Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Layla-A. Lowell : Bienvenue sur Kuroshitsuji II Rpg ; Nous avons besoin de membres! Nobles, Shinigami, Démons, venez incarner votre personnage ou un de la série, et rentrez dans l'aventure! Ambiance garantie! ♥ :3
William Finchester : Tu veux que William plante son dard chez toi ? Tu vas avoir mal ._..
Elestial Archer : Si vous avez besoin d'éliminer votre voisin qui met de la musique trop fort ou juste par pure plaisir de l'éventrer car vous ne supportez-pas sa tête de débilos, contactez moi ♥
Alois Trancy : Mouhaha bienvenue chez nous, bienvenue chez les fous ! 8D

Partagez|

Une rencontre masquée [ PV Vincent ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 10:26

Élise détestait son père ! Alors là c'était sûr, elle le haïssait, et ce serait sûrement le cas pour plusieurs mois au minimum ! Il ne faudrait pas s'étonnait si son nombre de fugue à ses leçons doublaient, voir même triplaient ! Quand même, lorsqu'on était invité à une petite fête par un ami et qu'on ne pouvait pas venir, on envoyait une lettre d'excuse, on envoyait pas sa fille à sa place pour essayer de faire bonne figure ! Certes son emploi du temps était surchargé, mais là, il dépassait un peu les bornes ! De plus, puisqu'elle représentait en cette soirée sa famille, elle devait être impeccable...et ce n'était pas vraiment le cas avec sa maladresse habituelle ! Mais bon, maintenant que son père avait réussit à la trainer dans les magasins pour lui faire essayer des robes et qu'il en avait acheté une assez chère, elle n'allait pas fuguer comme elle le faisait normalement. Il fallait qu'elle compte sur la chance...même si elle ne se faisait pas trop d'espoir.

Pour cette soirée, elle avait opté pour une robe assez simple, restant malgré tout très élégante. La couleur rose donnait un air innocent, et de nombreuses perles étaient accrochées sur son buste, laissant un plus grand écart à mesure qu'elle descendait, jusqu'à disparaitre vers la taille. A partir de là, un voile rouge transparent recouvrait le bas, lui même légèrement gonflé pour faire "comme les princesses". Son habit frôlait à peine le sol, ce qui permettait aux gens de voir une partie de ses chaussures rouges, restant aussi simple qu'à son habitude. Des bretelles étaient présentes au lieu de manches, et un autre voile, cette fois ci rose, recouvrait une partie de ses épaules. Pour ce qui était du masque, il était rose et blanc, attaché avec un ruban de mêmes couleurs entourant sa tête. De très petites perles de couleurs crèmes étaient collées autour des trous qui lui laissait avoir un champs de vision suffisant pour marcher habituellement. Ses cheveux étaient attachées en chignon bouclé, ce qui lui donnait un air moins enfantin, et plus mûr. Évidemment, ce n'était qu'une façade, car on pouvait dire qu'elle était loin d'être une sage...

Descendant de la calèche qui l'avait emmené au manoir Regnard, elle observa les alentours. tout était superbement décoré, et les couleurs s'alliaient parfaitement bien. Tout était magnifique, sans aucun doute. Une fois les lieux méticuleusement regardés, elle se décida à entrer dans la demeure. Beaucoup de personnes étaient déjà arrivées, et cela la rassurait un peu, car au moins, peu de gens remarquerait son entrée. Elle n'était pas vraiment du genre à vouloir se faire remarquer, et cela se voyait facilement lorsqu'elle était en publique. Elle aperçut quelques visages familiers, qui étaient amis avec son père depuis assez longtemps, et dont elle avait vu le visage un ou deux fois lorsqu'elle venait saluer les invités à la place de son père. Par pur politesse, elle vint leur dire bonjour, et discuta un peu de son père et de ses occupations. Après cela, elle s'éloigna un peu des petits groupe qui s'était formés, pour rester à l'écart. Un serveur s'approcha d'elle et lui proposa un verre, ce qu'elle accepta avec un petit sourire. Elle le but à petite gorgée, espérant déjà que le moment de s'éloigner de ces gens snobes serait proche...

Ce qui était sûr, c'est que son père allait entendre parler d'elle, certes pas directement, mais il allait souvent avoir vent de ses fugues...C'était un peu une manière de se venger pour elle sans avoir à lui parler directement...Car des ces cas-là...C'était autre chose. L'autorité naturelle de son père était si grande qu'il semblait pouvoir contrôler n'importe qui d'un simple regard. Donc forcément, quand il était venu en personne pour lui demander de venir à ce mini bal masqué...elle n'avait pas su dire non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 11:57


Masquer son identité, un art aimé~


Vincent regardait le paysage défiler d'un air peu réjouis dans le fiacre luxueux où il était douillettement installé. Il détestait se faire inviter a ce genre de soirée lorsqu'il avait envie de passer une soirée tranquille et calme. Sinon, il devait avouer qu'il avait un faible pour les bals masqué ; On y rentrait camouflé, comme purifié de tout se que l'on était accusé en temps normal, comme si on était quelqu'un d'autre... Il trouvait les situations de ce genre plutôt amusante car il pouvait se faire passer pour qui il voulait et donc se lâcher un peu en oubliant son maudit titre de noblesse qu'il détestait. L'homme qui avait invité l'albinos était un vieille ami de sa mère et il n'avait pas pu refuser l'invitation, en l'honneur de sa défunte créatrice qui lui manquait tellement.

Pour cette soirée Vincent s'était vêtu somptueusement bien. Enfin, c'était Rufus qui avait insisté. Il lui avait donner un beau costume noir, avec une chemise qui dépassait du col de la veste en quelques bouts de tissus plissés. Un beau ruban autour du col de la veste était attaché en un nœud, retombant en quelques boucles sur son torse. Son pantalon était des plus basiques. A ses manches de veste ressortait le tissus de la chemise, légèrement plissé aussi. Des gants blancs protégeaient ses mains fines d’albâtre. Ses chaussures étaient noire et fortement bien cirées. Au niveau de son visage, il avait pris soins ou plutôt, encore une fois, Rufus avait pris soins de ramener ses cheveux en bataille en arrière avec des petites pinces indétectables. Il avait aussi accroché un petit bijoux non loin derrière l'une de ses oreille, qui faisait pendre de petites perles argentées et au bout une sorte de goute de même couleur, rajoutant une touche de délicatesse sur son visage fin et pâle. Son masque, noir et gris, ornementée tout autour des bord d'un ruban argenté et de perles noires abysse, faisait ressortir son œil rouge d'une façon remarquable. Son regard se faisait plus que perçant et même hypnotique. Les personnes les plus "simples" et encadré dans la normalité le dévisagerait surement avec cet œil de couleur peu banale que beaucoup de gens traitait de diabolique. Pourtant lorsqu'on prenait le temps de l'observé, il était emplis de toute la chaleur humaine de la terre sans exagérations aucune. Ses mèches de cheveux qui cachait habituellement son deuxième œil absent était par dessus la partie gauche du masque pour de nouveau masquer son œil blessé. Avec tout cet attirail, Vincent avait l'air de quelqu'un de mystérieux, irrésistiblement mystérieux. Personne n'oserait s'approcher de lui pour lui parler. Ou alors cette personne n'aurait pas peur de l'inconnu.

Le fiacre s'arrêta doucement et Vincent se leva tout aussi délicatement, un portier lui ouvrant la porte du véhicule, et il descendit calmement pour ensuite s'avancer vers l'entrée du magnifique Manoir. Un homme de réception avec un livre lui adressa alors la parole.

« - Puis-je prendre votre nom, Monsieur? »

Vincent tourna son regard vers l'homme. Celui-ci afficha un air légèrement horrifié devant la couleur de son unique œil mais le jeune homme en avait tellement l'habitude qu'il ne l'avait même pas remarqué.

« - Regnard. Vincent Aaron Regnard. »

L'homme vérifia rapidement la liste et lui dit qu'il pouvait rentrer dans le grand bâtiment. Vincent ne se priva pas et y entra tranquillement. il regarda alors le monde s'amuser autour de lui et regardant ce qui se passait un peu partout. Des gens discutait en groupe, d'autre parlait avec l'orchestre qui allait bientôt jouer les valses, et enfin certains écoutait des histoires abracadabrantesque de nobles ayant voyager dans le monde entier à la recherches de mystères farfelus.

Vincent soupira. Qu'allait-il faire ? Ils étaient tous en groupe... Tous. Sauf...

« - Tien... ? »

Ses yeux se posèrent sur une jeune fille Somptueusement habillé, seule dans son coin, à ne rien faire que boire lentement un verre de boisson. Vincent sourit doucement. Pour une fois qu'une personne se trouvait seul et non groupé comme de moutons dans un troupeau...

Il s’avença doucement vers la jeune créature et se pencha légèrement une fois devant elle. Posant son regard rouge sur ses deux perles bleues qu'elle possédaient en guise d'yeux, il parla d'une voix douce et calme, gardant son sourire fin sur ses lèvres.

« - Bonsoir, mademoiselle... Je voyais que vous étiez seule dans ce petit coin de salle. Auriez-vous un quelconque problème? »

Cette fois-ci, Vincent regarda attentivement la réaction qu’eut la jeune fille en croisant le regard si peu commun qu'il possédait...

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 13:01

Élise s'ennuyait royalement à cette fête, d'autant plus qu'elle n'essayait pas le moins du monde à se joindre aux autres petits groupes. Les gens de la noblesse étaient si...snobes et...prétentieux. Elle n'avait aucun rapport avec eux au niveau du caractère, et elle en était bien contente, car être ainsi prouvait bien une grande faiblesse face à l'argent et au pouvoir. Et ce genre de chose...elle ne l'aimait pas. Cela ne faisait que corrompre, et, surtout, obliger certaines personnes à en trahir d'autres. Mais, tout les nobles ayant vécu dans la richesse et ayant été chouchouté, ils n'avaient aucune raison de ne pas se sentir supérieur. Et elle savait que si elle n'avait pas été aussi proche de ses serviteurs, et qu'elle avait été chouchouté par ses parents, elle seraient déjà devenue comme eux en ce moment même. Mais bon, elle y avait échappé, et c'était ce qui comptait.

