Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Layla-A. Lowell : Bienvenue sur Kuroshitsuji II Rpg ; Nous avons besoin de membres! Nobles, Shinigami, Démons, venez incarner votre personnage ou un de la série, et rentrez dans l'aventure! Ambiance garantie! ♥ :3
William Finchester : Tu veux que William plante son dard chez toi ? Tu vas avoir mal ._..
Elestial Archer : Si vous avez besoin d'éliminer votre voisin qui met de la musique trop fort ou juste par pure plaisir de l'éventrer car vous ne supportez-pas sa tête de débilos, contactez moi ♥
Alois Trancy : Mouhaha bienvenue chez nous, bienvenue chez les fous ! 8D

Partagez|

Good girls are bad girls that never get caught.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar
❝❞


♫ Messages : 13
♪ Age : 23



MessageSujet: Good girls are bad girls that never get caught. Jeu 3 Nov - 22:27

PV Layla Lowell ★



Ronald, les mains dans les poches, observait de son air ‘m’en foutiste’ les murs du bâtiment qui lui faisait face. La rue bien qu’un minimum éloignée du centre de Londres n’était pas petite sans pourtant être particulièrement grande. Cependant, l’endroit paressait beaucoup plus spacieux qu’il ne l’était en réalité. Peut être à cause de l’imposant et intimidant bâtiment qui se dressait dans le coin de la rue complètement déserte et du silence pesant qui régnait sur les lieux ? Peu important. L’endroit ne valait vraiment pas la peine à ce qu’il s’y attarde.

Ronald était venu un peu plus tôt sur les lieux dans le but d’exercer son travail futur, tout ce qu’il y avait de plus normal. On lui avait bien répété de ne pas arriver en retard pour cette (fin de) mission-ci, au risque de mettre son coéquipier dans une belle galère et surtout de ne pas pouvoir aller récupérer les âmes. Ce soir là, ledit coéquipier n’était autre qu’Eric, un type plutôt cool. Ca changeait de William T. Spears qui trouvait toujours une remarque à faire sur quelque chose. D’après certain c’est ce qui faisait son charme… ah bon?
Aujourd’hui, ils avaient simplement à récupérer quelques âmes, après un mois de 'surveillance' de la part d'Eric. Ronald avait proposé à faire ça très rapidement, à ne pas s’embêter avec les lanternes cinématiques, mais si Eric était bien plus cool et relax que William et une bonne poignée d’autre Shinigami, il n’en restait pas moins assez sérieux pour vouloir faire son travail correctement. Pourquoi s’embêter à voir si les hommes qui habitaient la fameuse prison de Wandsworth risquaient de changer le futur, la face du Monde, tout ça ? Après tout ce n’était qu’une poignée de criminels qui allaient terminé pendus pour la plupart, s’ils ne se suicidaient pas avant. Mais le principal problème n’était pas celui-ci. C’était surtout de réussir à entrer dans une des plus grandes prisons d’Europe. Et des hommes en costards, avec des énormes lunettes (pour Ron en tout cas), et des Death Scythe assez imposantes, ça n’était pas ce qu’il y avait de plus discrêt.

Ce soir là s’était les âmes des quelques condamnés qu’ils allaient récupérer, et Ronald était simplement là pour aider à les prendre. Une fois dans le bâtiment, ce serait une mission qui se déroulerait certainement vite fait bien fait. Certes le plus compliqué était justement d’aller à l’intérieur la prison sans se faire trop remarquer, mais son coéquipier était du genre pompeux et grave quand il le voulait, et Ronald lui faisait confiance, des shinigamis avaient certainement tout planifiés (ou alors si s’était à eux de se débrouiller, Eric l’avait surement fait !). D’ailleurs avec Eric il n’y avait aucune raison que cette ‘mission’ se déroule mal. Après tout il n’était pas du tout comme ‘Sutcliff-senpai’ à s’attirer les ennuis comme les braillements d’une chatte en chaleur attirent les chats. Oh. Cette métaphore n’était pas très classieuse. A ne pas réutiliser.

Ronald jeta un coup d’œil à l’épaisse montre qui pendait à son poignet. Pour être en avance, il était beaucoup trop en avance. Il avait encore une poignée d’heures devant lui. Si Ronald avait put partir aussi tôt c’est qu’il avait expliqué être allé en repérage sur les lieux. Mais ça ne prenait pas non plus un temps fou. Bon, d’accord, il en avait profité pour donner la paperasse qu’il était supposé faire à d’autres apprentis de son âge, il ne pouvait donc pas se plaindre ; mais il ne comptait pas poiroter ici à attendre Eric dans cette atmosphère aussi sinistre alors qu’il y avait mille autres façon de s’amuser à Londres à cette époque.

