question futile, ou une demande ordinaire. Non, ce que le l'albinos allait dire avait une grande importance. Comment le savait-il ? Ba... Un instinct de démon sans aucun doute... Il fixa donc le visage légèrement tremblotant de son maitre, et attendit les mots qui le brûlaient presque tant ils avaient l'air si peu insignifiants.

« - ... J'aurais aimer que tu continues tes actes précédents... Mais que tu les continues vraiment... Et que tu ne t'arrêtes pas... »

Rufus se redressa jusqu'à être droit comme un piqué. Effectivement, il ne s'était pas trompé. La déclaration du jeune homme n'était vraiment pas anodine. Une lueur vint se mettre dans son coeur et le réchauffer de l'intérieur. Sa demande le faisait bouillir de l'intérieur. Mais il ne savait pas trop comment si prendre. Il ne l'avait jamais fait. A l'époque de Louis XIV, il fallait attendre le mariage, et la jeune femme était morte avant qu'ils aient pu faire quoique ce soit. Mais peut être n'était-ce pas plus mal après tout. Il réservait ce seul privilège d'être premier à Vince.

« - Je ferais chacun de tes désirs si cela pouvait graver sur ton visage un sourire... »

Il fit basculer le jeune homme par-dessus le bord du canapé, très délicatement. Vince se retrouva allonger au-dessus le roux. Il esquissa un léger sourire, et embrassa tendrement le cou de l'albinos. Il l'entourait de ses bras fins, effleurant doucement le dos de Vince. Puis il fit glisser ses lèvres vers les siennes, jusqu'à les embrasser tendrement. Jamais il n'aurait penser faire ça... Mais il se sentait bien, dans un euphorie qu'il n'avait jamais connu jusque là. Il faisait jouer ses doigts sur son dos, l'enlaçant en même temps. Il aurait tout donné, même son âme damnée pour que ces instants durent infiniment... La félicité prenait le dessus sur ses autres sentiments, et il se laissait glisser, telle une méduse dans les flots...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Lun 9 Jan - 18:02

Vincent détourna son regard lorsque Rufus se redressa totalement, un peu trop même, ce qui disait que ce n'était pas vraiment de manière "naturelle". En fait, le jeune homme se demanda pourquoi il avait dit ça, tout à coup. Il s'en voulu à lui même d'avoir sortit quelque chose d'aussi... Honteux ! Quel imbécile il faisait. Vraiment ! Alors qu'il s'apprêtait à se retourner et partir en courant tellement il se sentait ridicule, Rufus prononça une phrase qui lui fit écarquiller les yeux sous la surprise.

« - Je ferais chacun de tes désirs si cela pouvait graver sur ton visage un sourire... »

Il tourna immédiatement sa tête vers lui, surpris, bouche-bée même. Les mots prononcés allèrent droit au cœur du jeune homme, et il ne pu s'empêcher de sourire avant d'écarquiller les yeux, se faisant passer par dessus le dossier du canapé pour se faire faire allonger sur Rufus, par... lui même. Ses joues devinrent vite rouges écarlates. Il ferma ses paupières, lentement, au contact des lèvres de son Démon contre la douce peau de son cou. Il se sentait à l'aise. Tellement bien... Sa gêne précédente venait de s'envoler en à peine une demi seconde. C'était totalement indescriptible. Comme s'il rêvait...

Les bras du rouquin virent entourer doucement la frêle taille de Vincent, tendis que les bouts de ses doigts allèrent frôler lentement son dos. Le jeune homme frissonna quelques instants, émettant un léger gémissement d'aise. Et finalement, quand les lèvres de Rufus allèrent se poser sur les siennes, il s'abandonna complètement à sa raison pour se laisser aller à ce moment magique, emplis de sensation et de découverte.

Lorsque leurs ébats furent finis, Ils laissèrent place au sommeil, Vincent sous Rufus, blottit contre lui, un sourire angélique aux lèvres.

Le lendemain matin arriva vite, le soleil traversant les grandes vitres du salon. C'était l'aube, et l'albinos ouvrit doucement son oeil, fatigué. Il pensa directement à son amant et déposa alors son regard rubis sur lui avant de sourire. Il dormait encore... Son souffle était régulier. Vincent resta à l'admirer quelques minutes, puis leva doucement sa main avant de frôler très lentement sa joue du bout de ses doigts, le regard taquin, mais fit la moue en voyant que ça ne le réveillait pas. Il décida alors de déposer de multiples doux baisers dans son cou, s'amusant même à lui mordiller doucement la peau de temps en temps pour lui amener une quelconque réaction, mais rien.