Elle vit un personne qui semblait venir en sa direction. Faisant mine de ne pas l'avoir remarqué, juste pour être sûr que c'était bien elle que l'inconnu voulait voir, elle attendit, le regardant d'un petit œil discret. Lorsqu'il fut à sa hauteur, elle tourna le regard vers le sien, et l'observa avec un air calme, même si au fond d'elle elle aurait préféré lui sourire dès le début. Mais bon, elle était en public et ne pouvait donc pas se permettre ce genre de chose.. Il était très bien habillé, et avait l'air de s'être longuement préparé avant de venir à cette soirée. Ce qui attira le plus son regard était...ses yeux. Ou plutôt, son œil. Rouge. Rouge sang, pour être exacte. Cela était assez effrayant au premier abord, mais il n'avait pas l'air d'être très méchant.

« - Bonsoir, mademoiselle... Je voyais que vous étiez seule dans ce petit coin de salle. Auriez-vous un quelconque problème? »

Elle écarquilla les yeux, bien que cela ne se vit pas sous son masque. Elle était assez surprise que la discussion soit sur ce sujet. Elle se serait plus attendu à ce qu'on lui sorte quelque chose du genre "dîtes moi, votre père..." et puis blablabla. Elle avait l'habitude de ce genre de discours dans des soirées comme celles-ci, alors lui demander si elle avait un quelconque problème lui donnait sincèrement envie de tout lui dire. Mais elle ne savait pas trop si c'était une bonne idée...après tout, rien ne lui disait que cet homme n'allait pas tout répéter à tout va. Tant pis, après tout, c'était dans sa nature, et puis, son père n'avait qu'à assumer le fait d'avoir envoyé sa fille à sa place !

"Bonjour monsieur...quel est votre prénom d'ailleurs, si je puis me permettre ? le mien est Élise. Élise Studienne."
dit elle gentiment "Pour ce qui est de mon problème...je n'aime pas vraiment venir à ce genre de soirée, mais mon père était invité et il n'a pas pu venir...alors je suis venue à sa place, sur sa demande bien évidemment" dit elle avec un air pensif.

Elle entendit de la musique émaner d'un coin de la salle. Tournant la tête, elle vit les musiciens qui entamaient leur mélodie. La valse avait commencé. Et les gens commençaient également à danser, en général par couple. La danse...on pouvait dire que c'était la seule chose dont son père pouvait être fière, car c'était en dansant qu'elle perdait sa maladresse habituelle. C'était sûrement la seule chose qui pouvait la ravir dans un bal comme celui ci. Seulement...elle n'avait pas vraiment de cavalier. Enfin, c'était ainsi dans presque toutes les soirées, puisqu'elle n'essayait guère de se rapprocher de la noblesse. Elle préférait rencontrer des gens par hasard, et apprendre par la suite à les connaitre. Ce qui faisait qu'elle n'était que très peu en contact avec le "monde" de riche dans lequel elle était née. Mais cela ne la dérangeait pas vraiment, puisqu'elle préférait s'amuser plutôt que paraître puissant et riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 14:10


Il faut savoir profiter de la vie ~


La jeune fille avait une petite voix calme et apaisante, et Vincent en déduit donc qu'elle devait être âgée autour des 15 ans. Elle était en plein dans la fleur de l'âge de l'adolescence... Comme le jeune homme aurait voulu revivre cette période. Mais elle était à présent très loin de lui, et ne reviendrais pas. C'est pour ça qu'il ne devait pas non plus gâcher le temps précieux de ses 20 ans qu'il avait à présent entre les mains et il comptait bien à présent profiter au maximum de la vie, faire des folies, ... Des choses de son âge, quoi. Vive insoucieusement.

Dans tout les cas, la jeune femme parla et dit;

" Bonjour monsieur...quel est votre prénom d'ailleurs, si je puis me permettre ? le mien est Élise. Élise Studienne. Pour ce qui est de mon problème...je n'aime pas vraiment venir à ce genre de soirée, mais mon père était invité et il n'a pas pu venir...alors je suis venue à sa place, sur sa demande bien évidemment "

Son air pensif qui se voyait légèrement derrière son masque fit un peu plus sourire Vincent. La pauvre avait l'air plutôt tourmentée sur le sujet de son père. Bah... A cette époque, plus rien ne le surprenait.

« - Je vois... Vous n'aviez pas le choix, donc. Je comprends parfaitement. Mais ne faites donc pas cette tête et ne restez pas dans votre coin, une si jolie demoiselle devrait bouger, rire et parler parmi la foule de prétentieux pour leur en boucher un coin. Vous ne pensez pas? »

Il détourna son œil rouge vers la musique qui commença a s'élancer en fondue dans la pièce. Une douce valse. Il eu alors l'idée de l'entrainer avec lui pour danser. Mais bien sûr, il allait le faire avec les bonnes manières de gentleman, car il en était un.

Il lui sourit grandement et d'une manière douce tout en disant d'une voix mielleuse.

« - Je me nomme Vincent. Juste Vincent... Je suis enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle! »

Il s'inclina légèrement en révérence en signe de politesse d'une manière très somptueuse. Il saisit ensuite doucement de sa main gantée la main de la jeune demoiselle et y déposa un baiser, avant de relever la tête pour la regarder, son éternel sourire gravé sur son visage. Il souffla alors ;

« - En tout cas, vous semblez bien triste dans votre coin... Que diriez-vous d'une petite danse? »

Il se redressa doucement sans toutefois lâcher la main de la jeune femme, la fixant droit dans les yeux.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 15:25

Élise crut voir un petit sourire sur le visage de l'homme. Elle n'en était pas sûr, car le masque qu'il portait l'empêchait de bien le voir. Peut être avait-elle rêvé, après tout ? Mais bon, elle n'était sûr de rien, car si le sourire n'était pas un mirage, il était réellement petit. Enfin bref, elle n'était pas du genre à s'attarder sur les détails, et ce n'était certainement pas aujourd'hui que cela allait commencer.

« - Je vois... Vous n'aviez pas le choix, donc. Je comprends parfaitement. Mais ne faites donc pas cette tête et ne restez pas dans votre coin, une si jolie demoiselle devrait bouger, rire et parler parmi la foule de prétentieux pour leur en boucher un coin. Vous ne pensez pas? »

Elle releva les yeux, et observa l'homme d'un œil innocent. Là, il l'avait vraiment touché, et du bon côté, il fallait dire. Non seulement il avait le même point de vue qu'elle au niveau de ces nobles prétentieux, mais en plus, il essayait d'égayer un peu sa soirée. Enfin, c'est l'impression qu'il lui donnait. Lui souriant joyeusement, elle hocha de la tête d'un signe positif pour approuver ce qu'il disait. Après tout, elle n'allait pas se laisser faire par de simples nobles comme eux !

« - Je me nomme Vincent. Juste Vincent... Je suis enchanté de faire votre connaissance, mademoiselle! »

Vincent...c'était un prénom qu'elle aimait bien. Enfin, si elle aimait bien ce prénom, c'était uniquement parce qu'elle appréciait beaucoup celui qui portait ce nom. Elle le regarda d'un œil complice, même si elle savait pertinemment qu'il ne le verrait sûrement pas. Mais cela ne la dérangeait pas, il avait réussit à la toucher, et, pour cela, elle allait lui ouvrir son cœur. En général, c'était ainsi que cela marchait avec elle. Lorsqu'elle sentait qu'elle avait un nouvel ami, elle lui ouvrait son cœur pour conclure l'amitié et être sûr que cela soit réciproque. Et on pouvait dire que cela avait été très rapide sur le coup.

Vincent s'inclina devant la jeune fille, et prit sa main avec douceur. Il y déposa un baiser avec tout autant de douceur, à la manière d'un gentleman. Il releva ensuite la tête pour l'observer, un sourire sur ses lèvres.

« - En tout cas, vous semblez bien triste dans votre coin... Que diriez-vous d'une petite danse? »

Une petite danse ? Eh bien, à vrai dire, elle dansait assez souvent, et c'était la chose qu'elle faisait le mieux après faire sourire ses amis, alors elle serait bien évidemment d'accord. Et, même si elle avait plus l'habitude de danser seul, le faire avec un partenaire n'était pas une première chez elle, et elle savait parfaitement comment s'y prendre. Elle lui rendit son sourire, avant de lui répondre joyeusement :

"Avec plaisir ! Et...merci pour cette aimable invitation !"


Sur ces mots, elle serra doucement la main de Vincent, elle l'emmena sur la piste, où les nombreux couples dansaient sur la musique. Elle commençait elle aussi à danser, se laissant tranquillement guider par son nouvel ami. Par habitude, elle se mit sur l’extrémité de ses pieds, comme elle le faisait lorsqu'elle dansait. Puisqu'elle commençait à ajouter cette petite touche à la danse, autant en profiter pour faire quelques gestes de danse au passage. Elle avait tellement l'habitude de faire cela que c'était tout à fait normal pour elle, et que peu importe les regards surpris ou étonné qu'on risquait de lui lancer, elle pourrait s'en ficher éperdument. C'était la seule chose sur laquelle elle n'était jamais maladroite alors elle ne voyait pas pourquoi elle n'en profiterait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 16:34


Sans combativité la vie est un combat déjà perdu...


A sa plus grande surprise, Vincent avait réussis a faire sourire la jeune fille en face d'elle. Cette Élise avait pourtant l'air si déprimée, même s'il elle ne le montrait pas à ses expression, mais plutôt par son attitude. Il avait connu ça lui aussi donc il ne pouvait que compatir devant la jeune créature à peine âgée de 15 ans et qui semblait déjà préoccuper par des soucis qui n'aurait jamais du faire surface dans sa vie. Toujours était-il, elle lui dit;

" Avec plaisir ! Et...merci pour cette aimable invitation ! "

Il n'eu même pas le temps de répondre que la demoiselle l'entraina sur la piste de danse parmi les nombreux couples qui dansait avec élégance et légèreté. Cette jeune fille semblait pleine d'énergie malgré ce qu'elle avait l'air de montrer. Après tout les apparences sont tellement trompeuses. C'est pour cela que Vincent, lui, ne jugeais jamais sur le physique, mais plutôt sur la personne elle même. et encore, juger n'était pas son point fort. Il n'aimait pas ça. Il préférait plutôt suivre à l'aveuglette ses ressentiments.