Du coup, Ron décida d’en profiter pour rester un peu dans ce districte, en bonne compagnie si possible. M’enfin… ce n’était pas ici qu’il risquait de trouver ladite bonne compagnie. Les lieux étaient plutôt glauques (normal, il se trouvait à côté d’une prison). Mais Ronald pouvait toujours remonter jusqu’à Bell Lane Creek.
Il joignit le geste à la pensée (à défaut de parole, n’étant pas du genre à parler à haute voix). De là-bas il serait déjà plus proche de la Tamise et les lieux y seraient beaucoup plus fréquentés. Et en longeant le fleuve il se rapprocherait du centre de Londres et de toute sa mondanité. Et les bords de la Tamise était plus que fréquentés, peu importait les lieux où l’ont se trouvait. Certes l’heure était plutôt avancée, mais Ronald ne doutait pas un seul instant qu’il trouverait quelqu’un avec qui discuter.

Et effectivement, bien vite (simplement parce qu'il avait forcé l'allure. Courir, toujours courir... ce n'était pas une vie!) il s'était retrouvé à border la Tamise. Et il y en avait pour tous les goûts. La plupart des personnes qui observaient d'un air langoureux les bateaux qui glissaient lentement sur le fleuve était des bourgeois, ou des nobles. Aisés en tout cas. S'était principalement des couples qui se promenait sous les lumières qui enveloppaient d'une lumière douce les bords du fleuve. Ronald ralentit l'allure. Il entendit quelques réflexions amusées (mais surtout surprises) vis à vis de l'énorme paire de lunettes qu'il portait sur le nez, mais ne s'y attarda pas (ou alors il se contentait d'un sourire charmeur et complice si ladite réflexion venait d'une jeune fille -ce qui était souvent le cas).

Et là, illumination. Il la vit: Une jeune fille observait les eaux paisibles de la Tamise avec un certain intérêt. Elle était jolie et semblait toute aussi raffinée. Et surtout, elle était apparemment seule. Ronald enfila son blaser noir qu'il avait délaissé un bref instant, et s'approcha de la demoiselle avant de se mettre à côté d'elle, les avants bras croisés sur le muret de pierre.

    -Il y a quelque chose d'intéressant là-bas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
❝Lost in your Shadow❞


♫ Messages : 135
♪ Age : 25
♫ Localisation : Derrière toi ;3
♪ Emploi/loisirs : Vive la vie à plein temps!
♫ Humeur : Fufu~



MessageSujet: Re: Good girls are bad girls that never get caught. Lun 7 Nov - 10:39

“ Les bonnes rencontres se font par le fruit sucré du hasard.

Tendis que l'eau chaude et réconfortante de la douche qu'elle était en train de prendre coulait le long de son corps gelé, Layla se demandait ce qu'elle pourrait bien faire de cette journée là. Aller faire un peu de shopping, ou bien, aller draguer? Voir même, aller voir une pièce d'Opéra? Sauf que, tout ce dont elle avait envie, c'était de ne rien faire et de rester sur le canapé de son appartement luxueux, seule, à dessiner. Ces moments de pure extases, elle adorait. Contempler sa feuille blanche en essayant d'imaginer des tas de choses dessus, puis ensuite dessiner ce dont elle trouvait le plus beau sur cette unique feuille posée sur sa table basse en bois de noyer vernie. Souvent le résultat était de vrais succès, et rarement, des trucs sans visage et totalement nuls. Dans ces cas là, elle n'avait plus du tout envie de dessiner, dégoutée, et préférait glandouiller dans son lit à lire un bon vieux livre, comme du Shakespeare ou Poe. Même si parfois, elle ne connaissait pas quelques mots, elle en ressentait la force et cela lui indiquait ce qu'était leur définitions.

Pour en revenir à l'instant présent, Layla éteignit l'eau puis attrapa une serviette blanche et immaculée pour l'enrouler autour de son petit corps frêle, en attrapant une autre dans la foulée pour se sécher convenablement les cheveux. Elle marcha jusqu'à sa chambre et laissa tomber avec négligence la serviette qui avait tantôt essuyer ses longs cheveux roses par terre en voulant la balancer sur le lit, puis ouvrit d'un geste rapide sa garde-robe. Elle choisis plusieurs tenues, toutes aussi somptueuses mais simples les unes que les autres, et au final, après plusieurs essais, opta pour une robe blanche en tissus fin, classique, normale, mais pourtant elle semblait spéciale lorsqu'elle la portait. Sans doute car elle était elle même spéciale... On ne peut pas dire qu'un Ange est quelque chose ou quelqu'un que l'on pourrait qualifier de "normal".