Il releva alors la tête et fit les gros yeux tout en le regardant, puis alla saisir une de ses mèches rousses de ses lèvres afin de tirer dessus, espérant que cela le réveille. C'est alors que le Démon ouvrit tout à coup les yeux se qui fit sursauter Vincent, le cœur battant la chamade sous la peur. Rufus se mit légèrement à rire, tendis que l'albinos, haletant, lui mit une légère tape sur la tête, avant d'aller nicher son visage dans son cou tout en poussant un léger gémissement plaintif.

« - Et tu te crois drôle, gros malin ?! »

Il dit cela rapidement, mais tout de même, se mit à sourire. Il passa doucement ses mains dans la chevelure rousse de son beau Démon, et s'amusa a tirer sur quelques mèches pour se "venger" de lui avoir fait peur, souriant un peu plus de bon cœur. Il dit alors ironiquement tout en se retenant de rire;

« - Tu es très méchant avec moi... Tu le sais, ça ? »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Victim Demonic❞


♫ Messages : 68
♪ Age : 22
♫ Localisation : A côté de Vince. ♥
♪ Emploi/loisirs : Majordome de la famille Regnard
♫ Humeur : Impassible et tentant de garder mon calme face aux pitreries de mon albinos



MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\ Mer 11 Jan - 20:21

La sensation qu'éprouvait Rufus à ce moment là fut sans doute inoubliable pour lui. Il s'abandonna au plaisir, se sentant libérer de tout, et s'envola au septième ciel en compagnie de Vincent. Quand ils eurent finit de batifoler, Rufus sentit le Regnard s'endormir sous lui, et se blottir contre son serviteur. Le Symphonia l'entoura de ses bras, et s’endormit également quelques minutes après, sa nouvelle condition de démon ne l'empêchait pas de dormir. L'un avec un grand sourire sur les lèvres, l'autre le visage calme et passif, mais dont les pensées vagabondaient avec joie.

Rufus se réveilla bien avant l'aube, mais n'osa pas réveiller son adorable albinos, qui lui ,avait besoin de rattraper les heures perdues, et cette soirée horrible qui était arrivée. Les heures passèrent lentement, mais le roux ne se lassait pas d'observer dans les moindres détails le visage endormi de son maître. Incroyablement beau, des traits fins, ses cheveux blancs et neigeux... Il aimait vraiment tout chez Vincent. Le soleil se levait peu à peu, traversant les grandes vitres du salon. Il sentit que l'albinos était en train de sortir du pays des rêves, et décida de lui jouer un petit tour. Il ferma rapidement les yeux, et prit une respiration calme, comme s'il dormait. Vince ne s'en rendit pas compte, et crut que le démon roupillait encore. Il lui effleurait la joue du bout des doigts, lui faisait des baisers dans le cou, le mordillant parfois... Mais le roux préférait ne pas réagir, attendant un moment où Vincent ne s'y attendrait pas. Le moment vint, quand il tira une des mèches rousses. Le Symphonia ouvrit les yeux en grands d'un seul coup, se qui fit sursauter l'albinos. Cela le fit rire, moins Vince, qui lui donna une légère tape sur le sommet du crâne.

« - Et tu te crois drôle, gros malin ?! »

Rufus continua à rire, et hocha joyeusement de la tête. Oui, faire une petite frayeur à Vincent était très drôle de son point de vue. A revoir la tête qu'il avait faite quand il avait ouvert les yeux, il avait même envie de dire que c'était tordant. L'albinos passait la main dans la longue chevelure rousse de son démon, tirant au passage quelques unes de ses mèches. Il pouvait continuer longtemps son petit jeu, il ne sentait rien...

« - Tu es très méchant avec moi... Tu le sais, ça ?
- Je ne pense pas être de nature méchante... déclara pensivement le roux. "Taquin sur les bords", je préfère cette expression ! »

Il eut un fin sourire, caressant la joue de Vincent. Il adorait faire ça. Alors qu'il allait poser délicatement ses lèvres sur celles de son maître, quatre domestiques de la maison arrivèrent. Rufus eut un incroyable réflexe de ramasser une couverture étendue sur le sol, et de les couvrir. Sinon... Ils les auraient trouver dans un état encore plus embarrassant. Ils étaient tous, les yeux écarquillés, ne sachant que faire. Le Symphonia eut plus envie de rire qu'autre chose, mais c'était un rire nerveux qui commençait à naître. C'était affreusement gênant... Il sentit un léger rouge teindre ses joues, et préféra regarder l'unique œil pourpre de Vince que les têtes de poissons des domestiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


❝❞





MessageSujet: Re: A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\

Revenir en haut Aller en bas

A l'aube d'un nouveau jour, continuons gaiment la vie ♪ [PV Rufy'~] /! [YAOI] !\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive :: London, beautiful city~ :: » Les quartiers Ouest :: Résidences :: Manoir Regnard-