Élise dansait merveilleusement bien. Ses gestes étaient gracieux, élégants, et le jeune homme n’eut aucuns mal a deviner qu'elle semblait habituer à danser de la sorte. elle esquissa même quelques pas plutôt nouveau pour le jeune homme, et pourtant celui-ci connaissait tout de la danse. il avait appris a danser majestueusement bien étant petit et se souvenait de tout ce qu'on lui avait apprit. Il n'hésita pas a montrer d'ailleurs son savoir faire, la faisant tournoyer majestueusement, baisser à ras du sol puis remonter doucement, et bien d'autres pas de danses tous aussi beaux les un que les autres. Les deux formaient le meilleur couple de danseur de la soirée.

Lorsque les deux s'arrêtèrent, les gens autour les applaudir ce qui fit hausser les sourcils de Vincent. Il fut un peu gêné mais sourit à la demoiselle pour lui montrer qu'il avait eu raison dans ses dires de tout à l'heure. Après ça, il lui repris doucement la main et l’amena hors de tout le tumulte, sur un balcon du Manoir qui étaient à disposition des invités, puis, lâchant la main de la jeune fille, il alla poser ses coudes contre la rembarre de pierre blanche sculpté en levant son visage vers le ciel un sourire aux lèvres.

« - Quelle nuit magnifique ! Vous ne trouvez pas ? »

Il ne faisait pas tout à fait nuit mais les étoiles étaient haut dans le ciel, tout comme la lune, qui elle brillait de mile feu. Vincent se retourna, s'accoudant toujours à la rembarra et regarda Élise.

« - Vous savez, à votre âge, vous devriez essayer de laisser couler les histoires au sujet de votre père. Je m'explique... »

Il se détacha de la rembarre et se mit à marcher un peu partout sur le grand balcon somptueux. Il se mêlait peut-être de la vie de la jeune demoiselle, mais il s'en fichait totalement. Il avait envie de faire la causette. Quelque soit le sujet. Même s'il devait lui donner des conseils.

« - Se prendre la tête sur des sujets tel que ceux-là est tellement insignifiant. Futile! Vous devriez prendre cela un peu plus à la légère. Et laisser les choses se calmer. Montrez que vous êtes forte et ne vous laissez pas faire! Il comprendrais qu'il aurait a faire a quelqu'un de combative ! Et s'il fait cela pour vous embêter, alors à force il arrêtera, en voyant que tout cela ne serre à rien étant donné que ça ne vous atteint pas. »

Il se stoppa en face d'elle et lui sourit à nouveau, attendant sa réaction.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 17:23

Élise put rapidement constater que Vincent était lui aussi très fort en danse. Elle pouvait le voir rien qu'en regardant ses gestes, et son aisance à tournoyer sur la piste. Enfin, ce n'était pas vraiment lui qui tournoyait, il la faisait tournoyer. N'empêche qu'il savait s'y prendre dans ce domaine. Elle continuait de se laisser guider, comprenant facilement ce que son partenaire de danse attendait d'elle. On pouvait dire que, pour la première fois de sa vie, elle s'amusait à une soirée comme celle-ci. Jamais elle n'avait sourit sincèrement lors de ces évènements, exceptée lorsqu'elle était en compagnie de vrais amis de la noblesse, qui, il fallait bien l'avouer, étaient vraiment très rares. Et l'homme semblait avoir pris presque aussitôt une place dans cette catégorie d'amis rares.

Une fois que les musiciens s'arrêtèrent de jouer, les danseurs firent de même, et des bruits d’applaudissement retentirent aux oreilles de la jeune fille. Elle releva la tête et aperçut un petit attroupement autour d'elle et de Vincent, en train d'applaudir. D'abord un peu gênée, elle finit par se détendre et sourire aux gens qui l’applaudissaient. Ce n'était pas si mal d'être appréciée par son talent, au moins elle était sûr de s'ennuyer un peu moins à la prochaine soirée...Car elle ne doutait en rien sur le fait qu'on parlerait de cela. Après tout, les nobles utilisent beaucoup de sujet de conversation pour se faire voir....même si cela ne les concernent plus. Lorsque son ami sourit, elle lui rendit ce sourire sans difficulté, montrant qu'elle avait déjà beaucoup d'affection pour lui.

Vincent la conduisit vers un balcon où personne n'était encore présent. Apparemment, il était ouvert aux invités, et cela l'arrangeait, car elle n'aimait pas trop être dans la foule, et elle risquait d'y rester si elle rentrait à nouveau à l’intérieur. il posa ses coudes sur la rembarre, avant de s'adresser à la jeune fille.

« - Quelle nuit magnifique ! Vous ne trouvez pas ? »

Elle leva la tête vers le ciel nocturne. La lune était déjà haute dans le ciel, et les étoiles parsemaient cette voûte sans fin. Les étoiles...sa mère lui avait raconté une histoire sur elle lorsqu'elle était petite. "Les étoiles sont en fait les âmes des personnes mortes, c'est pour cela qu'il y en a autant. Et plus elles brilles, plus l'âme était bonne et généreuse. Un jour, moi aussi je deviendrais une étoile, alors, à ce moment là, n'oublie pas de me regarder de temps en temps....". Étant petite, elle y avait cru, mais maintenant, elle savait bien que c'était faux. Mais elle devait bien avouer qu'elle aurait aimé y croire encore et toujours...malheureusement ce n'était pas possible. Les âmes ne se transformaient pas en étoiles. Et, même si cela semblait être une mort bien douce, cela n'était pas la vérité. La mort était bien plus brutal qu'il n'y paraissait. Elle le savait. Certes, elle ne l'avait pas vécu, mais elle l'avait vu. Et il n'y avait rien d'apaisant à voir quelqu'un mourir, même lorsqu'on pensait que cette personne allait se transformer en étoile...

"Oui, en effet...magnifique..."


Elle resta ainsi dans ses pensée mélancoliques, se ressassant ce passé à la fois si heureux et triste pour elle....Elle avait beaucoup perdue, mais également beaucoup gagné...Soupirant un bon coup, elle s’efforça d'arrêter de penser à des choses aussi sinistres avec quelqu'un avec qui elle sentait qu'elle pourrait beaucoup apprécier.

« - Vous savez, à votre âge, vous devriez essayer de laisser couler les histoires au sujet de votre père. Je m'explique... »

Elle observa de ses yeux bleu azur le visage de Vincent, curieuse d'entendre la suite. Elle ne se confiait que très peu au sujet de son père, et préférait garder le silence, de peur que ce qu'elle raconte reviennent aux oreilles de son papa...Alors qu'on lui parle de lui ainsi était extrêmement rare....on pouvait même dire que c'était un cas unique. L'homme commença à faire les cents pas, comme ci il cherchait comment s'exprimer.

« - Se prendre la tête sur des sujets tel que ceux-là est tellement insignifiant. Futile! Vous devriez prendre cela un peu plus à la légère. Et laisser les choses se calmer. Montrez que vous êtes forte et ne vous laissez pas faire! Il comprendrais qu'il aurait a faire a quelqu'un de combative ! Et s'il fait cela pour vous embêter, alors à force il arrêtera, en voyant que tout cela ne serre à rien étant donné que ça ne vous atteint pas. »

Elise sourit gentiment à son ami. Se battre...c'était quelque chose qu'elle faisait assez souvent, au sens figuré bien évidemment. Ses nombreuses fugues en étaient la preuve, et, même si cela n'était pas directe, ses nombreuses fugues devaient sûrement l'énerver, puisqu'il devait quand même payer ses professeurs dans ces cas-là. Mais bon, elle ne savait pas trop si cela le touchait vraiment car...elle ne le voyait presque jamais. Si peu souvent que le seul souvenir qu'elle ait de lui soit une simple ombre noir en face d'elle...

"Eh bien...disons que je me bats, mais pas vraiment directement. Je fugue très souvent de chez moi pour éviter de participer aux nombreuses leçons que me donnent mon père...mais...je ne sais pas trop si cela le touche...je ne le vois pas assez pour le dire..."


Son sourire était toujours là, mais ce n'était pas un sourire joyeux comme elle en avait habituellement. C'était plus un sourire mélancolique, voir même triste. Cela lui faisait mal au cœur et la soulageait également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 30 Oct - 17:55


Lorsque les masques tombent...


" Eh bien...disons que je me bats, mais pas vraiment directement. Je fugue très souvent de chez moi pour éviter de participer aux nombreuses leçons que me donnent mon père...mais...je ne sais pas trop si cela le touche...je ne le vois pas assez pour le dire... "

Le sourire de la demoiselle était à présent triste, nostalgique, enfin bref, il évoquait bien ce qu'elle ressentait réellement de toute cette affaire. Vincent soupira ; ce qu'il pouvait y en avoir des personnes triste sur cette planète décidément. A croire que la vie était fait pour que vive des choses emplies de souffrances, quelque soit les choix que l'ont fasse, ou même sans a avoir eu fait de choix... Personnellement, Vincent ne croyait pas au "Destin". Pour lui, tout ce qui arrivait était une succession de choix faits par les personnes du monde entier. Après, chacun avait sa propre vision des choses et pensait se qu'il voulait. Mais pour lui, c'était clair. On avait notre avenir en main avec ce que l'on appelait choix. Et tout dépend des autres et de sois même.

Vincent se recula un peu. Il ne savait plus trop quoi dire. En fait si, il avait envie de lui révéler sa véritable identité. Cette jeune fille lui plaisait beaucoup, par sa simplicité et sa fragilité, comparées aux autres dames de la cours qui venait lui parler et demander s'il s'était trouver une femmes, celles ci arrogantes, plats aux as, et bondé de bijoux, parfum, maquillage... Pour lui, il n'y avait pas mieux que la simplicité. Être naturel était mieux qu'être synthétique si puis-je dire.

Son sourire qui avait mystérieusement disparu pendant plusieurs secondes durant, fini par se réaficher de nouveau sur ses lèvres délicates.