Après avoir mis des bottes toutes simples elles aussi, elle se dirigea vers son miroir et se coiffa longuement, prenant soins de démêler le moindre cheveux qu'elle possédait, et ensuite, se coiffa convenablement avant de mettre une petite barrette sur une mèche de frange qui l’embêtait légèrement. Elle ne se maquilla pas ; elle ne faisait ça que lorsqu'elle sortait en soirée dans les Opéras ou Théâtres, histoire donner une meilleure allure. Or là, elle allait juste se balader, donc maquillage ou pas, elle s'en moquait grandement.

Elle pris son sac habituel, couleur crème et d'allure basique, puis pris sa veste blanche, avec quelques dentelles au bout des manches, l'enfila, pris les clé de 'appartement et sortit de celui-ci, refermant doucement la porte puis la verrouilla, laissant tomber ensuite la clé dans sa poche de manteau. Elle dévala joyeusement les escaliers en souriant, pensant qu'en faisant ça, ça dérangerait surement les voisins -elle aime emmerder ses "bougres" de voisins qui font un raffut pas possible en s'engueulant comme des marchands de poissons...- puis sortit du grand immeuble beau et neuf, avant de commencer à se balader dans les rues, les mains dans les poches.

Au bout de quelques heures de balade paisible, elle arriva au bord de la tamise, un endroit vraiment magnifique pour sa beauté typiquement Londonienne. Elle alla se mettre devant la rambarde, un sourire toujours affiché sur son visage et ferma les yeux, respirant l'air frais. Elle les rouvrit par la suite et contempla l'eau douce et lisse. A cet instant, elle se demandait jusqu'où cette eau s'étendait, et se plongea dans un profond débat avec elle même. Elle n'avait pas remarqué d'ailleurs qu'une lumière s'alluma du haut d'un poteau non loin d'elle car la nuit avait commencer a pointer le bout de son nez.

Elle sursauta alors en se faisant tirer de ses pensées par la voix d'un jeune homme et avait poser ses mains sur le rambarde près de lui pour s'y appuyer tout en regardant aussi l'eau. Il avait une drôle de couleur de cheveux -pas aussi drôle que le rose pâle qu'elle avait- mais trouvait cela plutôt beau, ainsi qu'une paire de lunette étrangement épaisse, tendis que ses yeux était d'un vert pétant, vert pomme aurait-elle dit, particulièrement beaux bien qu'étrange. Des lunettes, un costume noir... Elle pensa d'abord à un Shinigami, mais se dit que c'était un peu impossible étant donner que ces "créatures", les demis-dieux de la mort n'était pas du tout assez libre pour se balader à cette heure sur le bord de la tamise, étant donné qu'ils était normalement -NORMALEMENT- tous très occupé à faucher leur chères âmes.

Elle daigna malgré cela de répondre au jeune homme avec un ton naturel.

    « - Oh, oui, de très intéressant. »

Lorsque, la pluie qui n'avait pas pointer le bout de son nez depuis le matin avait recommencer à tomber en fine gouttelettes sur les gens qui commencèrent soit à partir, soit a sortir leur parapluies. Layla faisait partie de la deuxième catégorie et sortit un petit parapluie de son sac avant de l'ouvrir après quelques minutes de combat intensif contre celui-ci, et le mit au dessus de sa tête ... Ainsi que de la tête du jeune homme.

    « - Tenez, sinon vous allez être trempé. »

Elle lui sourit alors doucement, puis reprit sa contemplation de l'eau limite noire pour cause le ciel bleu foncé. Elle ne savait pas quelle heure il était mais il ne devait pas être loin de 19h. Elle se demanda alors quel pouvait être le nom de cet homme mystérieusement beau -de ses gouts, soit, assez spécial- qui se tenait auprès d'elle. Mais par pure politesse, elle attendrait qu'il se présente lui même et qu'il en demande de même pour elle.

_________________
“ To desepear without you, I've broken my heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji2rpg.forumgratuit.org

Good girls are bad girls that never get caught.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji II RPG - The New Revenge Of Ciel Phantomhive :: London, beautiful city~ :: » Les quartiers Sud :: Bord de la Tamise-