« - Mademoiselle Élise, je ne peux rien pour vous malheureusement. Mis à part mes quelques conseils que vous avez apparemment déjà eu bon d'utiliser, je ne peux vous aider plus... Mais vous offrir ma vérité. Vous me plaisez beaucoup, savez-vous. Votre franchise est fort impressionnante dans cette époque de mensonge et de tromperie. »

Il leva sa fine main ganté et l'approcha de son visage. Il saisie son masque somptueux et le retira doucement, laissant apparaitre son doux visage jeune et à la peau opaline. Son sourire se voyait mieux que jamais et son œil était moins impressionnant lorsqu'il était placé sur son beau visage.

« - Vincent Aaron Regnard tel est mon nom au complet. Mais... »

Il apporta de sa deuxième main libre un de ses doigts contre ses lèvres pour lui faire signe de garder le silence, d'un œil complice.

« - Ce doit-être notre petit secret... »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Lun 31 Oct - 10:18

Élise repensait à nouveau à son passé, à son père, à sa mère et tous les aléas de la vie...de sa vie. On pouvait que cela n'avait pas était rose tous les jours, mais bon, ces dernières années, tout cela semblait se stabiliser et lui laisser un peu de temps de repos. A vrai dire, c'était de repos dont elle avait manqué ces dernières années, surtout avec ces évènements qui s'étaient enchaînés sans qu'elle comprenne quoi que ce soit. Mais bon, le passé était le passé, il ne servait en rien de se lamenter la dessus. Même si cela pouvait être difficile, elle devait se battre...

« - Mademoiselle Élise, je ne peux rien pour vous malheureusement. Mis à part mes quelques conseils que vous avez apparemment déjà eu bon d'utiliser, je ne peux vous aider plus... Mais vous offrir ma vérité. Vous me plaisez beaucoup, savez-vous. Votre
franchise est fort impressionnante dans cette époque de mensonge et de tromperie.
»

Elle sourit gentiment à Vincent. Ce qui était sûr, c'est qu'elle venait de se faire un très bon ami. Mais...que voulez-t-il dire par la vérité ? Elle inclina légèrement la tête sur le côté, un petit tic chez elle lorsqu'elle ne comprenait pas quelque chose. Vérité...allait-il lui dire son nom de famille ? Ou....non...il n'allait tout de même pas enlever son masque ?

C'est pourtant ce qu'il fit. Prenant son masque entre ses mains, il l'enleva doucement, révélant son vrai visage à la jeune fille. Il était assez, il devait avoir la vingtaine, peut être moins. Ses cheveux blancs encadraient parfaitement son visage, et s'accordait parfaitement au rouge de ses yeux...de son œil, plutôt. Car elle pouvait voir que sa chevelure masquait son deuxième œil, et elle en conclut alors qu'il n'en avait pas....il devait avoir vécu lui aussi des choses horrible, bien qu'elle ne sache pas lesquelles....et elle préférait ne pas trop lui demander, c'était assez impolie de sa part...mais elle mourrait d'envie de lui poser la question. Peut être que si ils se revoyaient...elle pourrait cette fois ci lui permettre de lui demander, mais elle était en "mode noble", et devait donc rester comme telle...

« - Vincent Aaron Regnard tel est mon nom au complet. Mais... »

Le jeune homme posa un doigt sur ses lèvres, et la regarda d'un petit air complice, qu'elle lui rendit sans problème.

« - Ce doit-être notre petit secret... »

Elle hocha la tête d'un signe positif, tout en lui souriant joyeusement. Puisqu'il lui avait non seulement donné sa réelle identité, mais aussi montré son vrai visage, elle devait bien lui rendre la pareille. Après tout, ce serait injuste qu'elle soit la seule à connaître sa véritable identité. Elle approcha sa main du ruban qui attachait son masque, et en défit le nœud. Elle prit le masque entre ses mains, et regarda Vincent en souriant joyeusement.

"Eh bien, on serait deux à devoir garder le secret alors !"


Maintenant qu'elle n'avait plus son masque, elle se sentait déjà beaucoup plus libre de faire ce qu'elle voulait, et une sorte de poids s'était retiré de ses épaules. C'était toujours comme cela lorsqu'elle allait en soirée, alors que ce poids se retire d'elle en plein bal était assez étonnant. Mais bon, cela ne la gênait pas beaucoup, puisque ainsi, elle redevenait elle même, et pouvait à nouveau être aussi maladroite et naïve qu'à son habitude. C'était bien elle cela...pas un objet ne pouvait être entre ses mains sans finir sur le sol...d'ailleurs...elle avait son masque dans les mains.

Remarquant cela, elle le posa sur la rembarre, car elle préférait le voir ici qu'entre ses mains. C'était à vrai dire bien plus sûr pour ce masque de rester ainsi plutôt que proche d'elle. Encore, en le portant, cela pouvait aller, mais entre ses mains, autant dire tout de suite qu'il allait finir sur le sol de trop nombreuses fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Lun 31 Oct - 12:44


... Mauvaises surprises en suive.





Vincent ne s'attendait pas à ce qu’Élise lui dévoile elle aussi son visage. Elle défit le beau ruban de soie doucement et enleva lentement son masque pour libérer dirait-on son visage. Le jeune homme avait vu juste, elle était à peine âgée de 14/15 ans, vu ses traits jeunes, presque encore enfantins. Ses cheveux qui étaient attachés en chignons toutefois lui donnait des airs encore plus âgé, lui faisant aller vers 15/16 ans. Dans tout les cas, elle était très belle, et adulte, elle le serait d'autant plus.

" Eh bien, on serait deux à devoir garder le secret alors ! "

Vincent afficha cette fois-ci un sourire sincère comme il faisait difficilement en temps normal. Pour une fois, il était content d'être venu à une de ces soirées en dévoilant qu'il était : la jeune Élise ne semblait même pas connaitre la famille Regnard, cette famille dont on ne faisait que de parler depuis plusieurs mois. Ça l'arrangeait fortement, il n'allait pas se faire accablé de question sur les précédents évènements qui avait surgit dans sa vie et qui d'ailleurs l'avait totalement chamboulé. De ce fait, il appréciait encore plus la jeune fille qui se tenait devant lui.

Celle ci d'ailleurs s’avança vers le rebord du balcon et posa son masque de crainte surement de le faire tomber. Il serait en effet bête de briser un si beau masque, fait à la main, vraiment sublime. Il se rappela d'ailleurs qu'il faudrait mieux qu'il remette le siens s'il ne voulait pas avoir d'ennuis, mais, lorsqu'il s'apprêta à le remettre...

« - Mon Dieu, mais vous êtes Aaron Regnard ?! »

Vincent écarquilla les yeux. Non... Non! Quel débile! Quel débile il venait d'être d'avoir enlever ce fichu masque si longtemps! Son expression était celle de quelqu'un qui était en une très mauvaise posture. Il était presque choqué de s'être fait reconnaitre avec ses cheveux coupés. C'était surtout car il était persuadé qu'on ne le reconnaitrait pas qu'il était si déstabilisé. Il tourna son œil vers la personne qui venait de parler. Malheureusement, il s'attendait à ce que ce ne soit QU'UNE personne... Mais déjà, un gros troupeau de personne accourut à l'entente de ce nom, devenu très connu auprès des nobles.Quasiment tout le monde de la fête s'étaient attroupés autour de lui et d’Élise.

« - Vous êtes réellement vivant?! Les rumeurs disaient que vous étiez mort! »

Il ouvrit la bouche, espérant dire quelque chose, mais aucuns son n'en sortit. Il se contentait de regarder les personnes qui lui posaient alors des tas de questions, et qui chuchotaient des choses non discrètement sur lui d'un œil perdu, choqué, stressé.

« - Il parait qu'un homme mal intentionné a pénétré il y a quelques mois de cela dans la demeure familiale et qu'il a tué la cadette de la famille...
- Quelle horreur!
- La rumeur prétend que c'est un ennemi de la famille, mais nous n'en savons rien...
- Si jeune et déjà tourmenté...
- Vous devez savoir de plus que ses parents sont morts dans un accident de calèche il y a dix en de cela... Et qu'il a essayer d'élever sa petite sœur tout seul... Pff! S'il croyait pouvoir éduquer correctement sans parents cette petite fille, c'est qu'il n'était pas du tout dénué d'espoir le pauvre!
- C'est bien vrai...
- Finalement tout ça était bien vrai! Il parait que l'homme qui a tué sa sœur lui a crevé l’œil gauche! »

Vincent serra les poings. Il sentait la colère envahir tout son corps, et son masque tomba par terre, éclatant en miles morceaux.

« - ... C'en est assez... »

Les personnes arrêtèrent de chuchoter et regardèrent Vincent avant de pousser des cri de peur et de surprise. Du sang avait commencer à couler lentement le long de sa joue gauche, là où son œil gauche était caché par ses mèches blanchâtre de cheveux, tâchant d'ailleurs légèrement ceux-ci d'une teinte rouge vif. Sous l'émotion, sa blessure qui n'était pas tout à fait guérie venait de se rouvrir, lui tiraillant la tête et l'"oeil".

Il posa une main dessus et s'enfuit alors en courant, poussant les personnes qui poussèrent de nouveau des cris de surprises, tendis que quelques nobles le suivirent, mais le jeune homme courant plutôt vite, ils abandonnèrent rapidement la course poursuite. Pourquoi tout devait ce terminer comme ça?! Alors que la soirée avait si bien commencer... Faut-il croire que finalement, il était maudit? De plus il avait rencontrer une personne tellement sympathique, il ne voulait pas la quitter de cette manière, sans lui avoir demander si elle aurait accepter de le revoir.

Au bout de plusieurs minute de course dans la rue voisine du manoir, le sang de son œil arrêta de s'écouler, mais avait laisser des goutes de sang tout le long de son parcourt, ce qui faciliterait la possibilité de le retrouver. Il arriva dans un parc et s'assit sur un banc en se tenant l’œil gauche de ses deux mains, serrant les dents sous la douleur et la rage.

« - Bon sang ... Bon sang ... !! »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Lun 31 Oct - 18:32

Élise observa Vincent, qui lui rendit son sourire, d'une manière plus sincère qu'elle l'avait vu habituellement. Cela ne fit qu'accentuer l'affection qu'elle portait pour lui, ce qui était une très bonne chose pour leur amitié naissante.

« - Mon Dieu, mais vous êtes Aaron Regnard ?! »

Elle tourna vivement la tête vers la personne qui venait de parler. Cette dernière paraissait stupéfaite de voir le jeune homme, c'était presque comme s'il dévisageait un fantôme. Intriguée, elle regarda son ami et l'inconnu tour à tour, se demandant ce qu'il voulait dire par là. Elle ne s'impliquait que très peu dans les affaires des nobles, alors ce ne serait pas très étonnant pour elle de ne pas être au courant d'un affaire à ce sujet. Petit à petit, un attroupement se créa autour des deux jeunes gens. Elle ne comprenait plus grand chose à vrai dire, tout le monde parlait en même temps, et elle ne put comprendre qu'une seule phrase avant d'être définitivement perdue.

« - Vous êtes réellement vivant?! Les rumeurs disaient que vous étiez mort! »

La jeune fille écarquilla les yeux. Vincent ? Mort ? Mais qu'est-ce qu'ils racontaient ? Il était pourtant bel et bien vivant, se tenant juste à côté d'elle ! Mais...d'un côté pourrait expliquer son unique œil...Mais bon, elle était très certainement celle qui le connaissait le moins à cette soirée...alors elle n'avait pas vraiment son mot à dire sur le coup. De plus, tout le monde parlait en même temps, ce qui ne l'aidait pas vraiment à réfléchir. Elle n'entendait même plus ses propres pensées, et ne comprenaient pas plus les phrases d'autrui. Elle regarda son ami, qui avait l'air d'être aussi surpris qu'elle sauf que...quelque chose n'allait pas. Mais alors pas du tout. Cela se voyait facilement sur son visage, mais les nobles ne l'avaient visiblement pas remarqué...puisqu'ils continuaient leur brouhaha incessant. Soudain, elle entendit un bruit d'objet se brisant en direction du sol. Elle était douée pour reconnaitre ce bruit, puisque cela lui était souvent arrivé. Elle baissa la tête vers l'objet en question, et découvrit le masque de Vincent, brisé en mille morceaux.

« - ... C'en est assez... »

Du sang coula sur sa joue. Une larme de sang, pour être exacte. Des gens poussèrent des cris de surprise, parfois de peur. Des cris horrifiées. Élise trouvait cela répugnant. Non pas cette larme qui coulait, mes ces gens. Ces gens qui n'hésitaient pas à se moquer, à cacher leur vrai sentiment sous une carapace de puissance et de noblesse.

Posant une main sur son "oeil" qui pleurait, il se mit à courir, se frayant un chemin entre la foule, qui s'écartait pour lui laisser place. Certains essayèrent de le poursuivre, mais sa vitesse était trop grande pour cela. Alors qu'elle même...elle avait l'habitude de courrir avec ses fugues. Alors elle avait peut être une chance de réussir à le suivre. Elle commença à son tour de courir, assez rapidement grâce à ses chaussures sans talons. Elle n'hésita pas à bousculer des personnes pour passer, car la foule s'était refermée, et semblait vouloir lui poser des questions à elle, à présent.

Elle courut longtemps. Un peu trop longtemps à son gout. Surtout qu'elle ne voyait plus son ami. Elle l'avait perdu de vue. Mais elle n'allait pas se laisser faire aussi facilement. Elle commença donc à marcher, observant les alentours, espérant trouver une trace de lui. Au bout d'un moment, comme elle s'y attendait, elle trébucha sur une sorte de bâton, encore une fois qui semblait avoir été posé là spécialement pour elle. Décidément, les objets semblaient être faits pour la faire trébucher...Elle réussit à se rattraper sur un bord d'escalier, mais se salit le bas de la robe, et s'écorcha un peu la main. Tant pis...elle avait l'habitude de cela. Alors qu'elle s'apprêtait à se relever, elle aperçut des taches de sang sur le sol. Intriguée, elle se pencha vers celles-ci, pour vérifier qu'elle ne se trompait pas. Non, c'était bien du sang....et la trace était fraiche. Enfin, cela se voyait puisque le sang était encore parfaitement liquide, et ne s'était pas encore "mélangé" avec le sol.

Elle se releva, et commença à suivre la trace, étant quasiment sûr que c'était celle de Vincent. Après tout, il avait versé une larme de sang un peu plus tôt, alors il serait normal que ce soit lui. Elle suivit la trace pendant quelques minutes, avant de déboucher sur un parc assez joli, mais désert. Enfin, presque désert, puisqu'une personne était assise en plein milieu de celui-ci. Vincent, à tout les cas. Elle poussa un soupir de satisfaction.

"Je t'ai trouvé, Vincent..."


Maintenant qu'il n'y avait plus aucun nobles, elle pouvait faire comme elle le voulait avec ses manières, et donc le tutoyer sans problème. Elle se sentait suffisamment proche de lui pour faire cela...

S'approchant de son ami, elle s’accroupit en face de lui, l'observant d'un air compatissant et gentil. Elle dirigea sa main vers sa tête, et lui caressa les cheveux comme lorsqu'elle le faisait avec les enfants. De manière régulière et douce...Car elle voyait bien qu'il était bouleversé, et n'importe qui aurait pu le deviner. Elle en était certaine. Peut être même en colère, mais cela, elle n'en était pas sûr.

"Ça va aller...tout va bien maintenant....ils ne sont plus là..."


Elle détestait voir ses amis triste, et puisque Vincent faisait partie de ses amis, elle était loin d'être prête à rentrer chez elle, même si elle risquait de se faire punir. A vrai dire, c'était le cadet de ses soucis en ce moment même. Elle voulait le consoler, mais elle ne savait pas trop comment...elle espérait que des paroles suffiraient. D'un côté, cela faisait toujours du bien de se confier à quelqu'un sur des problèmes. Et lui, il l'avait écouté lorsqu'elle avait parlé de son père, alors il pouvait être sûr qu'elle l'écouterait toute la nuit s'il le fallait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Mar 1 Nov - 10:23


Le passé nous hanteras Toujours.


Sans qu'il ne l'ai remarqué, la neige avait commencé à tomber lentement dans le beau petit parc verdoyant mais sombre pour cause le manque de lumière du soleil. Les petits flocons blancs se déposait doucement sur les épaules du jeune homme ainsi que sur ses cheveux où il était difficile de distinguer ces petits morceau d'eau congelés, étant donné que les deux étaient de la même couleur. Il n'y avait d'ailleurs, pas que la neige qu'il n'avait pas remarqué, mais aussi la petite personne qui l'avait suivit jusqu'ici grâce aux traces de sang qu'il avait parsemé le long de sa fuite précipité.

Il continuait a voir se défiler dans ses pensées toutes ces scènes énormément douloureuse pour lui, aussi bien psychologiquement que physiquement, et poussa un gémissement de douleur et se recroquevillant légèrement sur lui. Il sentit alors quelqu'un se pencher près de lui, et venir lui caresser doucement les cheveux ce qui lui fit ouvrir son œil valide. Son regard se posa sur la petite Élise qui l'avait suivit jusqu'ici. Mon Dieu... après tout cela, elle avait quand même eu le courage de le poursuivre même là? Elle n'avait pas peur de lui? Ne le méprisait pas? C'était bien plus qu'une surprise pour le pauvre Vincent qui n'avait pas l'habitude de croiser des gens de la sorte. Encore une fois, il se rendit compte qu'il était tomber sur quelqu'un d'extrêmement gentils et bien, ce qui le changeait de d'habitude.

" Ça va aller...tout va bien maintenant....ils ne sont plus là... "

Il leva alors une de ses mains, pour écarter celle de la jeune fille, doucement, non pas en signe de rejet, mais plutôt en signe pour lui dire de ne pas le toucher. Dans le sens ou il n'aimait pas cette caresse, qui au contraire l'apaisait, mais parce qu'il se sentait tellement, tellement honteux qu'il aurait voulu partir loin de toute présence humaine pour croupir seul avec ses maudites pensé et son passé chaotique.

Il essuya le sang légèrement sec sur sa joue et continua de la regarder. Son regard se faisait vide, fatigué, démoralisé, mais il tenta tout de même d'afficher un faux sourire de façade peut-être détectable.

« - ... Mais je vais très bien, mademoiselle... »

La main qu'il avait gardé de la jeune fille dans la sienne, il la serra. Doucement. Tristement. Avec détresse. Puis retira sa main et la posa sur sa jambe. Il baissa alors la tête et soupira doucement, fixant bêtement le sol en plissant son œil.

« - Je vous ai entrainé dans tout cela... Et j'en suis fort navré... Vous feriez mieux de rentrer chez vous, non? »

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Mar 1 Nov - 11:44

La neige commençait à recouvrir le sol, le métamorphosant complétement par sa blancheur et sa beauté. Se paysage magnifique le rendait également mélancolique, car c'était souvent les jours de neiges qui nous rappelaient les moments difficile. Et cela devait rendre ce moment encore plus triste pour Vincent...Ce dernier repoussa doucement la main d’Élise, la gardant malgré tout dans la sienne. Il lui sourit, ce qui la choqua d'une certaine manière. Comment pouvait-on sourire dans ce genre de situation ? Elle se le demandait bien, et se posait également la question de comment on pouvait avoir la force d'afficher un sourire comme celui-ci.

« - ... Mais je vais très bien, mademoiselle... »

Très bien ? C'était un mensonge assez facile à reconnaitre. Comment aller très bien dans un moment comme celui-là ? Elle pouvait se faire duper par bien des choses, mais ceci n'en faisait pas partie. Elle ressentait sa détresse, et, surtout, la voyait sur son visage triste. Il devait avoir vraiment beaucoup de volonté pour réussir à lui mentir de la sorte. Mais elle ne comprenait pas...pourquoi refuser son aide ? Surtout que, d'après ce qu'elle avait compris, l'aide était une chose que les gens ne lui offraient que très peu...

Elle ressentit une très légère pression à sa main. Si légère qu'elle aurait pu croire ne pas l'avoir sentie. Seulement, la manière dont Vincent l'avait serré, avec une tristesse qu'elle n'avait jamais vu auparavant, ne put que la forcer à admettre que ce n'était pas son imagination. Il lâcha sa main presque aussitôt après, comme pour cacher sa détresse actuelle.

« - Je vous ai entrainé dans tout cela... Et j'en suis fort navré... Vous feriez mieux de rentrer chez vous, non? »

Rentrer chez elle ? Jamais de la vie ! Elle n'avait pas fait tout ce chemin, et n'avait pas accepté de faire une soirée qui lui avait semblé si ennuyeuse au début pour retourner chez elle sans avoir consolé son ami, qui en plus avait égayé ce bal ! C'était très loin d'être son genre !

La jeune fille souffla un petit coup, avant de s'approcher un peu plus de Vincent, et de le prendre dans ses bras pour l'apaiser, ne serait-ce qu'un peu. Elle n'était pas prête de s'en aller, et tant pis comment réagirais son père lorsqu'elle retournait chez elle à une heure extrêmement tardive !

"Je ne retournais pas chez moi tant que tu ne te sentiras pas mieux. Et puis...ne refuse une aide qu'on t'offre, surtout que, si j'ai bien compris, tu n'en reçois que très peu..."


Elle recommença à lui caresser les cheveux, doucement et de manière régulière. Elle ne voulait surtout pas le voir encore plus triste qu'il ne l'était déjà, mais verser des larmes étaient parfois nécessaires si l'on voulait tourner la page...et il semblait que son ami n'ait pas encore tourné cette page...Seulement il devait la tourner s'il souhaitait aller de l'avant...

"Vincent...tu peux te confier à moi si tu le souhaites. Je ne répéterais rien, et je t'écouterais, c'est promis. Je n'aime pas voir mes amis triste...toi y compris. Alors, essaye de tourner la page, même si c'est dur, d'accord ? La vie n'est pas faite que de mauvaises choses...c'est juste que ce sont elles qui arrivent en première....pour nous mettre à l'épreuve..."


On pouvait être sûr que ce genre de paroles, elle ne les sortiraient pas souvent. Elle ne le faisait que pour son ami, et n'était pas prête de recommencer à dire des phrases aussi réfléchis...mais elle le faisait pour Vincent. Et cette simple chose suffisait à lui donner la volonté de le consoler, de rester auprès de lui dans cette neige, dans ce froid...

Froid auquel elle pouvait remédier, d'ailleurs. Ses cheveux étaient suffisamment longs pour la réchauffer, son ami y compris. Elle s'écarta quelques secondes de lui, défaisant sa coiffure. Sa chevelure retomba gracieusement sur le sol, révélant son réel visage, d'un air purement naïf et enfantin. Elle se rapprocha à nouveau de lui, et recommença à l'enlacer tel une mère le ferait pour son enfant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Ven 4 Nov - 10:42


Si seulement je pouvais oublier...


Vincent ouvrit un peu plus son œil en sentant la douce étreinte de la jeune fille. Il n'était pas -mais alors pas du tout- habitué à se faire prendre dans les bras -et encore moins par une fille!- de quelqu'un et cela éveilla un étrange sentiment en lui. Non pas de la joie, mais plutôt, du soulagement : cela l'apaisa très légèrement. Il soupira de nouveau, se laissant prendre au jeu et ferma doucement son œil.

" Je ne retournais pas chez moi tant que tu ne te sentiras pas mieux. Et puis...ne refuse une aide qu'on t'offre, surtout que, si j'ai bien compris, tu n'en reçois que très peu... "

Sa petite main vint alors de nouveau caresser ses cheveux soyeux et blancs à reflets grisâtres. Il se sentait bien. Affreusement bien. C'était le tout premier geste d'affection qu'il avait depuis au moins dix ans. Un énorme lapsus de temps, qui au fur et a mesure lui avait enlever toute notion sur le sujet de la tendresse. Le dernier câlin semblable à celui-ci était celui que Rosa lui avait fait, la veille de sa mort. Tout en y repensant, très vite, il ne sentit pas les larmes lui monter aux yeux mais les ravala rapidement par automatisme.

" Vincent...tu peux te confier à moi si tu le souhaites. Je ne répéterais rien, et je t'écouterais, c'est promis. Je n'aime pas voir mes amis triste...toi y compris. Alors, essaye de tourner la page, même si c'est dur, d'accord ? La vie n'est pas faite que de mauvaises choses...c'est juste que ce sont elles qui arrivent en première....pour nous mettre à l'épreuve... "

Pour ce qu'on pouvait appeler une "gamine" de cet âge, Élise se montrait d'une maturité impressionnante. Cela étonna grandement le jeune homme d'ailleurs. Et puis, elle ne considérait déjà comme un ami? Elle ne connaissait rien de lui, et elle l'appréciait déjà. Si elle savait ce qu'il avait vécut, peut-être qu'elle l'aimerait moins, ou bien, le contraire... Il ne savait pas s'il devait parler. il savait que si rien qu'en y repensant il avait la larme à l’œil, en parler le ferait pleurer comme jamais. Il n'avait jamais exprimé de ses propres mot, dit la vérité et ce qui s'était passé de sa bouche, de ses pensées, de ce qu'il avait assisté. Mais personne justement ne pourrais décrire ce qui s'était passé à par lui, lui qui avait subis tout. Même pas son cher Rufus.

« - ... Je suis... Très touché de votre gentillesse, mademoiselle Élise. Mais... Je crains de ne pas avoir la force de vous en parler... Pour le moment. »

Peut-être qu'avec quelques encouragement à parler, il se livrerait à elle. Il était dans un semblant de déprime passagère et donc, avant plus de facilité à laisser libre court à ses vrais ressentis et sentiments, comparé à en temps normal ou il ne faisait que faire le clown et se cacher derrière une aptitude tout autre que lui.

Il déposa doucement au passage son visage contre son cou, fermant lentement son œil et essayant de se vider l'esprit. Il respira par ailleurs le parfum d’Élise et sourit légèrement ; une odeur familière... On aurait pu dire le parfum qu'avait sa mère lorsqu'il était petit et qu'elle venait la chercher dans ses bras pour le câliner... Ses joues rougir à peine en repensant à ces petits moments tellement tendres et ... tellement loin.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Dim 6 Nov - 14:34

Elise avait toujours un peu de mal à croire qu'elle avait dit de telles paroles. Par rapport aux paroles qu'elle disait le plus souvent, on pouvait être sûr qu'il y avait une grande différence. Mais bon, ce genre de phrases étaient dédiées à ses amis, lorsqu'ils étaient tristes...et puisqu'un de ses amis était actuellement en pleine déprime, elle avait sortit une de ses phrases qu'elle ne sortait tout simplement jamais en temps normal.

« - ... Je suis... Très touché de votre gentillesse, mademoiselle Élise. Mais... Je crains de ne pas avoir la force de vous en parler... Pour le moment. »

S'il n'avait pas la force de lui en parler, elle n'allait pas insister. Mais elle continuait de penser que ce serait mieux pour lui de pouvoir se confier à quelqu'un. Ne serait-ce qu'à une seule personne, et une seule fois, cela pourrait suffire à le soulager un peu, à lui mettre un peu de baume au cœur. Surtout qu'il n'avait décidément pas l'air d'avoir beaucoup de monde à qui faire confiance...Mais elle espérait qu'à ses yeux, elle fasse partie des gens à qui il faisait confiance...car c'était la vérité, elle se considérait comme digne de confiance, et ne se souvenait pas avoir divulgué des secrets qu'on lui avait confié...

"Si tu ne veux vraiment pas en parler, je respecte ton choix. Mais je pense sérieusement que cela te ferais du bien de te confier un peu à quelqu'un..."
fit-elle d'une voix douce

Vincent posa son visage contre le cou de la jeune fille, qui continuait de lui caresser les cheveux avec une tendresse maternelle. Sincèrement, elle était très curieuse de savoir ce qui pouvait autant bouleverser son ami, mais elle préférait d'abord l'aider à tourner la page, même si elle devait ne rien savoir de plus sur lui. Elle souhaitait le revoir comme il l'avait été à la fête...à moins que ce ne soit un masque pour camoufler sa tristesse, elle ne savait pas trop. Et ce n'était certainement pas elle qui allait le deviner aussi facilement. Après tout, même si elle le considérait déjà comme un ami, ils se connaissaient à peine...Mais bon, elle faisait partie de ces gens qui s'attachaient avec une énorme vitesse à autrui, et elle ne comptait pas vraiment changer ce trait de caractère...et de toute manière, même si elle l'avait voulu, elle n'aurait jamais réussit à changer.

Elle s'écarta de son ami, et se releva. La neige recouvrait maintenant entièrement les lieux, et il commençait à faire très sérieusement froid. Chaque respiration de sa part laissé un petit nuage de buée, qui prouvait une fois de plus que le froid commençait à prendre le dessus. Il valait mieux qu'ils aillent dans un endroit au chaud s'ils ne voulaient pas attraper un rhume ou quelque chose comme cela. Elle tendit sa main vers Vincent, l'invitant à se relever lui aussi.

"Viens, allons parler de tout cela au chaud."


Par parler, elle voulait bien évidemment dire par là que son ami se confie à elle, car plus elle regardait son visage triste, plus elle pensait et ressentait le fait qu'il avait vraiment besoin de se soulager le cœur. On voyait facilement qu'il avait besoin d'aide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Ven 9 Déc - 10:20


La gentillesse n'a pas de limite ?


Alors que Vincent était bercé par la douce mélodie de la neige silencieuse qui tombait sur ses cheveux et ses vêtements, Élise se releva doucement, se qui fit rouvrir l’œil du jeune homme. Il la regarda d'ailleurs, sourcils haussés. Il fut aussi étonner en voyant la main de la jeune fille tendue vers lui. Il se se posa pas vraiment de questions et déposa la sienne dans celle d’Élise. elle avait froid ! Sa main était gelée.

Le jeune noble se releva doucement et secoue légèrement la tête, faisant tomber la neige accumulée sur ses cheveux de presque même couleur. Il alla poser sa deuxième main sur celle d’Élise, ayant pris d'ailleurs la deuxième qu'elle avait et les serra fortement pour les réchauffer un minimum. Il se mit à lui sourire doucement.

« - Vous avez tout à fait raison Milady. »

Il lui lâcha les main sauf une ; et l'entraina doucement hors du parc. Il s'arrêta devant la route et observa les boutiques et habitations qui se trouvait autour d'eux avant de voir un café ouvert. Il en profita et lui fit un petit signe de tête en guise d'invitation a s'y rendre. Il traversa donc la route sans lâcher la main de la jeune demoiselle puis rentra dans la "boutique" avant de s'installer à une table.

Le décor du café était plutôt joyeux. Enfin, il n'était pas sobre et terne, il y avait des couleurs et des objets qui décorait un peu partout ce qui mettant tout de suite de l'ambiance chaleureuse. Mais malgré ça, Vincent continuait de garder cet air si triste et désespérer, même sans s'en rendre vraiment compte.

Relevant son regard vers la jeune demoiselle à présent assise en face de lui sur la banquette moelleuse qui entourait la table, il soupira et se mit enfin a parler.

« - Vous semblez doté d'une grande bonté. Et je trouve ça rare de nos jours. Et c'est pour cela que j'accepte de vous faire confiance... Je veux bien vous raconter mon histoire. »

En temps normal, il avait beaucoup de mal a faire confiance aux personnes. Et encore plus a de parfaits inconnus! Mais il avait fait exception pour cette petite personne en face de lui qui avait d'une, avouer ses problèmes parentaux au jeune homme et de deux, été tellement gentille avec lui. Il savait qu'il pouvait lui accorder sa rare confiance.

Il s’affala contre le dossier de la banquette et perdit doucement son sourire, regardant dans le vide.

« - ... Très tôt, j'ai perdu mes parents. Morts dans un accident de calèche. Ma petite soeur était trop jeune ... Beaucoup trop jeune pour devoir subir de telles choses. Donc je m'étais promis de l'élever comme il se devait. Malheureusement, je ne pouvais pas remplacer un père et une mère à la fois... Je n'étais que... Son frère... »

Son regard se faisait légèrement perdu. Ça lui arrivait souvent lorsqu'il se replongeait dans la tourmente de son passer. Mais malgré cela, il continuait à lui raconter tout ce qui s'était passer, comme si il s'enlevait au fur et à mesure un énorme poids au cœur.

« - Malgré tout, elle allait bien. Elle était joyeuse, souriante, rigolait tout le temps avec moi... En fait, je crois que c'est elle qui m'a fait oublier l'absence pesante des parents. Et je n'aime pas ça. Mon devoir de Grand-frère m'oblige à la protéger. Mais je n'y arrivais pas bien. Surtout ce... Soir... »

Il fronça doucement les sourcils et serra ses mains l'une contre l’autre, celles ci sur ses genoux. Son unique oeil brillait d'une légère mélancolie indescriptible. Il reprit peu après sa tirade.

« - Un soir, alors que je dormais, des "cambrioleurs" s'introduire chez moi. Il me tirèrent de mon lit, un couteau sous la gorge, me menaçant de m'ôter la vie à tout moment. Des cambrioleurs qui s'en prennent au Maitre de Maison... Tss... Ce n'était qu'un prétexte car en fait, c'était l'un des grands hommes de l’aristocratie qui cherchait depuis toujours à ternir l'image des Regnard... D'ailleurs, ce salaud a bien réussis son coup, comme vous aurez pu le voir précédemment à la fête. »

Il se mit à serrer fortement les poings pour se retenir de faire quoique ce soit, la colère s'étant temporairement emparé de lui. Il prit une bonne inspiration et se calma finalement après quelques minutes de prise de tête silencieuse avec lui même. Il se mit à regarder Élise et reprit finalement son histoire.

« - Comme je ne voulait pas me laisser faire, je me suis mit à me débattre et a crier. Mais... à l’aide du couteau qu'il avait, il me trancha l’œil gauche. Je n'avais jamais ressentit pareille douleur. Je me souviens encore du sang chaud qui coulait abondement le long de ma joue... Mon hurlement avait réveiller, cependant, quelqu'un. Ma petite sœur. Elle ouvrit à ce moment la porte... Et même si je lui criait qu'elle devait partir, un des l'homme la... Il la... Il me l'a arracher. Elle était trop jeune... Trop jeune! Bon sang...! Je ne comprend pas encore comment tout cela est arriver...!! »

Il posa une main sur sa tête et la baissa doucement, l’œil plissé. Il reprenait son souffle, dû a l'énervement qu'il venait de laisser paraitre dans le ton qu'il avait utiliser pour la fin de sa phrase. Cette époque le heurtait tellement que lorsqu'il en parlait, il avait l'impression de la revivre, revoyant toute la scène dans sa tête. Tout. Le corps meurtrie de sa petite sœur... Rufus qui vint à son secours... Cette immense douleur, à son oeil qui n'étais plus fonctionnel... Il voulait oublier. Tout, tout, tout oublier. Mais il ne pouvait pas...

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Ven 9 Déc - 17:11

Elise attendait patiemment que Vincent lui prenne la main, comprenant parfaitement sa douleur. Même si elle ne savait pas d'où venait cette dernière, on pouvait dire qu'elle en avait vécut, des mauvais moments. Son passé n'était pas très glorieux...et le simple fait d'y penser la faisait presque déprimer. Mais elle avait tellement l'habitude de refouler ce genre de sentiments au fond d'elle qu'on aurait pu croire qu'elle était courageuse de sourire ainsi après tout ce qui s'était passé. Et pourtant, c'était loin d'être le cas. C'était de la lâcheté. Elle fuyait ces sentiments au lieu de les affronter. Et elle était loin de s'en vanter...

Elle chassa ces pensées de son esprit. Elle ne devait pas penser à cela maintenant. Il s'agissait de son ami. Pas d'elle. Celle-ci aida donc le jeune homme à se relever, puis attendit une fois de plus, le temps qu'il retire toutes cette magnifique neige de ses cheveux, qui semblaient posséder la même couleur. Elle sentit une pression au niveau de sa main, et posa les yeux sur celle-ci. Les deux mains de Vincent recouvraient celles d’Élise, la réchauffant légèrement. Après quoi, il fit un petit sourire, comme le faisait ceux qui venaient d'être consolé après un dur moment. Pourtant, il était encore loin d'être consolé, cela se voyait une fois de plus à son regard triste et mélancolique...

« - Vous avez tout à fait raison Milady. »

Il retira sa main de la sienne, sans pour autant complétement la lâcher. Il l'a conduisit lentement en dehors du parc, puis chercha des yeux une petite boutique où ils pourraient aller. Il lui suffit de quelques secondes pour repérer un petit bâtiment sympathique, et le désigner de la tête à la jeune fille, qui le suivit sans difficulté. Une fois dedans, ils se dirigèrent directement vers une table un peu à l'écart des autres, histoire que personne ne puisse écouter leur conversation. Après deux ou trois coup d'oeil ici et là, Élise fut prise par cette ambiance chaleureuse, et failli reprendre sa bonne humeur habituelle. Mais, en repensant à celle de son ami, elle se dit que ce ne serait pas vraiment très gentil de sa part d'être aussi heureuse dans un moment pareille.

Une fois bien installée, sur une banquette confortable, elle fixa du regard Vincent, attendant qu'il prenne la parole. Car, à vrai dire, elle n'avait pas grand-chose à dire, ni à faire, tant qu'elle ne prenait pas en conscience les faits de son passé. Et elle avait la net impression que cela allait bientôt se faire...Le jeune homme soupira, et rompit le silence de la table.

« - Vous semblez doté d'une grande bonté. Et je trouve ça rare de nos jours. Et c'est pour cela que j'accepte de vous faire confiance... Je veux bien vous raconter mon histoire. »

La jeune fille fut touchée par le fait que Vincent lui accorde sa confiance. Même si elle n'avait jamais eu trop de difficulté dans ce niveau là, elle aimait ressentir une sorte de "lien" qui l'unissait à autrui. C'était réelement l'une des choses qui lui faisait le plus plaisir. Et elle n'était pas du genre à le cacher. Sauf que là, être joyeux n'était pas vraiment le meilleur comportement dans ces cas-là...Elle lui sourit malgré tout, attendant d'entendre la suite. Elle remarqua qu'au fur et à mesure que les secondes passaient, le sourire de son ami se perdait dans un vide infini...pour finalement disparaitre.

« - ... Très tôt, j'ai perdu mes parents. Morts dans un accident de calèche. Ma petite soeur était trop jeune ... Beaucoup trop jeune pour devoir subir de telles choses. Donc je m'étais promis de l'élever comme il se devait. Malheureusement, je ne pouvais
pas remplacer un père et une mère à la fois... Je n'étais que... Son frère...
»

Elle digéra ces premières paroles, déjà extrêmement triste pour un début d'histoire. En général, les passés commençaient avec une pointe de bonheur, et se finissaient dramatiquement...et parfois même, cela pouvait être le parfait inverse. Mais vu comment cela était partie, et vu le ton du jeune homme, elle sentit que son malheur ne s'était pas stoppé là...

« - Malgré tout, elle allait bien. Elle était joyeuse, souriante, rigolait tout le temps avec moi... En fait, je crois que c'est elle qui m'a fait oublier l'absence pesante des parents. Et je n'aime pas ça. Mon devoir de Grand-frère m'oblige à la protéger. Mais je n'y arrivais pas bien. Surtout ce... Soir... »

Une fois de plus, elle dût se retenir de pleurer. Elle était déjà assez sensible sur ses propres histoires, mais alors sur celles des autres....elle devait toujours verser une ou deux larmes, avant de se transformer en fontaine. L'ironie en elle, c'était en général de pleurer au moins deux fois plus que celui qui avait vécu une mauvaise chose. Et c'était le cas de Vincent....qui retenait si bien ses larmes qu'elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment il faisait. Ce genre de choses n'étaient pas courantes...

« - Un soir, alors que je dormais, des "cambrioleurs" s'introduire chez moi. Il me tirèrent de mon lit, un couteau sous la gorge, me menaçant de m'ôter la vie à tout moment. Des cambrioleurs qui s'en prennent au Maitre de Maison... Tss... Ce n'était
qu'un prétexte car en fait, c'était l'un des grands hommes de l’aristocratie qui cherchait depuis toujours à ternir l'image des Regnard... D'ailleurs, ce salaud a bien réussis son coup, comme vous aurez pu le voir précédemment à la fête.
»

Ce genre de procédé pour ternir l'image d'une famille de nobles étaient très courant. Et c'était vraiment l'une des pires choses que l'on pouvait faire à autrui...Elle baissa légèrement la tête. Le simple ton suffisait à la rendre triste, mais alors, voir ce visage si triste et mélancolique empirait son cas à elle...

« - Comme je ne voulait pas me laisser faire, je me suis mit à me débattre et a crier. Mais... à l’aide du couteau qu'il avait, il me trancha l’œil gauche. Je n'avais jamais ressentit pareille douleur. Je me souviens encore du sang chaud qui coulait abondement le long de ma joue... Mon hurlement avait réveiller, cependant, quelqu'un. Ma petite sœur. Elle ouvrit à ce moment la porte... Et même si je lui criait qu'elle devait partir, un des l'homme
la... Il la... Il me l'a arracher. Elle était trop jeune... Trop jeune! Bon sang...! Je ne comprend pas encore comment tout cela est arriver...!!
»

Il avait tout perdu. Tout. Et pourtant, il avait tant réussit à sourire lors de ce bal masqué. Elle se demandait réelement comment. Elle avait certes perdu, mais pas autant que lui, et, pourtant, c'était elle qui était capable de s'enfermer dans sa chambre pendant des jours et des jours sans manger. Alors que lui, il continuait sa vie. Elle n'arrivait pas à comprendre d'où venait cette force...

Élise aurait voulu lui parler, le consoler. Mais pour le moment, elle même n'arrivait pas à retenir ses larmes. Il en coula une sur sa joue, puis deux, puis trois....et ainsi de suite. Elle avait beau se retenir du mieux qu'elle le pouvait, c'était impossible. Elle allait bientôt de nouveau pleurer comme une madeleine. Et ce n'était pourtant pas à elle de pleurer. Décidément, elle ne changerait jamais, elle...

Puisque les mots refusaient de sortir entre ses sanglots, la jeune fille se leva, et vint prendre dans ses bras Vincent, pour lui montrer qu'elle le soutenait de tout son petit cœur. Elle le serra tendrement, tout en laissant quelques larmes de plus couler sur ses joues, accompagnant ses sanglots. C'était vraiment plus fort qu'elle. Il fallait toujours qu'elle pleure à la place de ses amis....elle était vraiment trop sensible à ce genre de choses....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Scars of Past❞


♫ Messages : 85
♪ Age : 25
♫ Localisation : Sous le sapin pour attendre les cadeaux de Papa Noël~!
♪ Emploi/loisirs : Enquiquineur du peuple ♥
♫ Humeur : Mais quelle question! Toujours de bonne humeur, ahah ♫



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Mar 13 Déc - 14:28


Douce Amitié.


Vincent avait enfin délivré tout ses ressentis. Tout. Enfin, plutôt, tout ce qui c'était passer ce soir là, et non le reste, car celui-ci était d'autant plus difficile à raconter. Mais vu comme il était partit, il était fort possible qu'il continue. Mais un peu plus tard ; sans qu'il n'ai le temps de comprendre quoique ce soit, il entendit la jeune fille sangloter, celle-ci toujours assise. Relevant son oeil rubis vers elle, il haussa les sourcils, puis, n'ayant pas le temps de dire quoique ce soit, elle vint le prendre sans ses bras, se levant de sa banquette. Sur le moment, Vincent s'en voulut énormément. Faire pleurer les filles, ce n'était pas son genre du tout! Mais il fallait croire que la demoiselle était très sensible, au point de compatir affreusement à ses malheurs. Ça le touchait. Mais il ne voulait pas qu'elle ai mal pour les autres. Ce genre de personnes, qui "épongeait" les ressentit des autres et vivait en même temps que les personnes leur douleurs, il connaissait bien. Et savait qu'à force, cela devait être épuisant. Aussi, il passa ses bras autour de la frêle taille de la jeune noble et la serra aussi contre lui, puis se décala et l'invita à s'assoir sur la banquette, la serrant contre son torse.

Il se mit à soupirer et posa une main sur sa tête. Il avait l'impression de rejouer en somme, un léger rôle de grand-frère, et cela le soulageait tout particulièrement. De sa poche, il sortit un mouchoir en tissus doux et le passa le long de ses petites joues rougit de par ses sanglots. Il afficha tout en faisant cela un sourire réconfortant et lui dit d'une voix toute aussi douce que le mouchoir ;

« - Allons, allons... Vous n'allez tout de même pas pleurer pour moi... Il y a déjà eue des larmes versées sur cette histoire, vous pouvez vous passer de cela, je vous en rassure. Donc chassez-moi ce vilain chagrin de votre joli visage. »

Il déposa le bout de tissus dans la main de la jeune fille au cas où si elle en aurait encore besoin. Sait-on jamais, les sanglots ne se contrôlent pas, donc de temps en temps, il arrive qu'ils reparte prématurément, sans qu'on ne puisse rien y faire. Donc, mieux valait être équiper pour cet éventuel cas.

Tendis qu'il serrais doucement et d'un bras la jeune fille contre lui, il en profita pour lui commander un chocolat chaud à une serveuse qui était venue, alarmée par les sanglots d’Élise. Vincent rassura d'ailleurs la pauvre femme qu'il n'y avait rien de grave, et celle-ci repartie pour donner sa commande, légèrement hébétée. Après cela, le jeune homme regarda la petite créature, toujours blottie dans ses bras, lui souriant de nouveau.

« - Je vous promet que notre prochaine rencontre sera moins bouleversante que cela. Je m'en veux à vrai dire de vous avoir fait pleurer de la sorte. »

Après la fin de sa phrase, la serveuse revint avec le tasse de chocolat chaud et fumante, à l’odeur alléchante. La femme leur offrit même deux parts de gâteau, et Vincent la remercia d'un sourire charmeur. Décidément, que de bonnes âmes il croisait dans cette soirée! C'était la journée il faillais croire.

Il rapprocha du bord de la table l'assiette d'une des parts de gâteau suivit du chocolat chaud, puis s'adressa à Élise, d'un ton serein, un peu plus qu'avant, faisant comme si rien ne c'était passé, rien ne c'était dit.

« - Tenez, reprenez-donc des forces. C'est important. Courir après les gens donne forcément faim, non? »

Il lui sourit d'un air amusé et taquin, espérant maintenant l'avoir tout de même calmer un minimum par ses paroles et le petit repas qui se présentait à elle.

_________________
I must be your « light » when you're in the « dark ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Evening Star❞


♫ Messages : 118
♪ Age : 20
♫ Localisation : Dans mon manoir...ou en train de fuguer ♪
♪ Emploi/loisirs : Danse et...course poursuite ?
♫ Humeur : Joyeuse et pleine d'énergie !



MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ] Ven 23 Déc - 12:11

Elise continuait de pleurer. Elle n’arrivait plus à se retenir, c’était vraiment plus fort qu’elle. Elle avait toujours été comme cela, à pleurer pour les autres quand ils racontaient une histoire triste. Et elle ne risquait pas de changer de si tôt. Elle avait beau tenté de se calmer, et de penser à des choses heureuses, comme lorsqu’elle dansait, elle n’arrivait pas à se sortir cette histoire de la tête. Elle sentit alors des bras se resserrer autour de sa taille. Elle regarda de ses yeux humides Vincent, qui déposa un mouchoir doux au contact sur ses joues, de façon à sécher ses larmes. Il déposa ensuite ce même mouchoir dans sa main, tout en parlant d’une voix douce, allié à un sourire chaleureux.

« - Allons, allons... Vous n'allez tout de même pas pleurer pour moi... Il y a déjà eue des larmes versées sur cette histoire, vous pouvez vous passer de cela, je vous en rassure. Donc chassez-moi ce vilain chagrin de votre joli visage. »

Ses mots étaient réconfortants, et sonnaient comme une berceuse à ses oreilles. Mais elle n’arrivait plus à se contrôler, tout comme elle ne contrôlait plus ses pensées. Ces dernières n’étaient plus centrées sur l’histoire de son ami, mais commençait à s’éparpiller sur son passée à elle. Sur sa mère, sa mort, mais également tout ce qu’elle avait perdu…tout cela en une seule nuit…Ses sanglots reprirent de plus belle, ne laissant pour seul réconfort.

Elle fut tellement plongée dans les souvenirs de son passé qu’elle ne remarqua pas qu’une serveuse arrivât, intriguée par ses pleurs, mais qu’elle fut à moitié rassurée par le jeune homme. Il en profita pour prendre la commande, et la serveuse repartit, n’ayant certainement pas tout compris à ce qu’il se passait.

« - Je vous promet que notre prochaine rencontre sera moins bouleversante que cela. Je m'en veux à vrai dire de vous avoir fait pleurer de la sorte. »

Il s’en voulait de l’avoir fait pleuré ? Ce n’était absolument pas sa faute ! C’était son caractère à elle qui faisait qu’elle pleurait ainsi, rien d’autre. Enfin, il était vrai que l’histoire était vraiment très triste, alors n’importe qui aurait été un minimum triste, mais avec sa sensibilité habituelle, il était normal pour elle d’être dans cet état.

Une serveuse arriva, avec deux tasses de chocolats chauds ainsi que deux parts de gâteau qui semblaient très appétissants. Pourtant, La noble n’était pas vraiment d’humeur à manger, du moins, pour le moment. Mais bon, elle se connaissait, si elle entama une première bouchée, elle reprendrait un peu de sa bonne humeur.

« - Tenez, reprenez-donc des forces. C'est important. Courir après les gens donne forcément faim, non? »

Elle prit la cuillère qui avait été servi avec la part de gâteau, puis savoura une première bouchée. C’était bon. Très bon. Et c’était exactement ce dont elle avait besoin pour reprendre le moral. Surtout dans ce genre de moment, où elle était capable de déprimer des heures et des heures si personne ne venait pour la consoler. Mais là, Vincent était là pour elle, et c’était vraiment très gentil de sa part de la garder ainsi dans ses bras.

« Merci…Il est rare pour moi de rencontrer des gens aussi gentils que toi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


❝❞





MessageSujet: Re: Une rencontre masquée [ PV Vincent ]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre masquée [ PV Vincent ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive :: London, beautiful city~ :: » Les quartiers Est :: Résidences-